Le Grand Rocher 1926 m, depuis le Foyer du Barioz

Belvédère exceptionnel, le Grand Rocher, d'accès facile depuis le Foyer de Ski de Fond du Barioz, offre une vue somptueuse sur Belledonne et sur la Chartreuse orientale. L'itinéraire retenu, monte par le Chalet de Pierre Roubet, pour emprunter le vieux chemin des Ruines de la Belle Étoile qui mène à la crête, pour atteindre rapidement le sommet du Grand Rocher. Le retour suit la crête par l'antécime 1914, le Crêt Luisard et le Lac de la Belle Aiguette pour atteindre le Refuge du Crêt du Poulet. Après la visite des tables d'orientation du Crêt du Poulet, pour éviter les longs lacets de la piste pastorale, la descente idéale passe par le Chalet de Pierre Roubet pour retrouver l'itinéraire d'ascension et par là, le point de départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Orientation 1/3]

Alpage de Pierre Roubet

Depuis l'alpage de Pierre Roubet, le Vercors s'étire, le brouillard couvre le Grésivaudan et Grenoble au pied du Moucherotte (Belledonne Sept-Laux, Saint-Pierre-d'Allevard, Isère – 07/11/13)

De Saint-Pierre-d'Allevard, la D280 monte au Col du Barioz pour prendre la D281b que l'on suit jusqu'au Foyer de Ski de Fond du Barioz [ 32T 0268613 5023309 – N 45.32511° E 6.04742° ]. Vers l'Ouest, environ 250 mètres sur la piste conduisent au départ du sentier de l'alpage de Pierre Roubet. Ce matin la montagne regorge d'eau, conséquence des pluies abondantes et des récentes chutes de neige. À propos, cette dernière est à l'origine du choix d'une randonnée qui ne dépasse pas une altitude raisonnable.

Chamechaude et la Dent de Crolles dominent le Grésivaudan

Au dessus du Grésivaudan toujours dans le brouillard, Chamechaude et la Dent de Crolles au soleil, dominent le plateau de Saint-Hilaire-du-Touvet (Belledonne Sept-Laux, Theys, Isère – 07/11/13)

La météo engageante a facilité la décision de prendre la route, il ne fallait pas laisser passer cette belle journée. La traversée de l'alpage de Pierre Roubet offre une vue étendue sur le Vercors et la Chartreuse et renouvelle le plaisir de retrouver les paysages familiers. Au dessus du chalet bien entretenu, le sentier classique de l'ascension monte à droite. Au point 1648, du vieux sentier prévu, il ne reste pas grand chose [ 32T 0268706 5022420 ].

Au sommet du Grand Rocher

Depuis le Grand Rocher, le Grand Pic de Belledonne s'impose vers le Sud (Belledonne Sept-Laux, Theys, Isère – 07/11/13)

Une vague trace se faufile dans la forêt ouverte. Débouchant à la lisière du bois, la sente suit une clôture. Sur l'écran du GPS, elle s'écarte souvent du tracé IGN. Le passage du berger visitant sa clôture, a remplacé le chemin. Dans la forêt plus dense, arrivé vers les Ruines de la Belle Étoile, la végétation abondante cache ce qu'il restait du chemin… La trace longe toujours la clôture qui monte au Sud-Est en direction du point 1914. Quand elle coupe le Tour du Pays d'Allevard, je n'hésite pas longtemps pour suivre le boulevard.

Depuis les Ruines de la Belle Étoile, l'itinéraire prévoyait de suivre le sentier mentionné sur la 1/25000e jusqu'à la crête du Grand Rocher qu'il retrouvait deux cent mètres au Sud du point 1910 [ 32T 0268332 5020427 ]. Des ruines, aucun vestige n'a attiré mon attention.

Les Bauges depuis le Grand Rocher

Derrière l'antécime 1914, le paysage des Bauges (Belledonne Sept-Laux, Theys, Isère – 07/11/13)

D'un coup, la marche devient plus facile et le plaisir revient. Bientôt au sommet, l'étendue de la vue surprend. Et le regard se perd des Grands Moulins jusqu'au Grand Pic de Belledonne. Un peu perdu devant l'abondance de pics, de crêtes et de vallons, le souvenir des randonnées précédentes permet cependant l'identification de quelques sommets. Mais au retour sur Internet, l'excellent Generate a panorama permettra l'édition d'aides à la lecture des paysages bien utiles.

Les Grands Moulins et le Pic du Frêne, derrière la Crête de Berlanche

La Montagne de Combe Grasse, celle de la Croix du Léat, domine la Vallée du Breda. La Crête de Berlanche en second plan devant les Grands Moulins et le Pic du Frêne (Belledonne Sept-Laux, Saint-Pierre-d'Allevard, Isère – 07/11/13)

Sur Belledonne, la neige apparaît au-dessus de 1900 mètres. Mais globalement, elle ne semble pas être tombée en abondance. Le Grand Rocher est simplement humide et une pierre sèche sous le soleil offre même, un bon siège, avant de reprendre la randonnée par le parcours de crête.

Le Crêt Luisard, premier plan des Bauges

Le Crêt Luisard, la vallée de l'Isère au loin, dominée par les Bauges (Belledonne Sept-Laux, Saint-Pierre-d'Allevard, Isère – 07/11/13)

Jusqu'au point 1914, la marche facile permet encore la contemplation. Aucun vestige de la croix mentionnée sur IGN, mais je retrouve la clôture fil d'Ariane, bien utile à la montée – la vague sente qui la suivait dans la végétation, plus particulièrement. La suite dévale d'abord en direction du Lac de Séchident, q'elle évite pour passer par le point 1849, puis descendre vers le lac anonyme au pied du Crêt Luisard. Le doux paysage vallonné clairsemé d'arbres, est bucolique, mais les troupeaux ont quitté les lieux pour laisser la place à l'hiver qui ne tardera plus.

La Crête de Berlanche, devant les Grands Moulins et le Pic du Frêne

Depuis le Crêt du poulet : les Grands Moulins et le Pic du Frêne derrière la Crête de Berlanche (Belledonne Sept-Laux, Saint-Pierre-d'Allevard, Isère – 07/11/13)

Par le petit Lac de la Belle Aiguette, la randonnée se poursuit jusqu'au Refuge du Crêt du Poulet. Le modeste sommet éponyme, où sont dressées deux tables d'orientation, est incontournable. La lecture du paysage complète l'identification des sommets – indispensable côté Belledonne. Parmi les nombreuses tables installées devant le refuge, une seule bien ensoleillée m'accueille pour un pique-nique précoce face aux Grands Moulins – il y a pire endroit pour casser la croûte…

La croix de l'alpage de Pierre Roubet

La croix de l'alpage de Pierre Roubet sur son mamelon devant le Grésivaudan, Chamechaude et la Dent de Crolles (Belledonne Sept-Laux, Saint-Pierre-d'Allevard, Isère – 07/11/13)

Un sentier quitte la piste pastorale après une barrière canadienne [ 32T 0269371 5023306 ]. Il la coupera une dernière fois, pour se poursuivre agréable, jusqu'au Chalet de Pierre Roubet. L'humidité rend glissantes, les pierres du chemin et la boue macule les bas de pantalon – désagrément des Alpes du Nord quand on revient du Sud… Amusant ! Arrivé au carrefour du foyer de ski de fond, perdu dans mes pensées, je poursuis la descente en direction du Col du Barioz… Alors que le chemin s'oriente à gauche, je m'interroge. Demi-tour sur une petite centaine de mètres pour retrouver la piste du départ.

Documentation et topos

Belledonne, Grandes Rousses, randonnées sauvages par Jean-Michel Pouy

Belledonne et Sept-Laux, les plus belles randonnées par Jean-Michel Pouy

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3433 OT

Trace du Grand Rocher 1926 m, depuis le Foyer du Barioz (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques de Belledonne, les Sept-Laux (format GPX)

Traces de Belledonne, les Sept-Laux (format Google Earth – KMZ)

Trace de Belledonne, les Sept-Laux (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons