La Montagne de Tentanet et le circuit de la Chèvre

C'est une boucle agréable qui fait le tour du Creux de Nant au dessus de Saint-Martin (Lhuis) par de bons chemins. L'itinéraire appartient au réseau local du PDIPR. Bien balisé, cet itinéraire permet de visiter le sommet de la Montagne de Tentanet par une variante intéressante. Le haut boisé de la montagne de Tentanet offre cependant des points de vue dans toutes les directions, mais il faudra faire appel à son intuition pour les trouver.

Documentation et topos
Données topographiques

Le départ de la randonnée est situé tout en haut de Saint-Martin à proximité de la poterie. Le hameau de Lhuis manque de place pour stationner, alors on prendra la précaution de garer la voiture avant de s'engager dans les rues étroites du village charmant et typique. On remarquera la belle fontaine sur une petite place.

Innimond et le lac d'Ambléon depuis le Tentanet

Situé à proximité du sommet boisé de la Montagne de Tentanet, un endroit découvert offre un large point de vue sur le Lac d'Ambléon vers l'Est, Innimond, le Mont Pela, le Grand Colombier, etc. jusqu'aux Alpes dominées par le Mont Blanc (Bas Bugey, Lhuis, Ain - 20/11/07)

Dès les premiers mètres, la montée régulière est soutenue. Le sentier est beau et bien entretenu. Je me souviens avoir dû me faufiler à travers les buis suivi de mes chevaux, baissant souvent la tête pour éviter les nombreuses branches basses… Un kilomètre parcouru dans ces conditions excellentes, avec parfois un point de vue sur le Rhône en contrebas, la plaine et les collines du Nord Isère, nous dépose dans un lacet au lieu-dit Les Routes, carrefour de nombreux chemins. Cette fois la montée se poursuit plutôt vers l'Est. Un vieux pré au sommet de Roche Bidet permet de découvrir le Creux de Nant et plus loin au Sud, la Chartreuse et le Vercors enneigés…

Le Lac de Crotel et la Montagne de Saint-Benoit

L'enfilade de crêtes vers le Sud-Est, la large dépression du Lac de Crotel avec en arrière plan la Montagne de Saint-Benoit (Bas Bugey, Lhuis, Ain - 20/11/07)

Le sentier qui se transforme en piste s'oriente au Sud-Est pour rattraper le GR59. Les pistes trop fréquentées par les 4x4 et les quads, sont défoncées, creusées d'ornières profondes rendues boueuses, un mélange désagréable de terre détrempée par la neige fondue. Avec Patrick, nous suivons maintenant le sentier de grande randonnée en direction du Tentanet.

Arrivés dans la dépression d'une sorte de collet, nous commençons par suivre le GR59 qui passe par le sommet de la montagne. Le sentier enneigé après le franchissement de quelques petits ressauts rocheux débouche sur une sorte de plate forme carrée, édifice de grosses pierres non taillées – pas d'information sur ce qui reste probablement d'une ancienne tour de guet. Le chemin la traverse vers le Sud-Est pour rejoindre un signal géodésique sans visibilité au milieu des arbres. En s'engageant dans la descente au Sud-Est, une trace part à gauche en contrebas du sommet vers un point de vue dégagé [ UTM 31 0700838 5068281 ] d'où le paysage est très étendu vers l'Est jusqu'aux Alpes dominées par le Mont Blanc.

(Bas Bugey, Lhuis, Ain - 20/11/07)

Revenu au collet, nous partons maintenant vers l'Est par une piste qui devient rapidement sentier pour descendre à proximité des barres rocheuses qui dominent Les Prés Froids. C'est d'abord l'enfilade de crêtes vers le Sud-Est, avec d'abord la large dépression du Lac de Crotel et en arrière plan la Montagne de Saint-Benoit que l'on découvre. Poursuivant un peu la descente, c'est le vaste paysage des plaines de l'Isère, de l'Ain et du Rhône qui s'imposent au regard permettant un coup d'oeil nostalgique en direction des massifs de la Chartreuse et du Vercors [ UTM 31 0700476 5068103 ]… Le sentier qui nous a conduit jusque là, balisé de marques jaunes, se poursuit, mais où va t'il ? Rattrape t'il l'itinéraire prévu ? Je n'en sais rien, il n'est pas mentionné sur la 1/25000e et je préfère revenir sur nos pas et suivre l'itinéraire de retour que j'ai préparé. Je découvrirai plus loin que le sentier rejoint le passage prévu à proximité du point coté 916m avant de s'engager dans la pente plus raide de la descente [ UTM 31 0700064 5068143 ]. Pas d'autres précisions à ajouter, sinon que je ne trouve pas les raccourcis qui coupent les longs lacets de la piste forestière à l'approche de la Chèvre et plus bas dans la descente.

Bientôt arrivé à la large et récente piste forestière, il faut prendre à droite pour rattraper Saint-Martin. J'avais tracé le lacet qui passe par le point coté 656m plutôt que celui balisé qui dessine sa boucle plus longue au dessus de Châtenay au Sud. Par ce vieux chemin plus entretenu, envahi par les buis et quelques arbres en travers, il faut se faufiler dans la végétation qui a repris ses droits. Soutenu par des murets, taillé en déblai dans la pente, sans effondrement d'aucune sorte, il serait pourtant facile à remettre en état, mais plus personne ne l'emprunte. Encore un chemin qui disparaît.

De là, le retour est facile et agréable par un bon et large chemin jusqu'aux ruines du vieux moulin au dessus de la poterie de Saint-Martin.

Documentation et topos

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons