Le Pic des Mémises 1674 m, traversée

Chablais-Est Dent d'Oche-Bellevue. Partant du Col de Creuson situé à Creusaz, hameau de Bernex, la randonnée commence par l'ascension du Col de Pertuis, porte de l'alpage de la Montagne des Mémises. Le Pic des Mémises permet ensuite une traversée magnifique de ses crêtes qui passe par la station du téléphérique de Thollon-les-Mémises. Le parcours se poursuit par le Grand Pic des Mémises avant de descendre pour retrouver le Col de Pertuis en suivant le fond du val perché caractéristiques des Mémises. Le paysage du retour est en partie, malheureusement gâché par les pistes et les nombreuses remontées mécaniques de la station de sports d'hiver de Thollon-les-Mémises

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Exposition 1/3]

Choisie pour le point de vue sur le Lac Léman et ses rives, la randonnée ne remplira pas son contrat. En effet, aujourd'hui encore, Le lac est resté caché sous la mer de nuages qui le couvre chaque matin. En revanche, le temps superbe en altitude a garanti des points de vue d'une clarté exceptionnelle sur le Chablais et les Alpes Suisse. Un vaste parking est aménagé au hameau de Creuson, au départ des randonnées [ 32 T 322244 5137743 – N 46.36990° E 6.68889° ].

Col de Pertuis, Lac Léman

Lever de Soleil sur la mer de nuage du Lac Léman, peu avant de déboucher au Col du Pertuis (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le panneau du PDIPR indique le Col de Pertuis. Le chemin de l'Échelle des Chasseurs monte à droite. Haute de 12m, elle franchit la falaise pour accéder au synclinal perché des Mémises. Redoutant les barreaux rendus glissant par le givre, le choix de l'itinéraire classique s'impose – le thermomètre marque -4°C. La piste monte raide vers l'Est et dans son lacet, une sente absente d'IGN part en courbe de niveau, retrouver le sentier du col.

La Dent d'Oche

Le soleil passera bientôt les crêtes de la Dent d'Oche (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le vieux sentier muletier permet toujours l'enmontagnée et la démontagnée du bétail pour l'estive. Ilest tracé astucieusement dans la faiblesse de la falaise qui offre là un passage vers l'alpage. Au débouché du col, la Dent d'Oche retient d'abord l'attention. Puis trois chamois, qui évoluent d'abord paisiblement dans les raides pentes de la Colombière.

Lac Léman ou mer de nuages depuis les crêtes du Pic des Mémises (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Un nouveau poteau indicateur marque le carrefour du sentier de l'échelle. Pour la crête, c'est à gauche, et la montée est rude jusqu'à la première antécime cotée 1632m.

Rupicapra-rupicapra, Chamois du Pic des Mémises

Chamois, biche et son faon, dans les pentes Ouest du Pic des Mémises (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Ensuite, une marche facile, par une succession de creux et de bosses, conduit à la cime du Pic des Mémises, hérissé d'une antenne relais. Une douzaine de chamois paissent dans la pente herbeuse ensoleillée, clairsemée de sapins. Vite repéré, malgré ma discrétion, la harde avale la pente en un clin d'oeil, pour disparaître dans un bosquet de la crête. À pas feutrés, attentif, je scrute le versant Est, mais aussi les pentes vertigineuses dans l'ombre à gauche. Ils sont là… qui paissent l'herbe jaunie, qui exercent leur agilité dans les rochers abrupts du versant, qui m'observent immobiles. Loin dans l'ombre, prendre de bonnes photos est bien difficile. Au retour, le tri plus indulgent qu'à l'accoutumée en sauvera quelques unes.

Crête du Pic des Mémises, Mont Ouzon

Antécime 1632 sur la crête Sud Ouest du Pic des Mémises. Le Mont Ouzon, belle pointe sous cet angle, est dans l'axe (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le Pic des Mémises est un belvédère qui mérite qu'on s'y attarde – pas sur le lac, aujourd'hui. La traversée se poursuit et, une courte descente conduit à la station supérieure du téléférique de Thollon-les-Mémises. Baraquements, engins de chantier et dameuses au repos donnent au site une allure de friche industrielle…

Synclinal perché des Mémises

Les Alpes Suisse à travers la dépression à l'Ouest du val perché des Mémises (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le principe du val perché : on ne descend pas dans la vallée, on y monte. L'expression de synclinal perché est incorecte pour désigner un val perché. Elle est surtout illogique et donc source d'incompréhension : un synclinal (structurel) restera toujours un synclinal, tandis qu'un val (relief) peut devenir perché à cause de l'érosion. D'après le Guide du relief des Alpes françaises du Nord d'Henri Widmer aux Éditions GAP.

Grand Roc, Mont Chalon

Le Mont Chalon, une île dans la mer de nuages… (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

La table d'orientation du Grand Pic des Mémises décrit le paysage des Préalpes Romandes : Moleson, Dent de Lys, Dent de Brenlaire, etc. Autant de sommets méconnus. Et une courte descente conduit dans l'alpage à proximité des deux réserves de l'eau destinées à alimenter les canons à neige de la station.

Grand Pic des Mémises

Au Grand Pic des Mémises, les Préalpes Romandes par delà la mer de nuages (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le retour vers le Col de Pertuis suit d'abord les pistes d'exploitation des nombreuses remontées mécaniques qui équipent chacun des versant du vallon. Vers 1530m, quittant le fond par une piste, des sentes à vaches permettent de rejoindre le chemin du col à travers l'alpage.

Le Mont Ouzon du Col de Pertuis, le Mont Billiat et la Grande Pointe des Journées à droite (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le soleil, haut dans le ciel, donne une autre vision des reliefs environnants, la face Ouest de la Dent d'Oche est toujours dans l'ombre. Les chamois de la Colombière ont disparu.

La Dent d'Oche

Toujours dans l'ombre, la Dent d'Oche avant de descendre le Col de Pertuis (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Sentier du Col de Pertuis

Lacet du vieux chemin d'alpage sous le Col de Pertuis (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le Pic des Mémises

Les falaises du Pic des Mémises vues, du pied du Col de Pertuis (Chablais, Thollon-les-Mémises, Haute-Savoie – 16/11/11)

Le sentier du Col de Pertuis est rapide. Garder le vieux chemin d'alpage est une variante intéressante. Arrivé sous les falaises du Pic des Mémises, l'antenne du sommet permet de le localiser facilement. Le versant est couvert de gelée blanche, les crêtes baignent dans le soleil. Une bonne piste ramène au Col de Creuson et de là, au parking. Le séjour haut-savoyard au bord du Léman se termine, avec la satisfaction d'une première approche du Chablais, mais aussi la curiosité des Alpes Suisse qui vont nourrir les rêves d'autres randonnées…

Documentation et topos

Lac Léman - Genève, Chablais, Riviera, La Côte, Jura. Les 50 plus belles randonnées par Daniel Anker.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons