Le Sommet du Grand Chat 1992 m, une traversée depuis Prévieux

Belledonne Nord. Prévieux, lieu-dit du Villard-de-la-Table, sur la Route Forestière de Prévieux, est le départ idéal pour tracer la boucle parfaite d'une randonnée intéressante. En commençant par les Tennières, le Col du Champet est atteint en passant par la cabane du Mont Dondon. Le parcours esthétique de la Crête des Mollards, culmine au Sommet du Grand Chat. Après la descente de l'arête Sud, la traversée des Trois Mollards conduit au Col d'Arbarétan ou commence un long retour. Passant à proximité du Refuge du Plan, les conditions d'enneigement conduisent à éviter une descente directe, préférant le bon chemin de la Grande Montagne de Presle suivi jusqu'au Rocher de la Croix. De là, une piste absente des cartes dévale sur le Chalet de la Grande Montagne du Verneil pour prendre le réseau de pistes d'exploitation qui ramène au point de départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 3/3]

Chemin du Col du Champet

Neige vierge de traces sous le Col du Champet (Belledonne Nord, Bourget-en-Huile, Savoie – 12/11/13)

Depuis le Villard-de-la-table, en prenant la direction des Boissards, la Route Forestière de Prévieux commence un peu plus haut, laissant à gauche la Route Forestière du Champenet. Dans son deuxième lacet, la banquette à l'aval de la route permet de stationner vers 1140 mètres d'altitude [ 32T 0280410 5037679 – N 45.45810° E 6.19138°].

Col du Champet

Au Col du Champet, le paysage s'ouvre sur la Chaîne de la Lauzière (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Savoie – 12/11/13)

Après les premières et récentes chutes de neige, il n'était pas facile de dessiner une randonnée intéressante. Sans connaître l'enneigement avec précision, je n'imaginais pas rencontrer autant de zones d'accumulation épaisses de plus d'une cinquantaine de centimètres de neige croûtée par le vent, le plus souvent. Et l'erreur de ne pas prendre de raquettes, a rendu particulièrement pénible la progression au dessus de 1600 mètres.

Au dessus du Col du Champet

Dans le premier ressaut de la Crête des Mollards, le Mont Blanc, entre le Grand Arc et le Mont Bellacha derrière le Col de Basmont (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Savoie – 12/11/13)

Très vite, la neige s'est imposée sur la piste des Tennières, de plus en plus épaisse en prenant de l'altitude. Elle n'a pas été gênante jusqu'au Col du Champet. Et pour l'ensemble de la randonnée, l'enneigement ne contrariera pas l'enthousiasme pour les paysages magnifiques, sous leur parure déjà hivernale.

Crête du Grand Chat, Chartreuse et Vercors

Sur la Crête des Mollards, la Chartreuse domine le Grésivaudan, le Moucherotte et le Vercors à l'horizon (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Savoie – 12/11/13)

En prenant l'arête Nord de la Crête des Mollards, le vent fort ajoute plus de froid encore. Le premier ressaut est raide, et une ou deux personnes sont déjà passées hier, certainement. L'enneigement n'est pas suffisant pour cacher le relief du sentier, et la trace facilite la montée – merci aux ouvreurs. Vers 1850 mètres, ils ont chaussé les raquettes pour suivre la crête. En chaussures, jusqu'au pied des pentes terminales du Grand Chat, chaque pas ne s'enfonce guère plus profond que leurs empreintes. Sous le vent, des zones d'accumulation de neige profonde et croûtée, se sont formées sur la crête – le début d'un calvaire…

Crête du Grand Chat, Chaîne de la Lauzière

La Chaîne de la Lauzière et le Grand Pic de la Lauzière regardés depuis les pentes sous le Grand Chat (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Savoie – 12/11/13)

Enfin au sommet, l'appréhension de la suite ne laisse guère de place au temps de la contemplation. Aussi, le vent est toujours fort. Comme prévu, la descente orientée au Sud est plus facile. La neige soufflée a même laissé des endroits secs bien agréables. Les difficultés reprennent dans la dépression qui sépare le Sommet du Grand Chat des Trois Mollards. Dans le versant pentu, la traversée devient vite délicate et pénible dans la neige profonde toujours croûtée.

Sommet du Grand Chat, vallée de l'Isère

Le cairn du Grand Chat face aux Bauges, la Dent d'Arclusaz et le Mont Colombier bien reconnaissables (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Isère – 12/11/13)

La descente dans la large selle du Col d'Arbarétan, n'est qu'une formalité et des bandes d'herbe à peine recouvertes, rendent la traversée agréable. Mais à peine le plat quitté, la neige profonde complique très sérieusement la progression. Après une hésitation, chaque pas s'enfonce parfois jusqu'à mi-cuisse. Se rétablir sans appui solide, épuise rapidement. Ainsi dans l'ombre de la Grande Montagne de Presle, la crainte de voir venir le crépuscule entame un peu plus le moral.

La Pointe de Rognier et les Grands Moulins

Depuis le Sommet du Grand Chat, la Pointe de Rognier et les Grands Moulins s'imposent dans le paysage de Belledonne (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Isère – 12/11/13)

La descente prévue prenait le sentier absent d'IGN qui dévale le versant Nord vers le Chalet de la Grand montagne du Verneil, puis la Branlaz pour retrouver la piste du retour. Le topo précise le caractère peu évident du départ du sentier depuis la Goye. Le temps qui passe, la raideur du versant enneigé, le manque d'évidence pour trouver le passage, amènent vite au choix de la sécurité d'une traversée vers le point 1852 de la Grande Montagne de Presle. Depuis le col, brasser pendant plus de deux heures permettra de retrouver le soleil et la sérénité sur la crête.

Sommet du Grand Chat, descente de l'arête Sud

L'arête Sud du Sommet du Grand Chat (Belledonne Nord, Saint-Pierre-de-Belleville, Savoie – 12/11/13)

Les nombreuses traces sur la piste rendent maintenant la marche presque confortable. Le cœur léger, d'un bon pas, la fatigue s'oublie petit à petit et le moral revient. Seule la longueur du retour par la Chapelle de Prodin, et le coucher du soleil restent préoccupants. Et la 1/25000e ne montre pas de raccourci…

Grande Montagne de Presle, la Dent de Crolles

Le Grésivaudan et la Dent de Crolles depuis le point 1852 de la Grande Montagne de Presle (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 12/11/13)

Ainsi, se passe la descente, jusqu'au Rocher de la Croix. Au point 1675, la curiosité m'invite à un écart au dessus du versant Nord, sur la trace d'un quad… Le relief enneigé d'une piste sculpte le versant et, les ornières laissées et tassées par l'engin seront bien agréables à suivre. Pour la première fois en montagne, croiser l'empreinte d'une machine motorisée me ravit – espérant seulement sa présence justifiée, par une activité forestière ou pastorale. Passer par le Chalet de la Grand montagne du Verneil, se confirme rapidement en perdant de l'altitude. Encore quelques lacets pour y être.

Les Bauges, Dent d'Arclusaz et Mont Colombier

Sur le chemin de la Grande Montagne de Presle, la Dent d'Arclusaz et le Mont Colombier (Belledonne Nord, Arvillard, Savoie – 12/11/13)

Le détour par la piste du chalet presque déneigée est long mais ce soir, la recherche de l'aventure d'un raccourci par la Branlaz n'est pas séduisante. La neige fait place aux cailloux verglacés de la piste empierrée… Puis enfin, arrive le grand soulagement de retrouver la route forestière. Il reste 3,2 kilomètres, à peine fastidieux, pour retrouver le point de départ et la voiture.

La randonnée en mode été est à ranger au placard, au moins dans les massifs de la région. Dépoussiérons les raquettes pour passer en mode hiver !

Documentation et topos

Belledonne, Grandes Rousses, randonnées sauvages par Jean-Michel Pouy

Belledonne et Sept-Laux, les plus belles randonnées par Jean-Michel Pouy

Randonnée inspirée du topo Sommet du Grand Chat sur bivouak.net.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3433 OT

Trace de la traversée du Sommet du Grand Chat 1992 m, depuis Prévieux (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques pour Belledonne Nord (format GPX)

Traces pour Belledonne Nord (format Google Earth – KMZ)

Trace pour Belledonne Nord (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé et bien équipé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons