Le Grand Colombier 1531 m, traversée par les crêtes

C'est une magnifique randonnée qui passe par un long et facile parcours de crêtes pour offrir un panorama saisissant sur les Alpes du Nord et les grands lacs alpins du Bourget, d'Annecy et Léman. Depuis la Selle de Fromentel, lieu-dit de Virieu le Petit, une piste forestière puis un sentier permettent de monter jusqu'aux Granges du Colombier en traversant le Roc Passin pour gagner le Col de Charbemènes au pied de l'arête Nord du Grand Colombier. C'est alors un parcours qui suit la crête vers le Sud par la croix, le col, le sommet du Colombier, les pierres Fillola et Amion jusqu'à Longechat, où par En Pryse et la Grange de Fivole commence une descente aventureuse avant une courte remontée jusqu'au point de départ.

Données topographiques
Documentation et topos

Quand un soir, Philippe Mahieu a lancé l'idée d'une randonnée au Grand Colombier, je n'ai pas hésité longtemps avant d'étudier la 1/25000e et de lire le topo d'Yves Ray publié dans son livre Sentiers Bugistes. L'itinéraire proposé est très long, alors concentrer la sortie sur l'essentiel a permis de dessiner le tracé suivi par un temps malheureusement très couvert. Les chemins et passages de la carte IGN existaient-ils encore ? La 1/25000e était-elle à jour ? Je n'étais pas revenu sur cette montagne depuis que j'y étais passé à cheval en 1986 pour Une famille par monts et par chevaux.

Sous le Roc Passin

Il reste encore un peu de neige dans la sortie du Creux de la Roche sous le Roc Passin - Photo Philippe Mahieu (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Un fort vent du Nord nous saisit en sortant de la voiture garée sur un collet, la Selle de Fromentel. Montés par Artemare, nous trouvons la route du Col du Colombier à la sortie de Virieu le Petit. C'est juste après avoir laissé à gauche la route de Lochieu, que l'on traverse le collet, il est facile de stationner à proximité d'une plateforme de stockage de bois, 1175m [ 31T 0712965 5087195 ]. Nous suivons la route du col sur 340m, une piste forestière monte en direction du Nord-Est entre une grange récemment rénovée et une fontaine où l'eau coule en abondance. La montée est raide et soutenue comme pour réchauffer les organismes transis, ce qui est appréciable. Deux cent mètres après un premier lacet à droite, une autre piste à gauche conduit à 1310m, le lacet d'une nouvelle piste qui n'est pas mentionnée sur l'édition 2005 de la carte IGN. De là, c'est par un petit sentier que se poursuit l'ascension jusque sous la falaise du Roc Passin qui se contourne facilement par la gauche. Un petit talweg encore encombré par des restes de la récente chute de neige conduit sur la crête d'où se découvre le vallon des Granges du Colombier. Il reste à suivre l'arête herbeuse jusqu'à proximité des bâtisses où il devient plus aisé de descendre sur la route pour la suivre.

Au Col de Charbemènes

Au large Col de Charbemènes, le vaste panorama dessine les Alpes à l'horizon (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Le chemin est boueux, arrivé à la bifurcation, des panneaux indicateurs précisent les directions à suivre. C'est rassurant, la piste qui traverse le flanc Ouest de la combe du ruisseau de Malaraja existe bien. Elle conduit à travers bois au large Col de Charbemènes, une vaste étendue herbeuse. De nombreux tas de pierre patiemment accumulés pour nettoyer l'alpage attirent l'attention sur l'activité qui a dû être intense par le passé. Mais c'est le vaste panorama qui retient l'attention. Les Alpes sont dessinées à l'horizon sur au moins 180°. Bien sûr, le temps couvert gâche la vue exceptionnelle. Mais c'est décidé, nous reviendrons ! Alors vient le moment de la tentative d'inventaire du paysage – difficile de s'y retrouver, les brumes faussent les perspectives.

Sur l'arête Nord du Grand Colombier

Suivre le fil permet un cheminement évident et aisé sur des strates calcaires (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Les balises du GR9 nous guident vers l'arête du Colombier qui ne tarde pas à s'effiler. Sans s'engager par des traces tentantes dans le versant de la montagne, suivre le fil permet un cheminement évident et aisé sur le bord des strates calcaires. Bientôt, une raide pente permet de gravir le premier ressaut bien marqué du point coté 1449m [ 31T 0714358 5087854 ]. La vue est quasi aérienne tant l'endroit est dégagé, haut et éloigné des montagnes environnantes.

Antécime du Grand Colombier

Une raide pente permet de gravir le premier ressaut, 1449m (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Par une large croupe herbeuse plutôt qu'une arête effilée, la crête conduit à la Croix du Colombier. C'est une belle et imposante structure métallique en treillis maintenue en place par de solides filins d'acier.

La Croix du Colombbier

Table d'orientation et Croix du Colombier – Philippe sort les gants du sac à dos… (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

La table d'orientation livre aussi quelques informations intéressantes sur les sommets lointains. La lecture du paysage permet de découvrir sous un autre angle, parfois surprenant, les montagnes de notre environnement habituel : la Dent et les Monts du Chat, la Montagne de l'Épine et que dire de la Chartreuse et plus loin du Vercors – surprenant ! Forte, la bise glaciale balaie la crête. Nous ne nous attardons pas.

Panoram du Grand Colombier

Le Grand Colombier offre un panorama exceptionnel sur les Alpes et les lacs Léman, d'Annecy et du Bourget. Sous les nuages, le Lac du Bourget et à l'horizon, le Massif de Belledonne (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Le cheminement facile conduit à proximité du Col du Colombier. La route du col traversée, une sente peu marquée permet d'atteindre le point culminant de la montagne [ 31T 0714171 5086556 ]. Ce côté semble moins fréquenté et plus sauvage que les environs de la croix – ambiance sévère renforcée par le vent toujours très fort. Passé le signal géodésique, le pylône de la ligne haute tension s'impose dans le champ de vision. Le sentier passe sous la haute ossature… sonore dans la bourrasque.

Sommet du du Grand Colombier

Sous le sommet de la montagne du Grand Colombier, 1531m - Photo Philippe Mahieu (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

La descente se poursuit en passant par la Pierre Fillola et 450 mètres plus au Sud, la Pierre Amion. Les arbres qui réapparaissent dans le paysage, coupent suffisamment le vent pour permettre de poser le sac à dos. La faim commençait à torturer nos estomacs… Mais nous repartons rapidement sans nous attarder – le froid est pénétrant. Le GR rejoint la route au niveau d'une barrière canadienne – elles ne sont pas rares dans la région jusqu'au Plateau de Retord et plus au Nord dans le Haut Jura.

La Pierre Amion

Plantée sur la crête herbeuse, la Pierre Amion (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Quatre cent mètres de goudron plus au Sud, nous prenons la route d'accès à l'auberge du Colombier fermée à cette époque de l'année – dommage, une boisson chaude aurait été la bienvenue. À gauche un chemin contourne un enclos pour atteindre un collet par une courte montée 1430m [ 31T 0714031 5085063 ]. Le panneau de bois gravé marqué En Pryse, est en désaccord avec la situation du lieu-dit mentionné sur la carte. En se fiant au tracé de la carte, nous suivons le sentier qui figure aussi sur la cartographie du GPS. L'endroit paisible est très beau. Notre situation dominante permet de voir les traces de nombreuses habitations et enclos de pierre, témoins d'une activité pastorale importante qui n'a pas complètement disparu à en croire, les nombreuses empreintes et bouses des vaches descendues, il y a peu de temps.

Sentier d'en Pryse

Sur les restes du vieux sentier d'en Pryse - Photo Philippe Mahieu (Bas Bugey, Anglefort, Ain - 04/11/08)

Crêtes et alpages se terminent là. Le parcours maintenant forestier descend un réseau de pistes que le balisage de marques jaune aide à suivre, même s'il n'emprunte pas les meilleurs passages, comme ce chemin que l'état apparente plus au lit d'un torrent probablement très tumultueux lors d'une crue… Arrivé à proximité de la Grange de Fivole, un raccourci permet de traverser directement vers la construction rénovée et habitée. À 985m [ 31T 0713424 5085772 ], le bon chemin part au Nord-Ouest passant sous une prise d'eau récente.

Passant au dessus de la grange, la piste part plein Nord avant de s'orienter au Nord-Ouest, laissant deux autres pistes monter à droite à une intersection [ 31T 0713099 5086028 ] avant de traverser la ligne haute tension entre deux pylônes. Passant par une autre grange restaurée au bord d'une belle prairie, on prendra à droite le chemin à travers prés nous ramène au point de départ.

C'est vrai que le retour est aventureux, mais la carte ne montre pas d'autres alternatives. Des chemins secrets méconnus attendent peut-être d'être redécouverts ? La variété de l'itinéraire et la beauté des paysages vus des crêtes méritent d'y réfléchir et d'entreprendre une reconnaissance plus approfondie de ce secteur.

Documentation et topos

Le topo de Philippe Mahieu publié sur bivouak.net Grand Colombier traversée des Crêtes (1531m).

Le récit de Philippe Mahieu illustré de photos Grand Colombier, traversée des Crêtes.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons