Le Lac d'Amour, (Pierra Menta)

Beaufortain. Au départ de Treicol, lieu-dit de Beaufort, une piste pastorale suivie d'un sentier monte aux Ruines de Presset. Suivant le vallon du Ruisseau du Coin, un sentier jalonné de cairns part bientôt plein Sud vers le Lac d'Amour. La randonnée se poursuit vers l'Est pour suivre le bord de la combe sous la Pierra Menta. Le Passeur de la Mintaz, passage anonyme sur la carte, permet de descendre du côté Tarentaise par un passage rocheux escarpé. Une belle traversée conduit au Col du Bresson pour descendre son versant Ouest et retrouver l'itinéraire de départ aux Ruines du Presset.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3]

Depuis Beaufort, on quittera la D925, au Col de Méraillet pour traverser le barrage du Lac de Roselend. La route goudronnée sera abandonnée dans le lacet du point 1692, pour prendre la piste pastorale qui conduit au parking de Treicol [ 32T 0315780 5058969 – N 45.65979° E 6.63532° ].

Col et Mont du Coin

À l'ombre enneigée face au Mont du Coin ensoleillé. Le Tour du Beaufortain emprunte le Col du Coin, à gauche sur l'image (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Le temps incertain, laissait au hasard, la réussite d'une randonnée en montagne. La neige en altitude était signalée dans quelques compte-rendus de balade lus sur Internet. À la découverte des classiques du Beaufortain, la décision est prise d'y retourner cette fois, pour approcher la Pierra Menta , monolithe mythique du massif. Il fait froid sur le parking de Treicol, la couche de vêtement chaud est passée à deux, et les gants sont dans le sac à dos. Les sommets sont poudrés et les premières traces de neige apparaissent vers 1850 mètres.

Reflet sur le Lac d'Amour

Le Roc de la Charbonnière se mire dans le Lac d'Amour (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Comme pour la traversée du Col du Grand Fond l'année dernière, des raccourcis aux lacets de la piste pastorale montent retrouver le GR5, pour le suivre jusqu'au Ruines de Presset. Vers 2000 mètres, le sentier de randonnée est laissé à gauche pour suivre la piste pastorale du Chalet du Coin. Encore 250 mètres pour trouver le sentier du Lac d'Amour vers le Sud [ 32T 0315996 5057026 ]. Des cairns facilitent l'orientation pour ne pas le perdre quand il se redresse pour atteindre la cuvette du beau Lac d'Amour.

La Pierra Menta

La face Ouest de la Pierra Menta vaincue le 6 juillet 1922 par Léon Zwingelstein et JP. Roustalot (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

La terre est évidemment gelée, et la boue craquante n'est d'aucune gêne dans le versant Ouest encore à l'ombre, bien sûr. Le sentier dessiné sur la 1/25000e récente est bien tracé pour aller chercher la combe sous la Pierra Menta. Montant par une crête herbeuse issue du point 2532, en s'orientant à l'Est, il rejoint l'arête qui rejoint celle Nord, de la pierre. La neige encombre maintenant souvent le sentier. Par endroit, l'eau de fonte gelée est à l'origine de passages verglacés qui demandent de l'attention. Et bientôt, débouchant au soleil sur la crête déchiquetée, encombrée de gendarmes élégants, le regard s'empare du large point de vue sur le Massif de la Vanoise dégagé sur un ciel encombré de quelques nuages seulement.

Le Mont Pourri

En descendant du Passeur de la Mintaz, un pilier contraste avec le lointain Mont Pourri (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Deux plaques de bois gravées nomment le passage escarpé. Le Col du Tutu, gravé dans une calligraphie difficile à déchiffrer, et plus haut Le Passeur de la Mintaz - 2574 m. Le second est adopté pour la rédaction de ce billet. Des voix ? Deux jeunes femmes sortent du versant escarpé côté Tarentaise. Charmantes, quelques impressions sont échangées avant de m'engager dans la descente très raide sur quelques mètres. La désescalade est facile, mais l'APN et le fourre-tout qui ballottent cachent les pieds – les bonnes prises du rocher, donc…

L'Aiguille de la Nova

Le Mont Blanc dans la dépression du Col du Grand Fond. L'Aiguille de la Nova à droite de la photo (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

La terre du sentier tracé raide dans la pente, est gorgée d'eau. La boue qui colle aux chaussures, est glissante. Et, sans avoir eu le temps de réaliser, allongé sur le côté, un mètre ou deux sous le sentier, je m'assoie pour enlever l'excédent de boue du matériel photo, du fourre-tout, des vêtements… Remonté sur le sentier, pour récupérer le bâton qui n'est pas descendu, je m'interroge. Pourquoi ne pas avoir pris par la pente herbeuse, plus raide certes, mais moins glissante ?

La Pierra Menta

L'arête Nord de la Pierra Menta présente d'élégants gendarmes élancés (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Plusieurs passages glissants encore, demandent encore de la prudence. Bientôt la terre gravillonné, plus sûre permet de profiter de la traversée vers le Col du Bresson. Les paysages sont superbes et sans manquer de se retourner pour contempler le monolithe élancé, c'est le Massif de la Vanoise qui rayonne sous la lumière ensoleillée à travers les cirrus en altitude.

Versant Est de la Pierra Menta

Image classique du versant Est de la Pierra Menta parcouru par la traversée vers le Col du Bresson (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Un cri de marmotte, un bruit de moteur qui résonne… C'est la pelleteuse des travaux du Refuge de Presset qui a complètement été rasé. Ce n'est pas une rénovation, c'est une reconstruction. À l'approche du Col du Bresson, une petite sente étroite court dans la pente pour déboucher au col [ 32T 0317431 5057150 ].

Cairn du Col du Bresson sur fond de Vanoise, Le Mont Pourri et la Pointe de Friolin, antécime du Sommet de Bellecôte (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

À l'abri du vent, un rocher confortable et accueillant, lance son invitation. Il est grand temps de poser le sac à dos, c'est l'heure de casser la croûte. À l'abri d'un rocher, une plaque a été posée pour commémorer la première ascension de la Pierra Menta. C'était le 6 juillet 1922 que Léon Zwingelstein et JP. Roustalot ouvraient dans la face Ouest, la voie qui allait devenir l'accès normal au sommet de la montagne.

Face Nord de la Pierra Menta

Encore dans la proximité de la Pierra Menta sous le Col du Bresson (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Dans le versant Ouest, je retrouve la neige. Mais la température en descendant devient clémente, troquant les polaires pour une chemisette, la descente livre des vues intéressantes sur la face Nord de la Pierra Menta, mais aussi sur la Pointe de Presset. Face aux Aravis, le Lac de Roselend s'impose de plus en plus au regard.

Lac de Roselend

Descente du Col du Bresson, face au Mont Charvin et à la Pointe de Mandallaz, aux Aravis (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 28/09/12)

Le circuit se termine sur le plat des Ruines de Presset où, c'est par l'itinéraire d'ascension que se poursuivra la descente. L'esprit serein, je prends le temps de profiter de l'instant. La marche est plutôt facile, et profiter de l'été qui fiche le camp à grande vitesse retardera peut-être l'arrivée de l'hiver.

Documentation et topos

Randonnées en Beaufortain - Val d'Arly - Val Montjoie par Pierre Millon.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons