Le lac du cygne : Histoire d'un oiseau blanc sur le Léman, de Lionel Gauthier et Anne-Sophie Deville

Peut-on imaginer le Léman sans ses cygnes ? Ses eaux bleues sans ses oiseaux blancs ? Difficile vous diront les touristes. Impossible surenchériront les riverains, tant les cygnes appartiennent à leurs souvenirs et à leur quotidien.

Le lac du cygne : Histoire d'un oiseau blanc sur le Léman, de Lionel Gauthier et Anne-Sophie Deville, sept. 2021

Le lac du cygne : Histoire d'un oiseau blanc sur le Léman, de Lionel Gauthier et Anne-Sophie Deville. Editions Glénat, collection : Patrimoine - 08 septembre 2021 - Façonnage : Intégra 168 pages, 17,5 x 24,8 cm.

Le lac Léman n’a pas le monopole du cygne. L’oiseau blanc, symbole de l’amour éternel, apparaît dans les mythologies antiques, à travers toutes les expressions artistiques et sur un grand nombre de plans d’eau à travers le monde. Sa beauté, sa noblesse, son élégance fascinent depuis toujours – Louis XIV les adorait – les petits et les grands dans toute l’Europe, mais aussi en Chine, en Mongolie ou aux Émirats arabes unis.

Il n’empêche, depuis plus de deux siècles, le Léman est le véritable lac du cygne. Plus qu’un animal familier et un élément du décor, le cygne est l’emblème de la mer alpine. Tuberculé en français, muet en anglais (cygnus olor) du fait de sa discrétion sonore, il est installé là depuis 1802 et mérite aujourd’hui une protection rapprochée. C’est l’histoire de cette relation symbiotique entre une espèce et un territoire que le Musée du Léman explore avec la rigueur scientifique et la fantaisie qui le caractérisent.

Le livre qui accompagne cette exposition se présente comme un imagier illustrant quatre-vingts dates environ, entre 1802 et 2020. On y retrouve des œuvres de Hodler, Vallotton, Gustave Doré, Alice Bailly, Hergé, Martin Parr, Zep et bien d’autres.

Depuis sa création en 1954, le Musée du Léman croise les disciplines, des sciences humaines aux sciences naturelles, pour étudier et donner à voir le plus grand lac d’Europe occidentale dans toute sa complexité : sous l’eau, sur l’eau et autour de l’eau. Il conserve le patrimoine du lac pour témoigner de son évolution. Il sensibilise le grand public aux richesses du Léman et à sa fragilité.

Né en 1982, Lionel Gauthier est docteur en géographie. Après avoir enseigné à l’Université de Genève, puis dirigé la Médiathèque Valais – Martigny, il est depuis 2014 conservateur du Musée du Léman à Nyon, dans le canton de Vaud.

Née en 1986, Anne-Sophie Deville est docteure en écologie. Après sa thèse en ornithologie au CNRS et à l’institut de recherche de la Tour du Valat en Camargue, elle a travaillé en tant que scénariste et consultante scientifique pour des documentaires. Elle a rejoint le Musée du Léman en 2018. Elle transmet aussi sa passion pour la vulgarisation scientifique à travers les réseaux sociaux.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons