L'alpiniste errant, journal aux pages manquantes

Le journal aux pages manquantes est l'édition intégrale de deux carnets Moleskine retrouvés fin mai 2016 en Corse par l’un des gardiens du refuge de Ciuttulu di i Mori. C'est le récit au quotidien du voyage d’un homme qui lutte pour la vie, traverse la montagne corse en hiver, erre, se perd… et s’oublie. Attention ! Un grand coup de cœur peut être ressenti à la lecture de l'ouvrage, retranscription fidèle de Fernado Ferreira.

L'alpiniste errant, journal aux pages manquantes

L'alpiniste errant, journal aux pages manquantes recueilli par Ferreira Fernando. Édition Glénat (Paru le 03 mai 2017) Univers: La montagne, Type: Texte, Collection: Hommes et montagnes. Façonnage souple, format 140 x 225 mm, 256 pages.

Abîmées par l’humidité, de nombreuses pages étaient illisibles, complètement ou partiellement, d'autres arrachées. « L'Alpiniste errant » jette au jour le jour, en vrac sur le papier, ses ascensions hivernales dans la montagne corse, mais se souvient aussi des courses passées. Souvent avec humour et poésie, spiritualité, mysticisme même, et beaucoup d’autodérision, il raconte sa vie, la Vie, ses amours, ses blessures, ses histoires, ses anecdotes, ses passions et surtout celle de la montagne et de l’alpinisme… On ne peut rester insensible à la lecture de ce bloc-notes foutraque, un peu déjanté, où s’enchaînent citations, idées d’articles et maximes, pensées profondes ou souvenirs plus légers, parfois érotiques.

L'alpiniste errant, Excalibur…

Excalibur ! – 06/02(/2017)

Aussi, il parle de sa maladie récemment diagnostiquée : une tumeur au cerveau qui petit à petit, lui fait perdre la mémoire. Dans le journal, comme pour la matérialiser, transparaît une volonté farouche de ne pas oublier, de ne pas être oublié, une lutte pour continuer. La mise en page fidèle du livre accompagne et respecte les mots et les paragraphes manquants. Les carnets retrouvés contenaient également une vingtaine de photos Polaroïd.



L'alpiniste errant, Griffes de glace

Griffes de glace, lit de nuages, désert hivernal, Punta dell'Oriente – 21/02(/2017)

À ce jour, l’auteur a été identifié : un alpiniste, de métier écrivain-voyageur, scénariste et photographe. Par respect pour ce qui semble être sa volonté puisqu'il ne mentionne jamais lui-même son nom ni ceux des divers protagonistes qui apparaissent au fil des pages, ainsi qu’à la demande expresse de sa famille, nous ne révélerons pas son identité. Malgré les recherches, aucun corps n’a été retrouvé depuis la découverte des carnets, aucune autre trace du passage de l’auteur en Corse ou ailleurs. Il est officiellement porté disparu.

Fernando Ferreira est photographe, écrivain, et alpiniste depuis plus de 35 ans. Il collabore avec divers magazines spécialisés dans le sport aventure en France, Vertical, Montagne Magazine, Roc’n Wall, Grimper, L’équipe Magazine, Spirit Oudoor et à l’étranger Alp en Italie, Roc & Ice aux USA, Climbing au Royaume-Uni… Il est l’auteur de plusieurs livres photo sur la Corse, dont L’Odyssée Corse, Tra u Pumonte e u Cismonte (2010), Corsica Magnifica (2017), aux éditions Privat, et Les plus beaux sommets de Corse, 50 randonnées en montagne (2014), Montagne Corse, le temps suspendu (2016) aux éditions Glénat. Il a par ailleurs publié de nombreux ouvrages photographiques, ou topo guides, sur les Calanques, La Provence, Cassis, le Portugal, et dernièrement un livre de portraits d’auteurs, Gueules d’écrivains (2017), aux éditons Cassis Belli.

La critique de Fabrice Drouzy pour Libération : Pages blanches dans la neige corse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2017 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons