Le Mont Gela, Murs et Gélignieux

Par le Golet du Gela, nous traverserons le Mont Gela avant de descendre pour suivre l'ancienne ligne de chemin de fer à travers la Combe jusqu'au Marais des Planches puis nous finirons la boucle en remontant au golet. Il s'agit d'une petite randonnée à travers les monts les plus au Sud du Bugey qui ne manque pas de centres d'intérêt pour le randonneur amateur de découvertes pour lequel mettre à l'épreuve son sens de l'orientation est un plaisir, observer une plantation de Cèdres de l'Atlas, une essence d'arbre rare dans nos régions est une joie simple et encore parcourir un chemin magnifiquement construit au pied de barres rocheuses satisfait sa curiosité. Ce dernier, oublié aujourd'hui est difficile à trouver, il ne doit plus être parcouru que par quelques chasseurs.

Documentation et topos
Données topographiques

Trois points permettent d'accéder à la randonnée : Fay (point coté 319m) sur la commune de Peyrieu, Murs et Gélignieux (le pont de l'ancienne ligne de chemin fer) et enfin Les Planches (sur la D992) mais nous la décrirons sommairement depuis Fay. Ces 3 points sont reportés dans la trace pour GoogleMap.

Pas de problème pour garer sa voiture à proximité de Fay PC319m et commencer la randonnée en empruntant le bon chemin d'exploitation à l'Est qui nous conduit sous les falaises qui laissent deviner le Golet du Gela dans une dépression bien visible. Nous ne manquerons pas le sentier sous le couvert de buis par lequel nous allons monter jusqu'au Golet du Gela (356m) – Une balise verte Âne Découverte Nature - Peyrieu marque l'entrée. Arrivé au golet, une ruine, ancienne ferme probablement située à proximité d'un pré en contrebas marqué sur la carte qui est aujourd'hui boisé marque les restes d'une activité agricole. Cet endroit aujourd'hui sauvage est le premier waypoint de la route proposée au téléchargement dans les données topographiques.

Le Golet du Gela sur la commune de Peyrieu

La ruine du Golet du Gela (Bas Bugey, Peyrieu, Ain - 10/01/2007)

Poursuivons vers l'Est pour suivre un bon et agréable sentier qui oblique bientôt vers le Sud. Au waypoint GELA04, nous suivrons la trace à travers la trouée dans laquelle nous venons de déboucher pour retrouver le sentier un peu plus bas qui nous conduira jusqu'à une vieille piste forestière, le waypoint GELA05 étant marqué par un petit cairn.

Le Rhône vu des pentes du Mont Gela au dessus de Trémurs

Au dessus de Trémurs, par les pistes forestières du sud du Mont Gela, la vue s'étend du Rhône paisible aujourd'hui jusqu'à la Grande Chartreuse (Bas Bugey, Murs et Gélignieux, Ain - 19/01/2007)

En descendant les pistes forestières vers GELA08, waypoint important de ce parcours, nous ne manquerons pas d'admirer la plantation de Cèdres de l'Atlas. Comme un panneau l'indique, ce reboisement a été fait de 1988 à 1994 par l'ONF sur 6,50 ha. Cette essence d'Afrique du Nord a une longévité de 600 à 800 ans, cela fait rêver… Le choix de cette espèce qui supporte les fortes sècheresse mais craint les températures inférieures à -25°C est bien en adéquation avec l'évolution de notre climat qui se réchauffe pour cause d'effet de serre conséquence de nos pollutions au dioxyde de carbone.

Cèdres de l'Atlas, forêt communale de Murs et Gelignieux, Ain

Dans la plantation ONF de Cèdres de l'Atlas. En arrière plan, le Rhône et la falaise qui borde au Nord Ouest le plateau de Saint Maurice de Rotherens (Bas Bugey, Murs et Gélignieux, Ain - 22/01/2007)

Rien ne permet de matérialiser sur le terrain GELA08. Alors soyons attentif, à 385m du dernier changement de direction, nous devinerons sur la droite le départ encombré de grosses pierres du talweg qui nous intéresse. Ces pierres ont certainement été poussées là à l'embranchement de l'ancien chemin que nous allons suivre par le bulldozer qui élargissait la piste forestière… En direction du waypoint suivant, le passage va s'orienter droit dans la pente encombrée d'arbres morts et bientôt nous rattraperons un bon chemin superbement tracé au waypoint GELA09 à proximité de la reprise du tracé de la 1/25000e. Mais rassurons nous, ce passage intéressant est plus facile que les mots pour le décrire. Maintenant, le chemin soutenu par d'imposants murs en remblais descend doucement dans la mousse et les buis sous la barre rocheuse imposante qui le domine. Rapidement nous apercevrons le pont sur la ligne de l'ancienne ligne de chemin de fer que l'on atteint après la traversée d'un inévitable roncier que je me promets de revenir nettoyer rapidement.

Pont de la Combe, Murs et Gélignieux, Bugey

L'ancienne ligne de chemin de fer vu du pont de La Combe en direction du Marais des Planches. (Bas Bugey, Murs et Gélignieux, Ain - 19/01/2007)

Descendu sur la voie protégée par une barrière qui interdit l'accès aux véhicules à moteur nous la suivons vers le Nord en direction du Marais des Planches, le premier déblai rocheux traversé couvert de mousse est féerique dans le pâle soleil de ce mois de janvier 2007 si doux que les moucherons du marais sont déjà là. Tout autour le terrain est labouré par les sangliers, un vrai champ de bataille planté des seuls arbres capable de résister. Ce coin doit être une réserve de chasse si j'en crois le nombre impressionnant de traces des cochons sauvages observé depuis le matin et par ici les nombreux miradors construits par les chasseurs – du moins je le suppose. Un deuxième déblai de rocher nu cette fois précède la traversée de ce qui reste d'un pont, un passage sur une passerelle étroite protégée de hautes barrières qui m'obligent à soulever mon sac à dos qui ne passe pas… Quittons l'ancienne voie ferrée pour prendre à gauche un chemin d'exploitation qui nous ramène sous les pentes du Golet du Gela.

Si le waypoint GELA10 est bien celui du départ du chemin de la carte IGN, le tracé de la montée est tout à fait différent du sentier suivi pour atteindre le passage du Golet. J'améliorerai le tracé relevé au GPS qui se jour là ne voulait pas capter le signal jugé trop faible émis par les satellites américains. Mais il faut franchir un nouveau roncier avant d'attaquer la montée en relevant d'abord en écharpe par un long lacet avant de suivre presque jusqu'en haut la ligne du fond du talweg. Au cours de cette ascension, nous pourrons remarquer un muret de soutien et un peu plus haut une source qui semble entretenue – pour les sangliers certainement.

Il reste à redescendre en direction de Fay et retrouver la voiture.

Documentation et topos

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons