Le Mont Granier 1933m, depuis Bellecombe

Depuis Bellecombe, hameau de Chapareillan, monter au Granier est une rude randonnée. Quelques passages plus techniques et/ou exposés pimentent un parcours pittoresque et varié. Passé la Colonne, le barrage sur le Cernon mérite un court détour et puis commence la grimpée par la Fontaine de Rochereau. Une traversée vertigineuse conduit par un bon sentier à la Porte de l'Alpette avant de déboucher dans l'alpage lumineux des Hauts de Chartreuse. Escarpé, le Pas des Barres donne accès à l'Alpette sur le plateau du Mont Granier. L'itinéraire encore encombré de neige dans son versant Nord, se poursuit jusqu'à la croix. La descente magnifique du plateau, d'abord orientée vers l'Est, puis au Sud, permet d'atteindre le Pas de la Porte. Commence un long retour par la Fontaine Fraisière et la Source des Éparres pour retrouver les pistes qui ramènent au point de départ.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 2/3 ; Exposition 2/3]

À gauche de l'église de Chapareillan, la départementale 285 passe à Bellecombe au bout de six kilomètres. À la sortie du village, sous l'auberge du Pas de l'Alpette, de nombreux panneaux précisent l'interdiction de stationner sur le parking privé. Il est possible de laisser la voiture sur une esplanade sous l'église [ 31T 0731981 5038212 ]. Un escalier et une petite rue ramènent au départ de l'itinéraire qui appartient au réseau du PDIPR.

Rochers de l'Alpe

Les Rochers de l'Alpe et la Porte de l'Alpette (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Une route s'élève à l'Ouest à travers les dernières maisons.

Et bientôt, en traversant de belles prairies verdoyantes, la vue s'élargit vers le bas sur le village et la vallée, vers le haut vers la Porte de l'Alpette. La dépression bien marquée entre les Rochers de l'Alpe et les falaises qui soutiennent l'Alpette, plateau du Mont Granier, permet de deviner la traversée impressionnante mais facile qui conduit au pied du défilé qui débouche dans l'alpage. Le passage tire son nom d'une porte édifiée autrefois par les bergers pour fermer la descente à leurs bêtes.

Bellecombe, commune de Chapareillan

À travers les prairies, le vue s'élargit sur Bellecombe et la vallée (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Un chemin pierreux raide la prolonge. Devant une bifurcation (pancartes) poursuivre le chemin à gauche (Sud-Ouest) (marques jaune). Durant sa longue traversée ascendante délaisser tout autre sentier. Il arrive près d'une cabane et d'un barrage.

Visiter le site du barrage avec son lac et une belle cascade du Cernon, mérite le détour. On respectera cependant les interdictions qui garantiront votre sécurité. Le sentier monte à droite avant la cabane.

Barrage sur le Cernon

Barrage sur le Cernon, 980m (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Devant celle-ci (pancartes) attaquer un sentier. Il grimpe en lacets une large croupe boisée. Il laisse à gauche le sentier de la source du Cernon, puis une petite fontaine (bassin de bois).

L'ascension commence ici, le sentier est bien tracé mais la pente plutôt raide est soutenue. Un premier panneau Rochereau 1210 marque la bifurcation avec le sentier de la source du Cernon. Un second Rochereau 1250, marque celle avec le sentier qui par une longue traversée arrive sous le Pas de la Porte.

Corniche sur le sentier de la Porte de l'Alpette

Le sentier de la Porte de l'Alpette traverse une corniche impressionnante avant de déboucher sur l'alpage (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Sortant de la forêt, il revient au Sud sur une corniche impressionnante et va déboucher sur l'alpage de l’Alpette.

La forêt s'est éclaircie, le tapis de feuilles mortes disparu, laisse maintenant voir le sol nu, du sentier bien sec. C'est rassurant pour s'engager sur la corniche, large sangle découvert au dessus des falaises. La sensation du vide est parfois forte en l'absence de végétation, mais le cheminement reste toujours facile.

Sortie de la Porte de l'Alpette

La lumière vive surprend au débouché sur l'alpage (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Un corridor encaissé et pittoresque monte vers la sortie sur l'alpage. La lumière vive surprend. Les crocus égaient l'herbe verte qui remplace celle jaunie de l'année passée. Un cri de marmotte lance l'alerte ! Le premier de la saison. Le sentier rejoint le pied de la barre rocheuse qu'il va suivre jusqu'au départ du Pas des Barres marqué d'un poteau indicateur.

De là, un sentier s'élève à droite vers la paroi qu'il longe jusqu'à ce qu'il puisse (après une dalle lisse) la surmonter. Au-dessus revenant au Nord, il retrouve la barre supérieure qu'il escalade grâce à des échelons et rampes de fer.

La Fontaine Neuve

Le bassin de la Fontaine Neuve est encore caché sous l'épaisseur de neige (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Pour franchir les passages escarpés et le pas proprement dit, l'appareil photo est rangé pour le protéger – on retrouvera quelques images prises lors d'une randonnée au Granier depuis la Plagne. Je m'interroge, le passage ancestral tient t'il son nom des échelons scellées dans le rocher, ou des nombreux ressauts rocheux franchis par le sentier ? la deuxième proposition, certainement.

Poursuivant au-dessus à travers un dédale de roches et d'arbres, il atteint le plateau supérieur où par un détour au Nord il va passer à peu de distance d'une source (Fontaine Neuve).

Au-dessus de la falaise principale qui ceinture la montagne, je m'attarde dans le versant Sud à la recherche d'une trace qui marquerait un passage en direction du Sud Ouest, en vain. La barre supérieure contourné, la neige est toujours bien présente dans le versant Nord… Évidemment, c'est le peu qu'il reste dont il faut s'étonner à cette époque de l'année. Mais encore une fois, le projet initial est contrarié. En couche épaisse, la neige mouillée ne porte pas et empêche la suite de mon projet à la Tête du Lion depuis la ruine. Mais plus contraignante, elle rend dangereuse la traversée de l'Alpette, par la Fontaine Neuve jusqu'au Pas de la Porte. En contournant les accumulations de neige, je tente plusieurs cheminements, mais les crevasses des lapiaz sont nombreuses sur le plateau. Renoncer, mais quelle solution ? Passer par le sommet du Granier…

Sentier du Mont Granier

L'Alpette et la Tête du Lion encore enneigées (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Dans un mouvement tournant au Nord, le sentier va suivre la crête Ouest jusqu'à la cime.

Le sentier bien tracé dans la neige conduit à la bifurcation avec la descente vers la Balme à Colon – la neige disparaît. Bientôt, c'est après la sortie du Passage de Tencovaz qu'il devient meilleur à l'approche du sommet.

Croix du Granier

La croix du Granier n'est plus très loin (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Traversant directement jusqu'à la croix, je pose le sac à dos. Le temps d'une pause méritée est bienvenu après 1200m de dénivelé !

Falaise Nord du Granier

Au bord de la falaise Nord du Granier, un voile épais gâche la vue – dommage (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

La falaise Nord de la montagne, paradis des choucas, est toujours aussi impressionnante. Dans toutes les directions, un voile épais gâche la vue. Un nuage en profite pour cacher le soleil, immédiatement le froid se fait pénétrant. Ranger, ne rien oublier, reprendre la marche pour une descente magnifique à travers le plateau, d'abord vers l'Est pour s'orienter bientôt vers le Sud, et descendre quelques ressauts rocheux pour trouver le Pas de la Porte.

Traversée au pied des barres du Pas de la Porte, regard sur le pilier de Bellecombe ou pilier Est (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 21/04/11)

Suivant d'abord le pied de la falaise, le sentier dévalera bientôt en courts lacets la forêt retrouvée. Descendu à 1200m [ 31T 0729863 5039359 ] je quitte le sentier balisé, pour suivre une piste d'exploitation jusqu'à retrouver le chemin de la Fontaine Fraisière dans un large lacet [ 31T 0730000 5039178 ]. Étroit par endroit en traversant des pentes à la raideur impressionnante, un câble sécurise un passage très exposé à l'approche du point 1350 qui marque le carrefour du sentier de Bellecombe avec celui qui ramènerait au sentier de la Porte de l'Alpette au point Rochereau 1250, celui aussi du pilier Est du Granier. La descente semble ne pas vouloir finir… Enfin, la résurgence des Éparres et son petit pont de pierre marque une étape. Il reste maintenant à suivre le chemin forestier jusqu'au réservoir pour retrouver l'itinéraire de montée que je descends tranquillement jusqu'au point de départ.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribué aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Granier depuis Bellecombe] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans la Chartreuse, Itinéraire n°48 par Antoine Salvi.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation avec les amis du Parc Naturel régional de Chartreuse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons