Le sommet de Tardevant par le Passage de la Grande Forclaz

Aravis-Bornes. En partant des Confins, hameau de la Clusaz, deux autres combes des Aravis permettent un circuit varié à travers des paysages superbes. Poursuivant le chemin de Paccaly d'En Haut, le débouché de la Combe de la Grande Forclaz est atteint au pied des Aiguilles Noires. L'ascension de l'ancienne combe glaciaire encaissée sous le Mont Fleury donne accès au Passage de la Grande Forclaz, belvédère exceptionnel sur la crête face au massif du Mont Blanc. Une traversée exposée et un raide couloir qui débouche au pied de l'Ambrevetta donnent accès à la Combe de Tardevant. Par la crête effilée et aérienne, un aller et retour au sommet de Tardevant est incontournable avant de descendre la combe qui passe par le Lac de Tardevant et plus bas, retrouver l'itinéraire d'ascension à proximité du chalet de Tardevant.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 2/3 ; Exposition 3/3]

La traversée du Trou de la Mouche avait laissé une forte envie de revenir randonner dans le Massif des Aravis. Avec Philippe Mahieu, une météo exceptionnellement belle à la fin du mois d'Août, finit de nous convaincre de revenir parcourir une belle combinaison.

Au pied des Aiguilles Noires

L'itinéraire contourne le pied des Aiguilles Noires pour entrer dans la Combe de la Grande Forclaz (Aravis-Bornes, Sallanches, Haute Savoie – 30/08/11)

Depuis le parking des Confins [ 32 T 304905 5088515 ], d'abord par la piste pastorale, puis par le sentier déjà emprunté jusqu'au débouché de la Combe de Paccaly, une traversée conduit au pied des Aiguilles Noires en bas de la Combe de la Grande Forclaz.

Combe de la Grande Forclaz

Vue sur la Combe de la Grande Forclaz, minérale abandonnée par la neige (Aravis-Bornes, Sallanches, Haute Savoie – 30/08/11)

Plutôt raide pour franchir la vieille moraine de l'ancien glacier, le sentier bien marqué laisse à gauche le chemin du fond de la combe vers 1920m [ 32 T 307843 5089758 ]. La montée se poursuit raide, jusqu'à un large replat vers 2000m, point de vue saisissant sur la combe minérale abandonnée par la neige à cette époque de l'année.

Combe de la Grande Forclaz

Lever de soleil sur la vallée glaciaire qui n'est plus qu'un large pierrier, facile à remonter jusqu'au Passage de la Grande Forclaz (Aravis-Bornes, Sallanches, Haute Savoie – 30/08/11)

La carte IGN mentionne toujours un glacier. Aujourd'hui, il reste un long pierrier qu'une bonne trace facile à suivre remonte sans difficulté. Et cela vaut la peine de prendre le temps de se retourner de temps à autres pour découvrir entre les Aiguilles Noires en rive gauche et la Mamule en rive droite la Pointe Blanche et le Pic de Jallouvre.

Combe de la Grande Forclaz

Regard vers l'aval de la Combe de la Grande Forclaz, la Pointe Blanche et le Pic de Jallouvre au loin (Aravis-Bornes, Sallanches, Haute Savoie – 30/08/11)

L'écho de chutes de pierres résonne entre les parois escarpées, des chamois ? Le dégel ? Il fait froid et plus bas, pas besoin de thermomètre, la gelée blanche couvrait l'herbe de quelques pelouses.

Bouquetin, capra-ibex

Placide, un bouquetin prend le soleil au Passage de la Grande Forclaz (Aravis-Bornes, Sallanches, Haute Savoie – 30/08/11)

Encore un effort pour franchir le raidillon qui débouche sur la crête au Passage de la Grande Forclaz. Deux bouquetins qui se prélassent retiennent d'abord l'attention et puis le regard se perd émerveillé devant le vaste paysage du versant Ouest du Mont Blanc qui s'étale sous le soleil radieux.

Passage de la Grande Forclaz

Sur la crête au Passage de la Grande Forclaz devant le vaste paysage du versant Ouest du Mont Blanc (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Sur la gauche, les sommets des Aravis du Mont Fleury, par le Mont Charvet et la Pointe de Combas, se succèdent jusqu'à la Pointe Percée point culminant du massif. Quelques nuages animent le large paysage.

Aravis, la Pointe Percée

Au Passage de la Grande Forclaz, la vue des Aravis s'étend jusqu'à la Pointe Percée (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Une vague brèche atteinte au Sud Est, c'est la crête et quelques cairns qu'il fallait suivre. En courbe de niveau, une sente nous conduit assez loin au bord d'un ravin. Mais prenant la pente, le sentier est retrouvé au niveau d'un cairn. Continuant à s'élever pour aller traverser d'une zone de dalles impressionnantes, le passage exposé se révélera facile. Cependant, attention aux gravillons qui pourraient rouler sous la chaussure. Toujours ascendante, la sente atteint le milieu du couloir vers 2400m qui raide, dévale vers le précipice.

Couloir de l'Ambrevetta

L'ascension exposée du couloir de l'Ambrevetta est impressionnante mais cependant facile – photo Philippe Mahieu (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

L'ascension qui se déroule dans la rive gauche du couloir de l'Ambrevetta demande de l'attention sur les gradins terreux d'une pente très raide.

Couloir de l'Ambrevetta

Sortie du raide couloir de l'Ambrevetta, la Miaz au premier plan (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

La sortie n'est plus très loin et bientôt, la petite sente débouche à proximité de l'Ambrevetta.

Crête de Tardevant

Sur la belle arête aérienne du sommet de Tardevant (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Dans le paysage du cœur du massif qui s'étend devant nous, c'est la longue crête effilée du sommet de Tardevant qui capte le regard. Trois cent cinquante mètres environ d'un sentier bon, facile, très aérien pour atteindre le sommet et autant face au Mont Blanc cette fois, pour le retour.

Crête de Tardevant

Face au Mont Blanc sur l'arête aérienne de Tardevant (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Inutile de préciser la beauté du lieu au centre d'un panorama, qui efface toute appréhension au long du cheminement. La descente de l'Ambrevetta commence en suivant la large crête qui, par la pointe 2415 la relie, à la Tête de Paccaly.

Brèche de la crête de l'Ambrevetta

Le Mont Blanc au travers d'une brèche de la crête de l'Ambrevetta (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Pour ne rien perdre du spectacle, le courant d'air frais est bravé pour installer le pique nique sur l'arête. Quelques chocards à bec jaune se posent pour mendier mais sans insister. Prêts à repartir, le Mont Blanc impose encore sa fière grandeur à notre admiration quand passe un gypaète en contre bas à une dizaine de mètres. Levant les yeux, le temps d'apercevoir un vol d'une dizaine des grands rapaces, ils disparaissaient déjà derrière l'Ambrevetta…

Les Aravis

Le versant Sud Est très escarpé des Aravis (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

Détournant le regard enfin, nous basculons dans la Combe de Tardevant pour dévaler le sentier à travers pierriers et mamelons herbeux. La pente s'adoucit vers 2200m pour plonger à nouveau vers le Lac de Tardevant. Une foule se presse autour du plan d'eau, jeux et bronzette pour s'occuper.

Lac de Tardevant

Le Lac de Tardevant au pied des Rochers de la Salla (Aravis-Bornes, La Clusaz, Haute Savoie – 30/08/11)

La Combe de Tardevant est fréquentée, comparée à celle de la Grande Forclaz où nous n'avons croisé personne, seulement deux grimpeurs engagés dans les premières longueurs d'une voie difficile de la Mamule. La descente se poursuit et pas une brume ne voilera le paysage qui reste clair dans l'après midi qui s'avance. Il est encore tôt quand nous retrouvons le point de départ. Une bière aux Confins mettra un point final à une belle sortie avant de reprendre la route.

Documentation et topos

ARAVIS, les plus belles randonnées par par Catherine Lansard et Gilles Lansard.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés dans le couloir de l'Ambrevetta, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons