La Charvaz 1158 m, depuis Billième

Au cœur du vignoble de Jongieux, Marestel et Monthoux, Billième est un point de départ intéressant pour une randonnée à la Charvaz. Au Nord du Col du Chat, les Monts de la Charvaz dominent à l'Est le Lac du Bourget et le pays de Yenne à l'Ouest. En partant de Gerbaz, des pistes montent au travers des Chênaies et Chapieu pour arriver sous la crête des monts. Des pentes raides conduisent à travers bois au point coté 1158m sur une terrasse herbeuse. Cette fois, la descente aventureuse qui garantit un retour jusqu'au point de départ, offre déjà l'opportunité de revenir fignoler l'itinéraire.

Données topographiques
Documentation et topos
Avertissement

La disponibilité de Philippe Mahieu ne permet pas d'envisager une journée dans les terrains d'aventure habituels. Philippe accepte la proposition d'une sortie en Savoie, dans les Monts de la Charvaz, endroit que nous ne connaissons pas. La Charvaz, sommet des Monts constitue un premier objectif pour découvrir le lieu sur le fil entre vin de Savoie et eau du lac du Bourget. Hameau de Billième sur la D210a, Gerbaz est un bon point de départ mais attention, il n'existe pas là, de véritable aire de stationnement.

Billième, la Charvaz

Billième au cœur du vignoble de Jongieux, dominé par la Charvaz (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie © wikipedia.org)

Laissant la voiture au bord de la route le long du mur grillagé d'une villa, nous empruntons la piste qui monte rejoindre l'ancienne route des Jacquins que l'on suit à travers le versant Ouest de la montagne [ 31T 0719434 5066410 ]. Bien tracée, l'ancienne route est plaisante avec sa pente plutôt douce et régulière. Mais le temps resté menaçant jusque là passe aux actes – il pleut. Cela faisait longtemps, et même si le couvert de la forêt joue encore son rôle de parapluie, les vêtements de protections sont bientôt sortis des sacs à dos. Vers 700m, laissant à droite le chemin de Saint-Jean-le-Chevelu [ 31T 0720420 5066680 ], après plusieurs lacets, la piste qui part au Nord ne tarde pas à devenir un sentier pour suivre le pied d'une barre rocheuse. Ces chemins bien tracés témoignent certainement de l'importante activité humaine qui devait animé ces montagnes, il y a bien longtemps.

Dans la forêt sous la Charvaz

Le brouillard épais dans la forêt ajoute une touche mystérieuse à l'ambiance sauvage – photographie Philippe Mahieu (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie - 11/06/09)

Débouchant sur le plateau, le paysage forestier dévasté est surprenant. Une mini tornade a dû s'engouffrer dans petite combe que suit le chemin sur sa crête en rive droite. Les forestiers semblent avoir fait un rapide nettoyage avant de débarder le bois qui avait encore de la valeur. Le chemin s'oriente au Nord Est, un cairn marque la bifurcation à ne pas manquer en direction de la cime [ 31T 0720180 5067833 ]. Jusque là l'itinéraire n'était pas balisé, et le brouillard épais dans la forêt sombre ajoutait une touche mystérieuse à l'ambiance sauvage. Mais surprise, vers 1110m, un poteau du PDIPR précise : pour la descente, les directions d'Ontex et de Gremeau – notons que la 1/25000e ne mentionne aucun sentier dans cette direction – et pour la montée, la Charvaz [ 31T 0719883 5068085 ].

Nuages sur le Lac de Chevelu

Éclaircie sur le Lac de Chevelu depuis les terrasses herbeuses de l'antécime de la Charvaz – indiquées comme plateforme naturelle de vision… (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie - 11/06/09)

Cette découverte me réconforte, le retour prévu n'était qu'hypothèses s'appuyant sur l'analyse les photos aériennes et surtout l'imagination… Nous pourrons donc fermer la boucle. Poursuivant l'ascension plutôt vers l'Est, après 150 mètres environ, un nouveau poteau [ 31T 0719729 5068095 ] indique à droite la borne de la Charvaz et à gauche la direction de la plateforme naturelle de vision qui ne livrera au regard qu'un fond de vallée de temps à autres. Pour le paysage du Lac du Bourget et de la Dent du Chat, l'imagination sera mise à contribution…

La Charvaz, repère géodésique

Repère géodésique IGN du point coté 1158m, antécime de la Charvaz (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie - 11/06/09)

Sur la terrasse herbeuse, le repère géodésique l'IGN bien visible dans l'herbe printanière déjà haute, ne précise pas l'altitude du point. Dommage, car la lecture attentive de la carte ne permet pas de situer avec précision le point coté 1158m, mais il doit bien s'agir de lui. De retour à la bifurcation, nous remarquons un vieux sentier qui descend à l'Ouest la petite combe qui sépare les deux sommets de la montagne. Un vieux panneau de bois indique Ontex. Tous les chemins mèneraient à Ontex… Descendus au carrefour marqué Sous la Charvaz, nous filons dans la descente, douce sur l'épais tapis de feuilles mortes et d'épines de pins.

Four à charbon de bois

Vestige d'un four à charbon de bois… ressemblant à un énorme pot planté d'arbres – photographie Philippe Mahieu (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie - 11/06/09)

Bientôt la sente jouxte la ferraille inférieure, vestige d'un four à charbon de bois, puis une autre et encore une autre, à moins que cela ne soit la partie supérieure, cabossée, soulevée par les arbres qui ont poussé depuis leur abandon ou encore ressemblant à un énorme pot planté d'arbres – jamais un couvercle. Nous dénombrons une bonne quinzaine de ces témoignages de l'activité de charbonnage. Bientôt vers 980m, alors que la pente s'accentue, devient rocailleuse, le sentier qui a dû être muletier serpente dans la pente en de nombreux lacets encore bien tracés pour nous déposer sur la piste qui monte de Gremeau [ 31T 0719768 5068862 ].

la Charvaz

Cime de la Charvaz avec à gauche, les terrasses herbeuses de la plateforme naturelle de vision – photographie Philippe Mahieu (Avant Pays Savoyard, Billième, Savoie - 11/06/09)

Tout en suivant le cap du collet formé par le Turrioz au Nord et la Charvaz au Sud, nous aurions dû descendre en quittant la bonne piste attirante. Celle ci se termine comme souvent, par une plateforme [ 31T 0719462 5068993 ]. Au delà, une vague trace monte au pied de la falaise, une autre suit le fond d'un talweg qui devient rapidement un raide couloir terreux et rocailleux. Le bon chemin, est 90 mètre plus bas. Nous engageant dans la pente, gérer le risque de glissade et la chute des pierres bousculées, prend toute l'attention. Tout droit, un peu à droite, un peu à gauche, nous perdons rapidement de l'altitude en suivant la trace – des sangliers…

Ce passage qui appartient à la trace au format GPX proposée au téléchargement est déconseillé.

Enfin, c'est un bon chemin qui par le point coté 783m nous conduit sur ce qui a dû être une route par un autre point coté 846m. Où pouvait-elle aller ? En même temps que la question, l'observation du terrain propose une réponse. Alors que la route débouche sur une vaste plateforme aménagée dans la pente du versant, elle devient sentier [ 31T 0719095 5068521 ]. Certainement un lieu important de charbonnage. Mais là, il ne reste aucun vestige des fours, faciles à descendre par l'ancienne route – très probablement.

Par un dédale de chemins forestiers, le plus souvent absents de la carte, nouveaux chemins, chemins déplacés, chemins effacés semblent coutumiers de ce coin de montagne. Malgré sa cartographie incomplète, le GPS qui donne précisément notre position, est d'une grande utilité. Au retour, je compléterai les cartes transparentes à l'usage des GPS cartographiques Garmin™ proposées au téléchargement.

Cartes transparentes

Références : Cartes Garmin™ GPS Topo n°1 et n°3
Carte transparente du 15/06/2009 – Code produit 1, FID 4000, Mapset Name : POI-Alpes

Alpes – carte transparente complémentaire (TYP exemple inclus)

Par les prairies de Santourin au dessus des Jacquins, nous rattrapons l'itinéraire du départ. À 13:50 la voiture est toute proche… Encore quelques mètres sur la route. Et dire que ce matin, nous étions partis tôt pour une courte randonnée…

Four à charbon de bois

Au début du XXe siècle de nombreux fours à charbon de bois étaient exploités par les émigrés italiens chassés de la frontière des Dolomites par les guerres d'unification de l'Italie jusqu'à la seconde guerre mondiale. On trouve des restes de cette exploitation dans tous nos massifs, Vercors, Chartreuse, Montagne de l'Épine, Monts du Chat, etc.

Four à charbon de bois en bel état sur les pentes du Concors à côté de Jouques dans la région d'Aix en Provence - photo publiée avec l'aimable autorisation de Nicole Despinoy - Randomania (Provence, Vauvenargues, Bouches du Rhône - 16/04/06)

L'encyclopédie libre Wikipédia propose un article complet sur le charbon de bois, les méthodes d'élaboration, les fours et la production industrielle moderne.

Documentation et topos

Sur bivouac.net, Philippe Mahieu propose le topo et un compte rendu de la randonnée La Charvaz depuis Billième (1158m).

Avertissement !

Le retour par le couloir Nord, escarpé et exposé, est déconseillé. Une autre solution devrait être prochainement proposée. Plus généralement, pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentier.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons