Le Sommet de Pravouta, 1760m

L'antécime Sud de la crête du Roc d'Arguille est un superbe belvédère. Depuis Brévardière sur la route du Col du Coq, un chemin forestier devient sentier pour monter traverser la Forêt de l'Ocèpé. Malgré des passages de neige glacée, le Col de Pravouta est atteint sans difficulté, au pied de l'arête Nord du Sommet de Pravouta. L'arête Sud permet de retrouver vers 1690m de bonnes traces qui permettent de descendre au Col de Ayes. Du Col du Coq atteint par le GR9, le retour empreinte la route enneigée et les pistes d'un parcours raquette pour retrouver l'itinéraire de montée vers 1200m et ainsi, le point de départ.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[ Attention, équiper ses chaussures d'antiglisse est conseillé, randonnée parcourue le 08 février 2011 ]

Le beau temps et les conditions exceptionnelles de début février 2011 transforment la classique randonnée en un parcours hivernal particulièrement agréable. La voiture est stationnée un peu après Brévardière, au départ d'une piste forestière sous la Pérelle [ 31 T 720264 5021399 ].

Sentier de Pravouta

Passage escarpé sur le sentier de Pravouta (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Jusque vers 1210m, alors qu'elle ne tardera pas à rejoindre la route du col, on ne manquera pas de quitter la bonne piste pour prendre le sentier de Pravouta qui monte à gauche traverser la Forêt de l'Ocèpé [ 31 T 721020 5020707 ]. La montée se fait plus agréable sur le petit chemin à travers les pentes boisées avant de trouver les premiers névés de neige durcie sous la piste qui monte du Habert du Col du Coq.

Alpage de Pravouta, Chamechaude

Dans la prairie sous le Habert de Pravouta, Chamechaude expose ses falaises au soleil matinal (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Serpentant hors sentier à travers la trouée déboisée caractéristique, je suis bientôt le chemin rural du Habert de Pravouta. Le paysage s'est libéré des arbres pour offrir un large panorama qui s'étend de Chamechaude jusqu'au Grand Som.

Habert de Pravouta

Le Habert de Pravouta face au Grand Som (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Le sentier dans le versant enneigé du Sommet de Pravouta est presque sec, au moins sur son bord aval. Arrivé au Col de Pravouta, mon premier regard cherche la descente sur le Col des Ayes. La pente enneigée est très raide avant de trouver la traversée, la neige très dure finit de me dissuader de descendre par là, et puis il est tellement plus logique de traverser le sommet pour emprunter l'arête Sud. En partie seulement pour éviter la zone de préservation des Tétras Lyre.

Sommet de Pravouta

L'arête Nord de Pravouta gelée, chausser les Yaktrax rend la marche plus facile et sure (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Trop court, le parcours de l'arête est agréable et superbe. Enfin, le regard peut s'attarder sur la Dent de Crolles et ses itinéraires classiques, du Pas de l'Œille, du Trou du Glas, le Sangle delà Barrère. Au sommet, le tour d'horizon peut s'arrêter sur le Col de Bellefont et les Lances de Malissard.

Chocards à Bec Jaune et aux pattes rouges. Les sympathiques mendiants, choucas de Samivel (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Le temps sans vent est doux, il est encore tôt mais je pose le sac à dos contre la barrière de la zone de préservation des Tétras Lyre. Assis sur l'herbe rase, un Chocard à Bec Jaune se pose pas très loin. D'autres tournent dans le ciel. La boite casse-croûte sortie du sac, mon voisin pousse son cri et le vol de Choucas, comme les appelait Samivel, l'écrivain poète des montagnes, vient se poser tout près. De temps à autre, je lance d'abord une bouchée de pain. Il faudrait mieux écrire becquée et ce sera au tour des morceaux de pruneaux qui semblent tout aussi appréciés par la bande de mendiants. Le moment d'intimité partagée restera longtemps un bon souvenir.

La dent de Crolles

Le Col des Ayes et la Dent de Crolles (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

L'heure poursuit sa fuite en avant, quelques mots échangés avec un randonneur solitaire et je m'engage dans la descente de l'arête. Vers 1690m, quittant l'arête après avoir croisé un groupe important, je traverse pour descendre vers le Col des Ayes.

Le Col des Ayes

Au Col des Ayes sous le sangle de la Barrère avec le Col de Bellefont à l'horizon (Chartreuse orientale, Saint-Hugues-de-Chartreuse, Isère - 08/02/11)

Par le GR9, je rejoins le Col du Coq. Les plaques de verglas qui encombrent le chemin demandent un peu d'attention. Par la route enneigée du col et les raccourcis balisés d'un itinéraire raquette, je retrouve la piste qui me conduira rapidement au point de départ.

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons