Le Signal, Montagne Sainte-Victoire

Pour reprendre la découverte de la Montagne Sainte-Victoire commencée il y a un an, parcourir une partie de la longue crête orientée d'Est en Ouest s'imposait lors d'un court séjour en Provence. La boucle tracée depuis le Parking des Venturiers, aménagé à proximité de Vauvenargues, va à la découverte du versant Nord de la montagne par deux sentiers très anciens : le Sentier des Plaideurs à l'aller, le Chemin des Venturiers au retour. Du Col de Suberoque, le parcours de crête traverse le Plan de Crau en passant par le Baù des Vespres, sommet de la montagne, le Signal de Sainte-Victoire, l'ouverture supérieure du Garagaï avant d'atteindre le pied de la Croix de Provence pour enfin descendre vers le Prieuré de Sainte-Victoire. La vue s'étend à l'ensemble des Alpes du Sud vers le Nord, et sur les collines littorales au Sud tout au long de l'itinéraire aérien.

Données topographiques et relevés GPS
Avertissement
Carte, documentation et topos

[Franchissement 1/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 2/3]

Petite surprise, le parking des Cabassols mentionné sur IGN n'existe plus et dans ce coin très fréquenté le stationnement est trop réglementé pour stationner n'importe où. La voiture est donc garée au parking bien aménagé des Venturiers [ 31T 0708344 4825541 ]. En conséquence, la randonnée sera allongée de 2x715m, soit un peu moins de 1,5 kilomètres… Un long parcours par des pistes tranquilles pour suivre le Vallon du Delubre permet de rejoindre le Sentier des Plaideurs. Les pentes des collines environnantes ont été nettoyées récemment des broussailles et de nombreux arbres abattus, il reste de beaux pins clairsemés. L'humidité matinale révèle une forte odeur de résine bien agréable. Arrivé au point 444 [ 31T 0710697 4824800 ], on ne manquera pas de descendre traverser le Ruisseau de l'Infernet pour prendre un petit sentier. Le raccourci croise le sentier de l'ascension 450 mètres plus loin, en évitant une dénivelé sans intérêt [ 31T 0711153 4824834 ].

Le Sentier des Plaideurs, Sainte-Victoire

Sinueux, le Sentier des Plaideurs s'élève fortement, souvent par des passages rocheux escarpés (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

À travers un bois riche en essences diverses pins d'Alep, chênes pubescents, yeuses pour les plus remarquables, le sentier s'élève jusque vers 490m pour s'orienter à gauche et traverser le flanc de la montagne. Traversant un talweg assez profond, il gagne une croupe qui marque le vrai début de l'ascension.

Vallon du Delubre, Sainte-Victoire

L'itinéraire d'approche, depuis l'épaulement du Sentier des Plaideurs, le Vallon du Delubre en particulier (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Jusque là tranquille, la pente se redresse vraiment. Le sentier sinueux s'élève fortement, souvent par des passages rocheux escarpés. Il est encore tôt et la fraîcheur matinale du versant Nord stimule la marche seulement couvert d'un simple sweat.

Le Sentier des Plaideurs, Sainte-Victoire

Les dernières pentes raides à remonter depuis le collet de l'épaulement (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Arrivé vers 775m à un épaulement, une courte descente permet de traverser un collet pour reprendre la grimpée toujours soutenue, redressée et coupée de petites marches rocheuses – rien de bien difficile cependant. À partir de 830m environ, le sentier divisé en de nombreuses traces devient difficile à suivre. Je rejoins la crête et le GR9 à quelques dizaines de mètres à l'Ouest du Col de Suberoque.

Le Baù des Vespres, Sainte-Victoire

Depuis le Col de Suberoque, le Baù des Vespres, sommet de la Montagne Sainte-Victoire (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

L'environnement très minéral rappelle les crêtes des massifs calcaires fréquentés habituellement. L'atmosphère très sauvage du lieu en me réjouissant, permet d'oublier très vite la rude montée. Le Baù des Vespres, sommet de la Montagne Sainte-Victoire, impose sa falaise dans le tour d'horizon que je ne me lasse pas de parcourir.

Le Baù des Vespres, Sainte-Victoire

Le Plan de Crau plonge vers le Sud au bord des falaises du Baù des Vespres (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Le Baù de Vespres domine de quelques mètres seulement un long plateau limité au Sud par le bord des falaises, que je suis au plus près abandonnant le sentier pour profiter des sensations aériennes de la crête.

Escalade au Baù des Vespres, Sainte-Victoire

Une cordée de deux grimpeurs sort d'un raide pilier du Baù des Vespres (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Ainsi, l 'échappée me permet d'observer une cordée de deux grimpeurs qui sort d'un raide pilier de rocher compact – le passage semble très aérien et probablement difficile. Je suis déjà loin quand je vois le premier qui débouche sur le plateau.

Le Plan de Crau, Sainte-Victoire

Le Plan de Crau s'efface pour faire place à la crête du Signal de la Sainte-Victoire (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Entre les pierres qui affleurent le sol, l'herbe pas encore verte est rare et les fameuses boulettes, crottes de bique en grand nombre, témoignent de la présence de troupeaux de chèvre. J'ai entendu dire que les ovins qui dévorent tout ou presque participaient de façon efficace à la lutte contre les incendies – sans trouver la confirmation.

Crocus, Sainte-Victoire

Sur la crête de beaux crocus éclairent l'ombre d'un rocher (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Le fleurs sont rares si l'on excepte de beaux crocus qui parfois éclairent l'ombre d'un rocher. La randonnée se poursuit en solitude jusqu'au Signal de la Sainte-Victoire.

Le Signal, Sainte-Victoire

Du Signal de la Sainte Victoire, regard en arrière sur le chemin parcouru depuis la Baù des Vespres (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Par endroit, un cairn et une marque de peinture colorée indique la sortie d'un itinéraire de la falaise Sud. Et, je regrette de ne pas avoir le guide d'Alexis Lucchesi avec moi pour identifier ces randonnées parfois très techniques et le nom de certains points caractéristiques de la crête absent de la 1/25000e IGN.

Du Signal de la Sainte-Victoire

Du Signal de la Sainte-Victoire, l'immense Croix de Provence sert toujours de point de mire (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Vers l'Ouest, l'immense Croix de Provence a servi de point de mire, tout au long de la longue traversée. Arrivé au sommet du Signal, elle semble enfin toute proche. Cela explique la présence de plus en plus de randonneurs et de promeneurs. Et dans la descente, j'en croiserai une foule… C'est samedi et la montagne est labelisée Grand Site de France, comme le Puy Mary dans le Cantal.

Garagaï, Sainte-Victoire

Entrée supérieure du Gouffre du Garagaï (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Passant par l'entrée supérieure du Gouffre du Garagaï, des voix caverneuses attestent de la présence de randonneurs sur l'itinéraire qui emprunte la profonde cavité.

Croix de Provence, Sainte-Victoire

Enfin la Croix de Provence, la traversée est terminée (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Encore quelques dizaines de mètre avant de traverser la dépression qui précède le point culminant sur lequel est érigé l'imposante croix. De nombreuses personnes se pressent à son pied et sur les sentes dans la pente. Je passe mon chemin pour descendre rapidement vers le prieuré. Là aussi, je fuis la foule.

Prieuré de la Sainte-Victoire

Dans la descente qui passe par le Prieuré de la Sainte-Victoire (Sainte-Victoire, Vauvenargues, Bouches-du-Rhône 26/03/11)

Soudain, je ressens la fatigue. Marchant depuis le matin sans pause réelle, j'accuse le coup. La descente des lacets du Chemin des Venturiers est heureusement facile. Par la piste interminable, entretenue très certainement par la DFCI, la descente se poursuit. Sous le couvert de yeuses, parfois recouverte de béton, elle présente de raides rampes préférables en descente. Ma pensée va vers ceux que je croise qui souvent d'un pas rapide, commencent à transpirer dans la chaleur printanière du début de l'après midi. Iront-ils tous au bout ? Au point de départ, la voiture est là dans l'état où je l'ai laissée…

Carte, documentation et topos

Sainte-Victoire, le guide indispensable de randonnée par Alexis et Corinne Lucchesi pour le Col de Suberoque par le Sentier des Plaideurs (A10, p53), la Croix de Provence par le Sentier des Venturiers (A8, p47), le Circuit des Encuminières (A9, p51) et la traversée de Saint-Victoire (A18, p73).
Sainte-Baume – Sainte Victoire, les plus belles randonnées par Pierre Garcin (Auteur) et Nicolas Lacroix (Photographe).

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons