La Tête des Chaudières par la Combe de Fer

Depuis Corrençon-en-Vercors, la Tête des Chaudières est une randonnée classique faite le plus souvent en aller et retour. La boucle proposée emprunte la Combe du Souillet et la Combe de Fer par un itinéraire aventureux sur la fin pour traverser la Tête des Chaudières avant de descendre par le Pas de la Balme, Combeauvieux et le chemin de la Fontaine de Giraud-Bernard qui permet d'éviter le Clôt de la Balme et son environnement touristique.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 1/3 ; Orientation 1/3]

Monter hors saison à la Tête des Chaudières garantit une relative tranquillité sur ce sommet très fréquenté à la limite du Vercors Nord. Le point de départ peut être fixé dans le grand lacet de la D215, en aval du Clôt de la Balme, qui offre une vaste aire pour stationner en face de la piste de la Combe du Souillet [ 31T 0698671 4988661 – N 45.02355° E 5.52175° ].

Lapiaz sous la Tête des Chaudières

Sous la Tête des Chaudières, neige sur le lapiaz en noir et blanc… en bleu à l'ombre autrement (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Couverte de gros graviers, la route de la Combe du Souillet se transforme en piste vers 1270m [ 31T 0699098 4987280 ]. Puis en sentier, avant de retrouver l'itinéraire de la Combe de Fer déjà décrit La Tête des Chaudières par la Combe de Fer, les Rochers de la Balme. La jonction se fait vers 1410m [ 31T 0698926 4986256 ]. L'aube naissante éclaire à peine le sous bois et la frontale est bien utile pour surveiller le GPS en économisant les accumulateurs… Déjà le bourdonnement des tronçonneuses résonne dans la forêt, de plus en plus fort à l'approche du sentier de la Combe de Fer, à la jonction, la voie des bûcherons est portée par le courant d'air.

Neige précoce sur les pierriers de la Combe de Fer, premiers rayons de soleil sur Corrençon (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Le sentier facile à suivre est jalonné de quelques cairns. Plus haut, le Refuge de la Combe de Fer est toujours accueillant, situé à proximité de l'entrée du gouffre au fond de sa doline. Vers 1620m, au pied d'un lapiaz, il faut deviner l'itinéraire la suite du cheminement qui franchit la base du lapiaz pour atteindre une bifurcation [ 31T 0699443 4985485 ]. Une vague sente cairnée file au Sud Ouest en direction de la Cabane du Serre du Play, très probablement. L'ascension se poursuit jusqu'à une belle terrasse. Retenue par son mur de pierres sèches, la faïsse ou restanque comme on dit en Provence, ramène à l'esprit la question de l'utilité de ces plates-formes observée aussi sous le Pas de Serre Brion ou le Pas Morta, perdues loin de tout, au fond d'un talweg. Question toujours sans réponse…

Crête de la Combe de Fer

Sortie sur la crête de la Combe de Fer dans le soleil, Darbounouse, une clairière dans la forêt du Vercors (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Petit à petit, la neige fait son apparition. Jalonné de quelque cairns, le cheminement se fait maintenant hors sentier jusque sous le pierrier de gros blocs et de lapiaz sous le sommet. La neige dure qui comble les espaces entres les pierres peut cacher les trous du lapiaz – prudence ! Les cairns de pierres entassés se cachent parmi les pierres du pierriers… Par endroit, on croirait suivre un chemin de pierres cassés en menus morceaux par des cantonniers d'hier. Que de pierres !

Capra-ibex, bouquetins

Une famille de bouquetins paresse au sommet des Rochers des Rochers de la Balme (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Le soleil éclaire la crête. La sortie se fait face à la lumière éblouissante qui aurait pu gêner le choix du bon passage à la fin de la grimpette. Et déjà, la Grande Moucherolle offre à la vue sa formidable face Sud. Des bouquetins, en famille, occupent le sommet des Rochers de la Balme.

Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs

De la sortie de la Combe de Fer, Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs, marque le changement d'orientation de la barrière Est. Le profil des Aiguilles d'Arves se découpent sur l'horizon (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Le contour de la doline rejoint la trace dans la neige, d'un randonneur solitaire facile à suivre jusqu'au sommet. La neige peu épaisse qui souligne les moindres reliefs sans les recouvrir embellit le paysage de falaises et précise les lointains. Le contraste avec la vallée ensoleillée est accentué.

La Grande Moucherolle

Le sommet de la Tête des Chaudière est un point de vue exceptionnel sur le versant Sud de la Grande Moucherolle. Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs, marque le changement d'orientation de la barrière Est (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Passant un bon moment à tourner tranquillement autour du cairn sommital, je prends le temps de la contemplation. Vers l'Est, les Aiguilles d'Arves, celles de la Saussaz captent l'attention, puis le Massif des Écrins, celui du Dévoluy, etc. Prêt à descendre, je remarque un groupe de six randonneurs qui monte le sentier. Croisés au pied de la cime, nous échangeons quelques mots et je file dans leurs traces en direction du Pas de la Balme, appréhendant les passages probablement gelés dans le versant Nord, là où le sentier traverse des pentes raides…

Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs

Arrivée sur le Pas de la Balme. Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs, précise le caractère dolomitique du paysage (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Mais la descente sera sans souci, même la désescalade d'un court passage rocheux. Au Pas de la Balme à midi pétante, je fais un tour dans le versant Sud Est du pas sur la large vire avant de déjeuner. L'environnement de falaises suggère l'envie et le souvenir, en particulier la traversée des Moucherolles avec Philippe Mahieu qui est reportée d'année en année…

Tête des Chaudières

Arête de la Tête des Chaudières depuis le Pas de la Balme (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

La traversée en montagnes russes le long de la courbe de niveau conduit à l'épaule du point 1836. Absente de la 1/25000e une jolie maison occupe le terrain, un refuge de chantier ou de service, probablement. Le ciel se voile, la lumière devient noire, illusion constatée à de nombreuses reprises.

Tête des Chaudières

Lumière noire sur le versant Nord de la Tête des Chaudières (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Arrivé à proximité de la station supérieure du télésiège de Combeauvieux, c'est par une piste de ski que commence le plongeon vers Corrençon. Un grand lacet, puis un raide sentier, ramènent sur une piste d'exploitation de la station. Un 4x4 de la commune me double sans poussière sur le sol encore humide.

Corrençon-en-Vercors

Le sentier de Combeauvieux plonge sur Corrençon-en-Vercors (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors Isère 21/09/11)

Pour éviter l'environnement trop touristique du Clôt de la Balme, deux solutions s'offrent vers 1300m [ 31T 0699406 4987752 ]. Une piste va descendre Nord Ouest retrouvé la route de la Combe du Souillet à 700 mètres du point de départ [ 31T 0698891 4988005 ], l'autre piste commence par monter pour descendre à proximité de la Fontaine Giraud-Bernard au fond d'une doline. Par cette dernière, je retrouve la route de la combe plus loin à 1,1 kilomètres de la voiture… Et je ne serai pas descendu chercher la vieille fontaine. D'ailleurs est-elle toujours en activité ?

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons