Une passion, la randonnée

À cheval, à pieds, je randonne le plus souvent en solitaire essentiellement en montagne, dans le Vercors, le Haut Dauphiné, le Bugey, le Briançonnais, etc. et cela depuis longtemps maintenant.

Tout cela a vraiment commencé en 1968, quand j'ai quitté Paris pour terminer mes études à Grenoble tout près de ma maîtresse, la montagne. Et celle-là, je l'aime toujours, comme on garde toute sa vie dans un petit coin de son cœur une grande place pour son premier amour. Chaque week-end, toutes les vacances, quelle que soit la météo, j'étais sur la route. J'ai commencé par la montagne à vaches, puis il a fallu aller plus haut. Alors, j'ai découvert l'escalade et parfois, je séchais les cours pour aller gratonner à la Bastille ou dans les autres écoles de grimpe autour de Grenoble. Je n'ai jamais été un as, mais chaque week-end c'était une D ou une TD en Vercors, dans le massif des Écrins ou ailleurs. J'allais oublier de parler du ski, ça a commencé par la piste, mais je me suis vite lassé des tire-culs et des files d'attente bruyantes et colorées – le bleu et le blanc c'est tellement beau ! Alors, le ski de randonnée m'a permis de parcourir tous les massifs que j'aimais en hiver et au printemps.

Au sortir des études, j'ai bien sûr intégré la vie sociale qui a doucement grignoté tout ce que j'aimais. Cette nouvelle vie a fait de moi un jeune cadre dynamique, jusqu'au jour où en Lozère, j'ai mis le cul dans une selle. Et c'est parti ! Je tombais amoureux d'Émir, un courageux cheval barbe, et de sa copine Gitane, une jument camargue qui allait devenir un cheval de bât exceptionnel de force et d'agilité en tous terrains. Ils étaient de toutes mes randonnées. La grande randonnée équestre était devenue une façon et une raison de vivre. Chaque week-end, toutes les vacances, je randonnais à cheval en solitaire ou parfois en famille. Le cheval m'avait permis de renouer avec la nature qu'alors, j'avais oubliée.

J'administre aussi World Trail Rides, le site du voyage à cheval et de la grande randonnée équestre.

Grande Chartreuse, montée au col de Bellefond, Riquita suivie de Gitane bâtée

Grande Chartreuse, montée au col de Bellefont
Riquita suivie de Gitane bâtée.

Aujourd'hui avec les années de plus, les pénibles disparitions de mes compagnons de route et de leurs successeurs à chaque fois plus difficiles à remplacer, je monte toujours sur les sentiers de ma région mais je reviens doucement à la randonnée pédestre qui est plus tranquille sans le souci permanent des chevaux, de leur état, de leur forme et de leur santé.

Tout est dit ! La découverte en 1999 de l'Internet a fait le reste pour me permettre d'ouvrir ce nouveau site après quelques autres consacrés au cheval, à la grande randonnée équestre et au voyage à cheval.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons