Le Rocher de l'Église 1300 m

Plutôt facile, cette randonnée peu connue n'est pas fréquentée. Le plus souvent en sous-bois, d'altitude modeste, l'arrivée sur la cime dégagée du Rocher de l'Église qui offre un point de vue étendu sous des angles inhabituels, surprend agréablement. Au départ de Proveyzieux sur la route du Col de la Charmette, l'itinéraire suit en partie des sentiers à l'abandon à travers d'anciens alpages et parcourt une partie de l'arête faîtière rocheuse dans les taillis. Il ne comporte cependant aucune difficulté de passage ou d'orientation.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Sur la route du col de la Charmette, on pourra stationner à moins d'un kilomètre au sud de Proveyzieux dans le hameau du Mollard à hauteur d'une route, impasse s'élevant à gauche (485 m). Une pancarte sommaire recommande de se garer en épi. C'est là que se retrouvent Antoine, Simone et leurs amis – j'ai accepté l'invitation pour partager les efforts d'une rude montée, et évidemment l'ambiance amicale, sympathique et conviviale. Un poteau indicateur qui appartient au PDIPR marque le départ.

Versant Ouest des Rochers de Chalves

La cime dégagée du Rocher de l'Église offre dans le prolongement de son arête Nord, un point de vue sur les Rochers de Chalves (Chartreuse occidentale, Mont Saint-Martin, Isère - 16/02/2008)

Cette impasse remonte le village et se transforme ensuite en chemin de terre. Il s'élève tranquillement laissant à droite une belle source jaillissant de rochers moussus.

À hauteur d'un chalet sur pilotis, il laisse à gauche un chemin descendant, réalise peu après un lacet et parvient à la grange du Pissou. Derrière celle-ci, s'élever à droite sur un sentier. Peu après le lâcher pour un autre à gauche. Il côtoie une cabane et rejoint dans une clairière un autre sentier.

Remontant à gauche (Ouest), il traverse une prairie, des buis, passe une première ruine, puis une seconde et enfin un bassin abandonné près d'une source. Sitôt après, virer à droite (Nord) pour remonter une clairière à l’orée du bois jusqu'à une grange flanquée d'une maisonnette. Le sentier s’élève au-dessus et prend bientôt la direction de la crête par une longue traversée nord.

Sur le terrain, l'itinéraire est moins difficile à suivre que sa description pourrait le laisser croire. Depuis le Mollard, orienté au Sud jusqu'au lieu-dit le Pissou, il s'orientera plutôt à l'Ouest pour rejoindre Brulin et la longue traversée ascendante.

Parvenu sur la croupe il la remonte jusqu'à ce qu'il bute sur les premières roches de l'arête. Il s'enfile alors à gauche (versant Ouest) nettement dessiné au-dessus d'une paroi rocheuse cachée par les arbres. D'abord tranquille, puis très raide, il débouche sur la croupe dans une prairie plate.

La raide montée suit une longue fissure qui borde le plateau. Sans arbres, le passage serait certainement vertigineux, mais le vide qui se ressent, oblige à la prudence pour ne pas glisser dans le passage terreux.

L'arête rocheuse surgissant à nouveau, rester à gauche (versant Ouest) à l'horizontale jusqu'à un ravin qui oblige à remonter sur l'arête. Redescendre sur le versant Est de trois ou quatre mètres, et à travers taillis et roches pénibles continuer vers le Nord sans jamais trop s'éloigner de la crête, cela durant dix à quinze minutes. Le bois s'éclaircissant, on descend légèrement dans une combe pour reprendre des traces sur la crête jusqu'à son final boisé au-dessus d'une paroi.

La présence de la neige qui est restée dans le versant Ouest conduit à progresser dans le versant Est. Antoine mène sa petite troupe au plus près de la crête.

Revenir à gauche, trouver une sente qui ramène sur l'arête finale. Après quelques taillis et rochers on parvient sur la cime dégagée.

La Pinéa et Chamechaude

Depuis la cime du Rocher de l'Église la Pinéa et Chamechaude émergent du paysage souvent voilé de brumes cet hiver (Chartreuse occidentale, Mont Saint-Martin, Isère - 16/02/2008)

Regroupés dans la pente, à l'abri du vent encore frais, nous partageons le vin monté jusque là par un courageux avant la pause casse croûte ponctué de nombreux éclats de rire. Facilement atteinte, la cime dégagée du Rocher de l'Église offre un point de vue qui s'étend dans le prolongement de son arête Nord sur les Rochers de Chalves, puis au Nord-Est, la Pinéa, la pente enneigée de Chamechaude – la chaîne de Belledonne brille sous le soleil !

Chacun assure ses pas pour s'engager dans la descente sur le sentier de neige durcie du versant Est maintenant à l'ombre. Les pentes traversées sont creusées de raides couloirs qui ressemblent à des toboggans peu engageants qui incitent à la prudence.

Revenir sur ses pas une centaine de mètres et plonger à gauche dans le versant Est sur des traces (pastilles rouges). Leur rester longuement fidèle dans leur direction Nord-Est. Traversant une petite clairière, elles passent devant une ruine et arrivent bientôt sur un sentier. Il mène à gauche jusqu'à la clairière du petit Sappey (au-dessus cabane à l'abri d'un bel arbre). Le sentier se transforme en piste forestière. Elle passe au-dessous de belles aiguilles calcaires, puis vire au Sud.

Quelle exploitation justifierait une telle piste, la cabane presqu'en ruines – plutôt propre, c'est en tous cas une possibilité d'abri – et sa citerne ? Exploitation de charbonnières, exploitation forestière certainement.

Dans un second virage, la lâcher pour un sentier qui maintient le cap au Sud. Passant au pied d'un pylône, il ramène à un large chemin. Y rester en refusant toute descente à gauche. Presque parallèle à la route proche, il passe au-dessus de Proveyzieux et rejoint la départementale après une maison à 300 mètres au-dessus du Mollard.

Le sentier du retour est agréable. Facile et reposant, il permet de rejouer le film de cette belle journée passée en Chartreuse – la première de l'année.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Rocher de l'Église 1300m] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans la Chartreuse, Itinéraire n°18 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Rochers de l'Église 1300 m - Chartreuse (16/02/08)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons