Les Rochers de Belles Ombres 1843 m, de l'Alpe depuis le Pré Orcel - Sainte-Marie-du-Mont

Le col et la crête des Rochers de Belles Ombres est un endroit magnifique des Hauts de Chartreuse, dont on ne peut se lasser. Depuis le Pré Orcel, par la Cabane de l'Allier et le Col de Belles Ombres, l'itinéraire suit une sente tranquille par de belles pelouses pour gagner la crête et la suivre jusqu'au sommet coté 1843 mètres[1]. Le projet initial devait suivre la crête des Rochers de l'Alpe. Une bonne sente permet le parcours jusqu'au couloir de sortie du Grand Sangle de Belles Ombres. La suite est une aventure difficile qui requiert prudence, sens du terrain et capacité à s'orienter pour descendre retrouver les environs de la Porte de l'Alpette. Une combe agréable permet de monter retrouver le vieux chemin de la Fontaine du Bénitier. Prenant la pente par de vagues traces, le sentier du Col de Belles Ombres est retrouvé. Du col, le retour suit l'itinéraire du matin pour retrouver le point de départ.

Note

[1] Le point 1843 des Rochers de Belles Ombres est nommé aujourd'hui le Grand Prayet sur le mode Plan du Géoportail IGN. Le toponyme attaché au point 1843 était donné aux pentes boisées du versant Est au pied du sommet. Une borne IGN précise l'importance topographique de ce point, un rocher voisin présente un encastrement et son goujon scellé dans la pierre. Aucune trace observée des deux autres, le tout devant permettre la fixation d'un signal géodésique

En montant au Col de Belles Ombres, août 2021

Un point de vue à l'écart du sentier s'ouvre sur le Grésivaudan – le Cheylas – et la Chaîne de Belledonne ennuagée (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

À Sainte-Marie-du-Mont, dans le hameau des Prés, par la route forestière qui s’élève durant 4,8 kilomètres, le parking du Pré Orcel situé à 1405 mètres est atteint [ 31T 0729842 5033905 – N 45.42087° E 5.93782° ]. C'est à mentionner, la source du bachas généralement tarie, coule bruyamment comme pour troubler le silence de la montagne au lever du soleil.

La Crête de la Forêt Fendue et le Charmant Som, août 2021

Les pentes sous la Croix de l'Alpe au premier plan. Entre Crête de Forêt Fendue et Charmant Som, la Pinéa dans la brume (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

Le chemin de la Cabane de l'Allier, puis la piste pastorale, conduisent au départ discret du sentier du Col de Belles Ombres, moins de 500 mètres au-dessus du dernier lacet [ 31T 729518 5034020 ]. Facile et bien tracé jusque vers 1730 mètres, le passage se complique avec un premier lapiaz, ensuite un peu en labyrinthe pour franchir une courte cheminée. Il dépose sur les pelouses sous le col défendu par une clôture. Le filet à mouton demande de lever haut la jambe…

Un effondrement sur la crête des Rochers de Belles Ombres, août 2021

Au-dessus de 1800 mètres la crête offre plusieurs reliefs intéressants : effondrements, brèches et couloirs (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

Reste à suivre le sentier jusqu'au col coté 1753. La sente d'ascension commence là, pour s'orienter au Nord-Est. Au-dessus de 1800 mètres elle va suivre la crête plus ou moins près en offrant plusieurs reliefs intéressants : effondrements, brèches et couloirs. À l'approche de la pente sommitale, le ressaut des Griffes de l'Ours s'impose en contrebas, presque à l'aplomb du sommet des Rochers de Belles Ombres. Au point 1816, en montant vers le sommet, on remarquera la sente qui part à travers le versant.

Sur la sente du sommet des Rochers de Belles Ombres, août 2021

La crête herbeuse des Rochers de Belles Ombres offre un parcours facile qui incite à la rêverie dans l'ambiance particulière des Hauts de Chartreuse (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

Un rocher confortable à proximité de la borne IGN qui marque le sommet permet de se livrer à la contemplation, ou plutôt de se reposer dans le brouillard du va et vient des nuages qui lèchent les falaises. Le temps frais et le courant d'air, font ressortir du sac à dos, la couche quittée dans la montée. Aller ! Il faut y aller. Descendu au point 1816, j'hésite un peu, avec le pressentiment l'aventure.

Sommet du Rocher de Belles Ombres et Griffes de l'Ours, août 2021

La falaise du sommet des Rochers de Belles Ombres domine le ressaut des Griffes de l'Ours (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

Jusqu'au couloir de sortie du Grand Sangle de Belles Ombres, ça ira. L'inconnue, c'est la suite. Pour la première fois parcourue dans ce sens, le passage ns se devine pas toujours au premier coup d'œil, en particulier sur les lapiaz. Pas le souvenir d'un profond puits équipé pour poser un rappel, les coordonnées sont relevées [ 31T 729825 5035599 ]. Encore 0,5 kilomètres jusqu'au couloir, pas toujours évidents à suivre, et m'y voilà.

Le Mont Granier et l'Alpette, août 2021

Le sommet des Rochers de Belles Ombres offre une vue particulière sur le Mont Granier et l'Alpette (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

La sente se poursuit par une trace qui finit par se perdre? après une centaine de mètres. Cela semble descendre, je m'engage en imaginant à chaque pas la difficile remontée au cas où… La végétation et ses branches basses, la pierre moussue et glissante des lapiaz en sous-bois, et puis descendu vers 1650 mètres : une barre rocheuse coupe la pente, impossible à descendre, elle n'est pas mentionnée sur la 1/25000e… Sa hauteur évaluée entre 5 et 10 mètres, n'est pourtant pas négligeable. Elle domine la rive droite d'une petite combe qui descend tranquillement vers l'Alpette sur la carte. En supposant que la barre se noiera dans la pente vers l'amont du talweg, le bord des rochers est suivi pour trouver un passage déposant au fond du passage espéré. Et voilà ! La végétation luxuriante trempée de toute l'humidité de ces derniers jours, tente de s'essuyer sur le pantalon – bientôt trempé.

Fer à mulet, août 2021

En descendant la combe des Rochers de l'Alpe, à l'aplomb du point 1590, des planches de bois, des vieilles boites de conserves et un fer à mulet étonnent au milieu de nulle part, mais témoignent de l'exploitation forestière passée (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 06/08/21)

Le fond du beau talweg verdoyant ne présente guère de difficulté, le relief d'un passage semble même s'y dessiner. Descendu à l'aplomb du point 1590, quelle n'est pas ma surprise de découvrir quelques planches de bois, trois vieilles boites de conserves rouillées et un fer à mulet. Jetés là ou oubliés, les objets témoignent de l'exploitation forestière passée, probablement. La suite des passage n'est pas sans rappeler les talwegs des Erges et du Purgatoire sur le Vercors, buts de nombreuses reconnaissances. Vers 1530 mètres, le talweg est quitté pour descendre un terrain d'apparence plus aisée et enfin, les premiers pas dans l'alpage. Un casse-croûte rapide avant de repartir sans avoir commencé la digestion, car ça remonte.

Combe des Rochers de l'Alpe, août 2021

À l'aval du point 1590 de la combe, le paysage rappelle les talwegs du Vercors des Erges et du Purgatoire (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 06/08/21)

La jolie combe herbeuse, fréquentée par les vaches offre un cheminement agréable pour suivre bientôt la lisière de la forêt. Vu du haut, un campement important et étonnant en ces temps d'interdiction de bivouac sous tente m'avait étonné. De près, le camp est important, mais plus loin, le mystère sera levé. Les trois dames croisées m'expliquent qu'elles appartiennent à un groupe de scientifique cautionné par la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse pour une étude de la biodiversité souterraine des gouffres et grottes. Et c'est vrai qu'ici au cœur du Réseau de l'Alpe, les cavités de toutes sortes ne manquent pas. Rencontre qui offre le plaisir de partager le plaisir d'être ici, et celui d'être curieux de son environnement.

Le Col de l'Alpette, août 2021

Sorti de la zone d'aventure du versant des Rochers de l'Alpe, retrouver l'Alpette est un grand soulagement (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 06/08/21)

Discret le vieux chemin de la Source du Bénitier, visiblement emprunté par les vaches – mes chaussures s'en souviennent… est bordé de nombreux gouffres impressionnants. Tous sont clôturés pour éviter aux sympathiques bêtes à cornes trop curieuses, une chute dramatique. Pas très loin de la limite de commune, une clôture de barbelés sans portelle ferme le passage [ 31T 728904 5035181 ]. Les fils de fer ont été coupés, rafistolés. Le passage le plus facile est en contrehaut : détortiller, franchir et re-tortiller, et continuer un rien râleur, le chemin. Après 300 mètres, avant de déboucher dans l'alpage, une vague trace se dessine dans la pente d'une clairière. Elle devrait permettre de rejoindre la zone herbeuse 70 mètres plus haut… Zone qui devrait permettre de retrouver le sentier du Col de Belles Ombres déjà emprunté, il y a quelques années. C'est reparti pour l'aventure ! Puis remontant un talweg, sans deviner d'où elle arrive, je me surprends à suivre une bonne trace qui sort dans l'alpage à l'endroit prévu sur la carte !

L'Alpe et la crête du Pinet et des Rochers du Fouda Blanc, août 2021

Le cheminement sauvage domine l'Alpe pour retrouver la sente puis le sentier du Col de Belles Ombres (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 06/08/21)

La trace est maintenant une sente agréable en pente douce et après 0,5 kilomètres, le paysage devient familier. Le chemin du Col de Belles Ombres est retrouvé au point 1681 [ 31T 728901 5034317 ]. Encore 70 mètres de dénivelé pour mettre fin à la recherche d'itinéraire. Un rien soulagé, je retrouve le col et la descente sans erreur d'itinéraire, cette fois. Encore quelques lacets à dévaler pour prendre pied sur le chemin pastoral du Col de l'Alpe, et me libérer totalement. Si de la journée, je n'ai rencontré que les trois scientifiques, la descente est l'occasion de croiser une foule de familles tardives. Le parking est bientôt là – la source coule toujours…

Carte, documentation et topos

Données topographiques et relevés GPS
Donnéesrelevées pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Itinéraire en partie très aventureux avec une orentation difficile en mauvais terrain dans le versant Ouest des Rochers de l'Alpe.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2021 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons