La Croix de l'Alpe depuis les Varvats

Randonnée en raquettes. À travers les Hauts de Chartreuse, après la longue approche depuis les Varvats, un raidillon maintes fois gravi conduit au tranquille Pré de Pratcel. C'est là qu'en remontant le vallon vers le Col de l'Alpe commence une magnifique randonnée. Passant le bien nommé Val Froide, la Croix de l'Alpe s'atteint directement avant de suivre le bord du plateau vers le Nord pour plonger sur le Col de Belles Ombres. Le GR9 retrouvé conduira jusqu'au Pas de l'Échelle en traversant le Habert Saint-Vincent, pour descendre retrouver le vallon et l'itinéraire de montée jusqu'au Varvats, le point de départ.

Données topographiques
Météo et nivologie
Avertissement
Documentation et topos

Nouvelle dégradation, prévoit la météo. Risque de jour blanc, précise le bulletin. Mais en Chartreuse, le ciel voilé en altitude laissera l'impression d'un bel ensoleillement alors que les hauts sommets sont dégagés. Depuis Saint-Pierre-d'Entremont, la route est dégagée presque sèche à l'exception de quelques plaques de vieille neige verglacée dans la montée des Varvats. Sans autres soucis, la voiture trouve sa place habituelle sur le petit parking déneigé. Il est tôt, alors que le soleil n'est pas encore levé, l'ombre amplifie le silence. Multiplier les couches de polaire, ranger les raquettes sur le sac à dos, déployer les bâtons, allumer le GPS, toutes ces manœuvres ne réchauffent guère – enfin mettre les gants pour attaquer les 400 premiers mètres de la piste. Raides comme il se doit, histoire de faire chauffer les mollets et de réveiller le cœur. Après la Fontaine de Rigne Bâton,– un peu avant – commence la rude montée qui permet d'entrer dans le superbe vallon de Pratcel.

Pré de Pratcel

Le soleil éclaire déjà les crêtes les mieux exposées, traversée du Pré de Pratcel (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

Le Pré de Pratcel invite à s'imprégner du lieux avant de pénétrer plus loin au cœur de l'atmosphère des Hauts de Chartreuse. Alors que le soleil éclaire déjà les crêtes les mieux exposées. Des traces ouvertes le week-end passent par tous les passages connus. Le lundi, il est difficile de trouver des étendues vierges. Celle qui remonte le Vallon de Pratcel est parfaite, elle rend facile l'ascension – merci au traceur.

Combe du Vallon de Pratcel

Du Vallon de Pratcel, le Col de Fontanieu laisse apercevoir le Grand Som au loin (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

Dans la combe étroite, prendre le temps de se retourner permet d'apprécier la vue sur le Cirque de Saint-Même, le Col de Fontanieu et les falaises de la Forêt Fendue s'étend jusqu'aux Lances de Malissard alors que l'on s'élève dans le vallon.

Forêt fendue et Lances de Malissard

Regard sur les Lances de Malissard et le Forêt Fendue (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

Vers 1540m, le fond de la combe est verrouillé par un ressaut qui abrite une balme caractéristique [ 31T 0728178 5032579 ]. Franchir le verrou par un lacet à gauche, permet de suivre à nouveau le fond du vallon jusque vers 1620m alors qu'il se transforme en une gorge plus accentuée. La rive droite se remonte facilement par de nombreux lacets, alors que la vue sur le Col de l'Alpe s'élargit. La direction de l'itinéraire s'orientera au Nord pour revenir au Nord Ouest jusqu'à la Croix de l'Alpe.

Remarque : L'analyse de la trace et de quelques points de route relevés à l'aide du GPS permet de constater en les reportant sur la carte IGN que la Croix de l'Alpe n'est pas bien positionnée sur la 1/25000e. Sur la carte [ 31T 0728977 5033597 ] pour [ 31T 0729012 5033522 ] relevé sur le terrain, soit 80 mètres au Sud… C'est à noter, mais cela reste cependant à confirmer par un nouveau relevé, lors d'un prochain passage.

Le Col de l'Alpe

Le Col de l'Alpe et les premiers contrefort rocheux de la Rousse. À droite le collet du point coté 1768m – Borne frontière n°26 (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

La faible couche de neige sculptée par le vent craque sous les raquettes. Le vent souffle comme pour chasser de ces lieux déserts le randonneur importun. Sans m'attarder, je prends le temps d'un tour d'horizon et du relèvement des coordonnées des deux bornes de la frontière franco-sarde à proximité de la croix – elles manquaient à ma collection.

La Croix de l'Alpe

Neige sculptée par le vent à la Croix de l'Alpe 1821m (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

Le Mont-Blanc perdu dans le ciel voilé n'est pas visible, mais le Sud de la Chartreuse et le Massif de Belledonne ne sont pas encore pris dans les nuages.

Frontière Franco-Sarde, borne n°30

Les Lances de Malissard et le Grand Som – borne n°30 (Chartreuse orientale, Sainte-Pierre-d'Entremont, Isère – 16/02/2009)

En conservant la direction Nord Ouest, le bord de la falaise atteint offre le paysage sombre du Grésivaudan et de Pontcharra. En poursuivant le long de la crête ourlée par endroit de corniches impressionnantes, la trace retrouvée descend rapidement au Col de Belles Ombres.

Abri sous roche

Vaste cavité rocheuse sous le Col de Belles Ombres (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 16/02/2009)

Hésitant sur le choix de monter à nouveau parcourir la crête des Rochers de Belles Ombres, ou celui de descendre directement vers le GR9, il est bon de profiter du soleil. La première option permettrait de tenter la descente sur le Habert de Barraux par l'itinéraire imaginé en lisant les photos aériennes évoqué pour Les Rochers de Belles Ombres 1843m, depuis La Plagne. Plus courte, la seconde offre en prime, un parcours vierge de toute trace de passage humain. Personne n'est descendu depuis la dernière chute de neige – je prends la direction de l'Ouest !

Descendu vers 1680m, je remarque une trace qui rejoint le bord d'une dépression importante le long d'une barre rocheuse. La curiosité guide mes pas pour la suivre jusque sous le porche d'une belle cavité [ 31T 0728733 5034201 ]. Il s'agit apparemment d'un énorme bloc posé en travers de deux barres rocheuses. Face à l'entrée, une vaste ouverture laisse entrer la lumière par le haut.

Chalet de l'Alpe

De nombreuses traces convergent vers le Chalet de l'Alpe – Habert Saint Vincent (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 16/02/2009)

Coupant à travers les pentes douces, traçant dans la neige profonde, je suis content de rattraper le boulevard damé du GR9 – il est reposant de suivre la trace en direction du Habert de Saint Vincent. De nombreuses traces convergent vers le Chalet de l'Alpe – abri non gardé.

Trace de raquettes à neige

Trace de montée vers la Croix de l'Alpe depuis le Chalet de l'Alpe – poteau indicateur du PDIPR (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 16/02/2009)

La trace continue en direction du Pas de l'Échelle – je surveille le GPS pour ne pas perdre la bonne direction du passage à travers le lapiaz. Quel lapiaz ? Rien ne parait sous l'épaisse couche de neige… Restons vigilant. Bientôt au pas, la vue plongeante sur le couloir est toujours impressionnante. Bien tracé, la descente dans la pente raide ne pose pas de difficulté.

Pas de l'Échelle

Dans la descente du Pas de l'Échelle (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 16/02/2009)

L'heure a tourné, il est tard et le besoin de reprendre des forces se fait sentir. Une courte traversée conduit à une belle vire à l'abri d'un encorbellement. Plein Sud, l'endroit est idéal pour s'arrêter et prendre un moment de repos, le temps de sortir le repas du sac à dos. Bien installé, je profite de cet instant face au paysage de l'Aulp du Seuil, du Grand Manti, des Lances de Malissard – magique !

Vire dans le Pas de l'Échelle

Vire ensoleillée, sèche et accueillante dans la descente du Pas de l'Échelle (Chartreuse orientale, Sainte-Marie-du-Mont, Isère – 16/02/2009)

Pourtant, il faut y aller. S'arracher demande un effort de volonté. Ranger le sac à dos, chausser les raquettes et c'est parti. La trace qui suit le sentier d'été passe au départ de l'itinéraire du Grand Sangle du Fouda Blanc – souvenirs. Dans la pente de la forêt, le passage est raide par endroits, mais bientôt je rattrape la montée de ce matin. La traversée du Pré de Pratcel conduit à la descente du raidillon qui par la Fontaine de Rigne Bâton me déposera sur la piste forestière du retour vers les Varvats. Sur le long chemin, les raquettes ont rejoint le sac à dos pour une marche plus facile sur la neige tassée. Le terrain facile permet à la pensée de s'évader vers de prochaines randonnées – déjà.

Documentation et topos

Météo et nivologie

Prévision Météo France : Saint-Pierre-d'Entremont

Estimation Risque Avalanche - BRA Météo France :Isère

Avertissement !

En randonnée, à pieds ou en raquettes, pour ne pas s'égarer à travers un paysage enneigé, carte 1/25000e, boussole et altimètre sont très utiles, surtout par temps de brouillard – encore plus de sécurité avec un GPS de randonnée.

La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation avec les amis du Parc Naturel régional de Chartreuse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons