Le Col de la Petite Vaudaine 2370 m, depuis le Recoin de Chamrousse

Une belle randonnée variée qui emprunte d'abord la classique montée fréquentée jusqu'aux Lacs Robert depuis le Recoin de Chamrousse pour se poursuivre ensuite à travers des paysages de plus en plus sauvages jusqu'au Col de la Petite Vaudaine que l'on approche par le sentier de l'Échaillon qui donne accès à l'ascension de la Grande Lauzière.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

La voiture laissée sur le parking du Recoin de Chamrousse, il faut s'attaquer de suite à la pente de la piste de luge pour suivre le GR 549 jusqu'aux Lacs Robert. Il fait frais et faire sa trace dans la pente gazonnée ne suffit pas à nous réchauffer. Échangeant sur le climat de cet été, avec Philippe Mahieu nous partageons le même avis : on ne s'y croit pas. De plus la station déserte n'est pas de saison non plus. C'est l'annonce d'un mauvais été pour le tourisme dans notre région. Certes, le climat n'est pas estival, mais la baisse du pouvoir d'achat et l'augmentation du prix des carburants y sont aussi pour quelque chose.

GR549 sous Casse Rousse

Traversée de pierriers sous Casse Rousse. De gauche à droite, les Pointes de Jasse Bralard, Le grand Sorbier, le Grand et le Petit Van ferment l'horizon (Belledonne Sud, Chamrousse, Isère - 21/07/08).

Chaque lacet nous éloigne de la civilisation, brouille les idées noires pour laisser place au plaisir d'être à nouveau en montagne. L'heure est matinale et nous sommes presque seuls sur le sentier normalement fréquenté. Les paisibles alpages du Col de la Balme laissent petit à petit la place aux passages caillouteux puis, au célèbres pierriers caractéristiques du Massif de Belledonne. Grandes casses, chaos de blocs empilés sur lesquels il faut progresser tel des équilibristes. Parfois les bâtons sont plus encombrants qu'utiles. Mais bientôt, à proximité de la Brèche Robert Sud, alors que nous espérons voir le brouillard se lever, le ciel se dégager, comme l'avait prévu Météo France, les lacs apparaissent dans le paysage alors presque irréel, dans la brume.

Brume sur les Lacs Robert

À proximité de la Brèche Robert Sud, le sentier débouche au bord des lacs alors que la brume se dissipe. Parcours classique toujours magnifique (Belledonne Sud, Chamrousse, Isère - 21/07/08).

Contourner les lacs par le Sud est agréable, apaisant. Le brouillard cache presque la mécanique du télésiège des lacs – on l'oublie. Le chemin file vers le Nord, devient rocailleux pour perdre 70 mètres d'altitude, laisse à gauche la descente vers la cascade de l'Oursière par le Clôt des Vernes. Le suivant encore 230 mètres en direction du refuge de la Pra, nous prenons à droite le sentier balisé de marques de peinture jaune qui monte à l'Echaillon par un passage rocheux humide dans lequel quelques courts lacets coupent la raideur. Le chemin conduit vers la Grande Lauzière.

Sous le Col de la Petite Vaudaine

Au fond de la combe du Col de la Petite Vaudaine – le chaos (Belledonne Sud, Revel, Isère - 21/07/08).

Chacun de notre côté, nous avions préparé l'itinéraire qui sur la carte paraissait évident. Mais, même précise, une 1/25000e ne donne qu'une vague image de la réalité du terrain, si ce n'est son relief. Ainsi la large combe sous le Col de la Petite Vaudaine pourrait être un alpage gazonné… – que le brouillard cache encore. Sans topo précis, nous quittons le bon sentier vers 2070m d'altitude, pour remonter une croupe facile et traverser vers le fond de la combe. Sans caïrn, ni traces, nous prenons de l'altitude dans le vallon. Mais le terrain devient de plus en plus désagréable. C'est un chaos de blocs immense jusque sous le col qui apparaît enfin quand le brouillard se dissipe enfin. La marche est pénible, fatigante. Prêts à abandonner, la curiosité nous incite pourtant à pousser l'exploration vers la rive droite…

Sous le Col de la Petite Vaudaine

Une bonne trace mène jusqu'au Col (Belledonne Sud, Revel, Isère - 21/07/08).

Une trace se dessine ! Elle monte en direction du col ponctuée de caïrns et même de marques de peinture rouge. La progression semble facile. Arrivée dans des pentes ravinées, la sente disparaît. Suivant le balisage, c'est à nouveau à travers de gros blocs qu'il faut trouver son chemin. Le cheminement est à nouveau très pénible, le col n'est plus très loin et cela motive. Enfin à travers des pentes maintenant herbeuses, la progression devient régulière. Des bouquetins apparaissent dans le paysage. Ils sont cinq, superbes, à peine dérangés par notre présence.

Bouquetins sous le Col de la Petite Vaudaine

Bouquetins sous le Col de la Petite Vaudaine. Ils sont cinq, superbes, à peine dérangés par notre présence (Belledonne Sud, Revel, Isère - 21/07/08).

Quelques mètres encore et nous sortons au col. Vertigineux, le versant Est est impressionnant.

Au Col de la Petite Vaudaine

Sortie au col géographique de la Petite Vaudaine [ 31T 0731033 5002513 ] (Belledonne Sud, Livet et Gavet, Isère - 21/07/08).

Les nuages encombrent le paysage ! Et il devient évident que le temps ne se lèvera plus. Explorant la ligne faîtière du col, nous localisons le passage sur l'autre versant. Au Nord du col géographique, il est marqué d'un caïrn [ 31T 0731036 5002569 ]. Dans de raides pentes ravinées, la trace à peine visible se dessine quand elles redeviennent herbeuses.

La Meije et le Rateau

Au Col de la Petite Vaudaine, le Massif des Écrins s'impose au delà du vertigineux versant Est du col (Belledonne Sud, Livet et Gavet, Isère - 21/07/08).

Une harde importante de chamois est tranquille dans les pentes herbeuses autour du Ravin du Grand Sorbier. Bientôt à l'abri du vent froid, au fond d'une dépression confortable, nous sortons le déjeuner du sac à dos.

Au Col de la Petite Vaudaine

Au bord de son impressionnant versant Est, nous explorons la ligne faîtière du Col de la Petite Vaudaine (Belledonne Sud, Livet et Gavet, Isère - 21/07/08).

Remarque : La trace GPX disponible dans les données topographiques ne prend pas en compte la recherche d'itinéraire de la montée au col, parcours inutile et sans grand intérêt. C'est la trace de la descente et de sa variante autour des Lacs Robert qui ont été utilisées pour proposer un aller et retour.

À nouveau, le brouillard s'épaissit quand nous attaquons la descente. Un bivouac est aménagé sous l'auvent d'un gros rocher. De là, une sente nous éloigne de la trace suivie à la montée. Sans grande visibilité, nous suivons notre progression sur l'écran des GPS. La trace est bonne, logique et facile. À peine visible, vers 2280m [ 31T 0730749 5002640 ], elle poursuit sa traversée descendante jusque vers 2260m. En quelques lacets qui se devinent encore, elle rejoint la sente empruntée à la montée 50 mètres en dessous [ 31T 0730656 5002624 ]. Mieux marquée, cherchant les pentes douces, elle nous conduit vers l'Est jusqu'au sentier de la Grande Lauzière, qu'elle rattrape dans un replat sous les rochers issus des Pointes de Jasse Bralard [ 31T 0730288 5002809 ]. Nous avons certainement suivi le parcours de l'ancien sentier qui à travers ce versant, permettait un passage probablement important entre la vallée de la Romanche et l'Ouest du Massif de Belledonne.

Deux marques jaunes, deux caïrns marquent le départ de l'ancien chemin du Col de la Petite Vaudaine depuis le sentier de l'Échaillon [ 31T 0730288 5002809 ] (Belledonne Sud, Revel, Isère - 21/07/08).

La descente a semblé rapide, nous suivons maintenant l'itinéraire parcouru ce matin.

Le Grésivaudan et le Massif de la Chartreuse

Le temps couvert laisse parfois entrevoir la vallée du Grésivaudan et le Massif de la Chartreuse (Belledonne Sud, Revel, Isère - 21/07/08).

Remonter les 70 mètres qui donnent accès aux lacs coupe les jambes. Puis, contourner le plan d'eau par le Nord, détend et repose pour offrir une autre vision du lieu, plus sauvage. Rocheux le parcours facile commence par une traversée au bord de l'eau – comme dans les Calanques !

Au Nord du Lac Robert

Contourner le Lac Robert par le Nord, offre une autre vision, plus sauvage (Belledonne Sud, Chamrousse, Isère - 21/07/08).

Au niveau de la Brèche Robert Sud, nous retrouvons l'itinéraire classique. Pierriers, chaos de blocs, descentes, courtes remontées, nous amène sur le doux alpage aux environs du Col de la Balme.

Descente vers le Col de la Balme

Pierriers, chaos de blocs, descentes, courtes remontées pour rejoindre le Col de la Balme (Belledonne Sud, Chamrousse, Isère - 21/07/08).

Se laisser descendre, marchant d'un bon pas sur le sol souple, herbeux, rasé de prêt par un troupeau de moutons. Des vaches meuglent, font sonner leurs clarines. Scènes bucoliques comme un écran pour gommer la station qui s'impose de plus en plus à la vue. Vraiment pas de saison, la météo n'aura pourtant pas gâchée cette sortie intéressante qui a permis d'emprunter des traces certainement séculaires à travers un endroit très sauvage du Massif de Belledonne. Chamrousse offre de très nombreuses possibilités de randonnées intéressantes – c'est à retenir.

Documentation et topos

Topo publié sur bivouak.net complété de nombreux commentaires Col de la Petite Vaudaine depuis le Recoin de Chamrousse (2370m).

Belledonne et Sept-Laux, les plus belles randonnées par Jean-Michel Pouy. Éditions Glénat, Collection Montagne Randonnée dirigée par Pascal Sombardier.

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons