Le Rocher de Lorzier, 1838m

Une boucle variée et pittoresque permet de monter traverser les crêtes du Rocher de Lorzier en parcourant des paysages typiques du Massif de la Chartreuse. Du Couvent de Chalais, une piste d'exploitation monte jusqu'à l'Abri Forestier de la Roize. De là, un sentier descend traverser les spectaculaires gorges de la Roize. Jusqu'à la Prairie de Charminelle, l'itinéraire d'ascension suit le Ruisseau de Charminelle. Le sentier va ensuite gravir le raide versant Ouest, pour arriver par quelques lacets bien tracés au pied de la Cheminée du Lorzier. Raide mais facile, elle débouche sur la crête dans le bel alpage d'Hurtières. Un beau parcours d'arête permet de traverser le Rocher de Lorzier avant de rejoindre hors sentier, le chemin des Bannettes. Dans la descente, le sentier du Pas de l'Âne permet de retrouver rapidement le point de départ, si l'on accepte de braver l'interdiction par arrêté municipal. Sinon, en poursuivant la descente, la Cheminée de Saint-Martin bien aménagée, permet un retour tranquille – seulement plus long.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

Attention : le Pas de l'Âne est interdit par un arrêté municipal du 03/08/2004
[Franchissement 1/3 ; Exposition 2/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 1/3]

Sur la place de Voreppe, on trouvera en rive gauche de la Roize, la route pour Chalais. Pas de souci, le parking du couvent est vaste [ 31T 0709920 5018927 ]. Avec Philippe Mahieu, l'idée de suivre cet itinéraire nous était venue en traversant le Pas de Miséricorde alors que nous revenions de la Grande Sure. Le jour se lève alors que nous quittons la voiture. Marcher sur la piste forestière échauffe les articulations, délie les muscles, réchauffe.

Abri Forestier de la Roize

L'Abri Forestier de la Roize marque l'entrée dans l'environnement sauvage et spectaculaire du haut bassin de la Roize (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Au-delà du parking prendre à gauche la piste forestière qui s’élève dans la forêt jusqu’à l’abri de la Roize. Descendre à gauche un sentier qui traverse d'abord un torrent sec, puis le lit de la Roize.

Passé l'Abri de la Roize, nous entrons brutalement dans un environnement plus sauvage conforme aux forêts de Chartreuse. La descente de 110 mètres environ, conduit à la spectaculaire gorge de la Roize. Par endroit, le sentier escarpé pourrait présenter des difficultés, s'il était plus humide encore ou si les températures étaient négatives.

Cascade, Ruisseau de Charminelle

Sur le Ruisseau de Charminelle, la cascatelle du topo d'Antoine Salvi, ne manque pas de charme (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Il remonte en lacets et passe le ruisseau de Charminelle sous une cascatelle. Plus haut il se joint, dans un virage, au sentier venant de Pommiers-la-Placette. Traversant à nouveau le ruisseau, il rejoint au-dessus le large chemin herbeux venant de la cabane forestière. Le remonter jusqu'à un virage où il passe le lit rocailleux du ruisseau. Quatre vingt mètres après, saisir à droite un sentier (panneau). Il coupe une piste et côtoie une source et conduit à la prairie de Charminelle sur la croupe de laquelle un panneau dans un carrefour nous dirige à droite.

La montée a semblé bien longue, mais nous prenons le temps d'une pause sur la crête herbeuse de l'ancienne prairie qui aura bientôt disparue grignotée par la forêt.

La Grande Sure

Dans la pente raide sous la cheminée du Lorzier, vue sur la Grande Sure (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Le sentier après avoir plus ou moins suivi la croupe boisée, aborde la pente herbeuse très raide en traversée puis en lacets jusqu'au pied d'une cheminée rocheuse dans laquelle il se faufile aisément pour déboucher sur la crête au Nord du sommet.

Dans la pente très raide, le sentier bien tracé s'assèche avec l'altitude. Tant mieux ! J'apprécie. Devant, Philippe attire mon attention pour signaler une dizaine de chamois répartis en plusieurs groupes d'individus tranquilles.

Cheminée du Lorzier

Un sentier tracé en courts lacets permet de franchir l'étroite cheminée du Lorzier (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

L'étroite cheminée du Lorzier est raide, mais le sentier tracé en courts lacets permet une grimpette facile.

Col d'Hurtières

La Cheminée du Lorzier débouche sur l'alpage d'Hurtières (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Le plus surprenant, est de quitter brutalement l'austère versant Ouest pour trouver la douceur de l'alpage d'Hurtières et, un vaste panorama qui couvre tout le Massif de Chartreuse. Pour sourire, imaginez le nez à naseaux avec une vache !

Col d'Hurtières

Le paysage du Col d'Hurtières contraste avec le versant Ouest du Rocher du Lorzier boisé et sauvage, le Grand Som domine l'horizon (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Se diriger à droite (Sud) sur le flanc Est de la montagne en montant légèrement. Cette traversée contourne un mamelon herbeux, parvient dans un vallonnet d'où il grimpe rapidement à la cime piquetée de quelques pins.

Le parcours de la crête est agréable, en cherchant à en suivre le fil, comme par jeu. Cela occasionne des montées et des descentes, en prenant le temps d'observer le pied des falaises et de plonger le regard dans les nombreux couloirs vertigineux du versant Ouest. Sur une épaule herbeuse, quelques chamois qui se reposent semblent surveiller la vallée. Rapidement, nous sommes repérés. Un seul nous observe, figé dans l'immobilité.

Le Rocher de Lorzier

Sommet du Rocher de Lorzier depuis l'antécime 1822 (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Encore une bosse, c'est le sommet. L'absence de vent, la température agréable offre l'opportunité de pouvoir casser la croûte sur la cime. Nous posons le sac à dos.

La Grande Sure

La Grande Sure et son col depuis le sommet du Rocher de Lorzier (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Revenir dans le collet au pied de la cime, et repartir au Sud dans une traversée descendante du flanc Est pour se rapprocher du fond du grand vallon. Rester toutefois au niveau d'une croupe herbeuse aux flancs boisés de façon à la rejoindre. Descendre derrière sur un petit col d'où on remonte vers la cabane des Bannettes.

Descendant sous le sommet vers l'Est par de vagues traces, nous commençons la traversée mal aisée vers le Sud. L'espoir de retrouver le sentier mentionné sur la 1/25000e s'amenuise en avançant. Le récepteur GPS permet de savoir que nous le suivons, mais aucune trace au sol, ne témoigne de son existence dans la pente certainement rabotée soigneusement par la neige et autres érosions. Retrouvant le sentier des Banettes, une courte montée donne accès à la cabane.

Grenoble et le néron

Sur l'arête herbeuse, la vue s'étend sur Grenoble et ses environs. Le Néron s'impose dans le paysage (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Poursuivre au-delà jusqu'au col de même nom, et descendre le sentier. Il parcourt une arête herbeuse, pénètre dans les bois où il s'élargit.

Arrivé sur une plateforme herbeuse vers 1520m, alors que se découvre la vallée de Grenoble et le Sud du Massif dans lequel s'impose le Néron. Quittant le sentier pour suivre le bord de la crête, nous profitons sur tout le détour, de la vue étendue [ 31T 0710865 5019022 ]. La descente se poursuit jusqu'au carrefour du Pas de l'Âne.

Le Pas de l'Âne

Le raide couloir-entonnoir terreux sous le Pas de l'Âne est soutenu par une barre rocheuse creusée d'une profonde fissure. Le pointillé rouge marque le tracé du sentier… La photo est prise depuis le carrefour des Quatre Chemins (Chartreuse occidentale, Pommiers-la-Placette, Isère – 22/09/10)

Après une bonne descente caillouteuse et juste avant d'aborder une prairie se présente, sur la droite, le sentier du Pas de l'Ane. Il dévale la pente Ouest. Tombant sur un chemin carrossable, le suivre jusqu'au virage plus bas: continuer alors tout droit dans un autre chemin qui se présente. D'abord large, il s'encaisse pour ne devenir plus qu'un simple sentier. Il ramène au chemin de montée juste au-dessus des réservoirs, à quelques minutes du départ.

Très bon, le sentier entretenu descend dans le sous bois pour rejoindre le pied d'une belle falaise. Il s'engage confortable dans la traversée d'un large couloir. L'entonnoir terreux est très raide et le toboggan est impressionnant. À cet endroit, il y a quelques années, le chemin s'était éboulé avec pour conséquences l'arrêté municipal qui interdit toujours le passage. Mais aujourd'hui, il n'y a pas de difficultés. Cependant, l'exposition dans la traversée impose grande prudence et pied sûr. De retour au parking, deux autres randonneurs nous apprennent que les sœurs du couvent montent par le Pas de l'Âne pour se promener là-haut…

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribué aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Rocher de Lorzier 1838 m] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées en Chartreuse, Itinéraire n°27 et 27bis par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Rocher du Lorzier 1838 m - de Chalais-Voreppe (30/05/09)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Attention : le Pas de l'Âne est interdit par un arrêté municipal du 03/08/2004. Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2017 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons