Le Lac de Crotel, tour du lac et descente par l'escalier romain

C'est une promenade en boucle agréable qui emprunte à la montée et à la descente deux anciens chemins tracés merveilleusement comme savaient le faire les anciens : Des chemins qui ne fatiguent ni les hommes ni les bêtes. Ce parcours qui offre de belles vues sur le bassin de Belley au Nord-Est et sur le Nord du département de l'Isère à l'Ouest rejoint la dépression du Lac de Crotel par une traversée sous le Mont Pela.

Documentation et topos
Données topographiques

Depuis la D10 entre Peyzieu et Glandieu, à proximité de Prémeyzel, nous prendrons par la D24 la direction de Saint Bois où nous suivrons la direction de Veyrin. Dans ce village tout en longueur, après l'avoir traversé nous prendrons une petite route à gauche en suivant les balises rouge et blanche du GR59. On suivra ce chemin goudronné et étroit sur un kilomètre environ, jusqu'à l'entrée d'anciennes carrières où l'on pourra garer sa voiture.

De la fin de la route, on remarquera le chemin qui s'oriente après quelques mètres presque plein Est pour monter jusqu'au plateau. L'ascension de cet excellent chemin se fera sans difficulté. Il est seulement encore encombré par quelques branches de buis mort cassées par le poids de la neige tombée à la fin de ce mois de janvier 2007. Quand sa direction s'appuie vers le Nord, on remarquera à gauche un raccourci qui est tracé plus raide dans la pente – je l'essaierai un autre jour. On retrouve ce chemin un peu plus haut en passant le fond d'un talweg vers 430 mètres d'altitude. La montée se poursuit sur le chemin qui est maintenant plus étroit. Nous pourrons bientôt descendre par quelques pas admirer le panorama sur le bassin de Belley depuis le Belvédère des Badouères (510m environ) protégé de l'à pic par une barrière de bois. Reprenant notre ascension, nous atteindrons très vite le plateau.

Je m'interroge : quand on s'oblige à décrire un cheminement, on s'aperçoit rapidement des insuffisances de la toponymie existante – le plateau, d'accord mais plateau de quoi ou plateau d'où ?…

Les Lacs de Conzieu et plus loin le bassin de Belley depuis le Belvédère des Badouères. (Bas Bugey, Veyrin, Saint Bois, Ain – 03/02/2007)

En suivant le chemin forestier presque orienté à l'Ouest, nous ne serons pas surpris de ne pas traverser la prairie indiquée par la carte IGN 1/25000e qui depuis la dernière édition, a été reboisée pour laisser place à une vaste plantation. Environ 300 mètres plus loin, notre itinéraire empruntera à droite l'excellente piste forestière pour rejoindre le site du Lac de Crotel situé à 2,5 kilomètres vers le Nord, en passant par la Grange d'Orme transformée en refuge pour les chasseurs.

Si nous en avons le temps nous monterons en 30 minutes environ jusqu'au Belvédère Saint Julien (640m) qui offre de sa plate forme en bois une très belle vue.

Du belvédère Belvédère Saint Julien (640m), la vue s'étend sur le bassin de Belley et l'Avant Pays Savoyard jusqu'au Mont Blanc. (Bas Bugey, Veyrin, Saint Bois, Ain – 13/11/2006)

Gardons nous de vouloir raccourcir le parcours en remontant le sentier à travers la bosse de la Grange d'Orme directement. Ce passage se traverse encore mais il sera bientôt impraticable – ronces et branches basses menacent d'égratignures et de déchirures les vêtements et notre plus précieuse peau…

Après avoir laissé le Mont Pela sur notre droite, à partir du point [ 45°43'15.9"N 5°35'29.6"E ] qui domine une belle prairie à gauche sur le haut de laquelle une grange pas encore en ruine semble veiller, nous avons le choix, soit de poursuivre le tour de la dépression du Crotel en passant par le parking de Champ-Rouge pour revenir par le fond de la Combe sous la Côte du Lac, soit d'emprunter un chemin d'exploitation qui se faufile à travers la dépression pour ramener nos pas vers le départ de la montée au Tentanet par la crête qu'emprunte le GR59 [ 45°43'19.5"N 5°35'42.5"E ] avant de plonger dans l'à pic par lequel nous devrons descendre une pente rocheuse et plutôt raide à cet endroit par ce fameux escalier taillé par les romains – leurs esclaves plus certainement.

L'escalier romain sur le sentier qui descend du Lac de Crotel vers le village de Conzieu. (Bas Bugey, Mont Pela, Conzieu, Ain – 13/11/2006)

Dans la pente régulière de ce passage donc millénaire – deux fois pour le moins, comme ce que l'on en sait semble vouloir l'indiquer – laissons nous descendre vers le bas de cette pente parcourue aussi par cette ligne EDF irrespectueuse et inesthétique pas enterrée dans cette pente raide et rocheuse. Admirons au passage la perspective des constructions du haut de Conzieu.

Presque rien à dire sur les pistes et chemins d'exploitation qui nous ramènent au sud vers notre point de départ en suivant les rives des lacs de Conzieu si ce ne sont une fois de plus les traces laissées dans la boue par un Quad…

Loisirs motorisés dans les espaces naturels. Exigeons le retour du silence en montagne !

Remarque pour la randonnée équestre : Pour le retour décrit dans ce billet, les marches taillées et arrondies par le temps rendent l'escalier romain impraticable pour les chevaux, c'est dommage. Mais, le sentier d'accès au site du Mont Pela est praticable à la montée ou à la descente pour des chevaux de randonnée. Ce passage ouvre des possibilités de traversée du plateau du lac de Crotel sous le Tentanet pour monter vers Innimont ou redescendre vers Lhuis ou Groslée.

Documentation et topos

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons