Le Roc de Tormery 1135 m, depuis Chignin

L'altitude raisonnable du Roc de Tormery permet une randonnée de début ou de fin de saison. Depuis Chignin, l'itinéraire remonte le vignoble pour prendre un sentier qui franchit en nombreux lacets les pentes rudes de la Chancelière pour atteindre les Petits Bois. À travers les buis, commence une longue traversée qui va chercher le pied des falaises du Roc de Tormery pour les franchir par une échelle. 47 échelons de fer scellés dans le béton, déposent sur la crête que l'on suit jusqu'à la Croix de Tormery dressée en 2013. Suit un parcours tranquille pour atteindre le sommet. Le retour passe par le Trou de Chignin pour suivre la sente de la Grotte de l'Ermite, aujourd'hui négligée. L'exposition camouflée par la végétation est bien présente, et le parcours terreux de plus en plus délicat avec le temps qui passe, retrouvera l'itinéraire d'ascension à la bifurcation des Petits Bois.

Documentation et topo | La vidéo d'Antoine | Données topographiques | Avertissement

[Exposition 1/3 ; Pénibilité 3/3]

Dans Chignin, au centre du chef-lieu, le parking mairie-école signalé par des panneaux, offre un stationnement facile près du départ des sentiers [ 32T 0266746 5045499 – N 45.52397° E 6.01313° ].

Au pied de la Falaise de Montfruitier

La sente suit une vire confortable au pied de la falaise (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 19/11/13)

Du parking revenir en arrière pour remonter dans le haut du village. Devant un bassin lavoir prendre la route à droite. Dans un carrefour elle vire à gauche. C’est la rue de la Soif. Entre deux maisons à droite part une piste qui s'élève à travers les vignes en un double lacet (traits jaunes). Se transformant en sentier, il pénètre dans les bois, grimpe une raide pente d'abord directement, puis en courts lacets. Dans le haut, ces derniers s'allongent en tirant vers la gauche (nord-ouest) jusqu'à un croisement des Petits Bois (pancartes).

Le début du sentier plus à droite, ne correspond plus au tracé de la 1/25000e – modification du cadastre probablement. Avant de le trouver bien tracé en lacets, une quarantaine de mètres terreux droit dans la pente à remonter, prévient du terrain gras d'une randonnée par temps humide.

Pilier de soutènement

Le mur de soutien du bloc restant en porte à faux, une grave menace pour le hameau de Tormery (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 19/11/13)

Laisser à gauche le sentier de la Grotte de l'Ermite et continuer l'ancien GR qui prend longuement la montagne en écharpe. Butant au pied d'une paroi, il vire pour aller déboucher dans l'alpage au passage dit Trou de Chignin (pancarte). Dans ce virage, lâcher le sentier pour des traces filant au sud le long de la muraille. Elles passent sous un bel encorbellement, arrivent à la base d'un mur : soutènement construit pour consolider les rochers. Plus loin, après une seconde murette, elles reviennent au-dessus pour se trouver au pied des 47 échelons scellés dans le béton.

Échelle du Roc de Tormery

Au pied de l'échelle, 47 échelons de fer scellés dans le béton, coulé pour remplir la crevasse entre le bloc en porte à faux et la falaise (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 19/11/13)

Après la montée soutenue, le long sentier en écharpe est reposant et laisse parfois, le loisir de profiter du paysage quand les buis s'éclaircissent. Le Granier et Belledonne Nord émergent de la mer de nuages. Le pied de la falaise est confortable et facile, le bruit de la vallée résonne contre le rocher – un bourdonnement continu percé parfois, par l'avertisseur sonore d'un train. Le mur de soutènement érigé en 1913 est impressionnant et son histoire mérite d'être connue un siècle après : lire l'article paru dans L'Illustration n°3666 du 31 Mai 1913.

Le Mont Granier depuis l'échelle du Roc de Tormery

Le Mont Granier depuis la sortie du passage de l'échelle (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 19/11/13)

Encore un lacet et au pied de l'échelle, la pensée s'évade vers les ouvriers qui ont travaillé dur ici. Les bâtons rangés sur le sac, la montée des 47 échelons scellés dans le béton est facile mais peu pratique. En haut du passage, une plaque scellée dans le rocher, rappelle la commémoration du centenaire en 2013. Une vidéo de l'événement est proposée dans l'actualité du 23 mai dernier de FR3 Alpes.

La Falaise de Montfruitier depuis la croix de Tormery

Le Mont du Chat, comme une île dans la mer de nuage. La vire de la falaise qui soutient le Trou de Chignin sous le Montfruitier est bien visible (Bauges Sud, Francin, Savoie – 19/11/13)

Au-dessus, le sentier remonte à proximité de la falaise jusqu'à la cime.

Le bord de la falaise cimenté demande de la prudence. Couvert de mousse par endroit, le passage est glissant. La sente dépose au pied de la Croix de Tormery érigée en 2013. Les coordonnées et l'altitude sont indiquées sur une plaque [ 32T 0268148 5044660 ].

La Pointe de Rognier et les Grands Moulins

Paysage de Belledonne Nord, le Col d'Abarétan, la Pointe de Rognier, les Grands Moulins et le Grand Charnier s'étirent de gauche à droite (Bauges Sud, Francin, Savoie – 19/11/13)

Le sentier se poursuit à proximité de la crête jusqu'au sommet du Roc de Tormery. Quelques lapiaz rendus glissants par l'humidité demandent de l'attention. La lumière donne au paysage un caractère étrange. La mer de nuage remplit les vallées et le ciel voilé est blanc. Les couleurs de l'automne contrastent dans les nuances de gris bleuté. Un rocher à l'abri du vent m'accueille pour un rapide pique-nique.

La cuvette de la Thuile

La cuvette de la Thuile dominée par la Pointe de la Sauge et le Mont Charvet. Au loin, on reconnaîtra la Dent d'Arclusaz (Bauges Sud, Francin, Savoie – 19/11/13)

Dans son topo, Antoine Salvi propose la traversée par la Grotte de l'Ermite comme une variante à l'itinéraire suivi ce matin. Dans le sens de la montée la description commence à la bifurcation des Petits Bois.

S'élever à gauche. Au nouveau croisement (pancartes) le sentier part définitivement au sud prenant la montagne en écharpe. Après un dernier lacet, il reste à l'horizontale avec une courte descente et remontée pour aborder la grotte de l'Ermite. Poursuivre au-delà jusqu'au débouché dans les alpages qu'il traverse jusqu'au passage dit Trou de Chignin (pancarte). Toujours droit devant, s'élever dans une petite combe le long d'un bois. Sur le plat, viser à droite la cime visible. Traverser les barbelés par des piquets-escabeaux prévus à cet effet, et s'élever dans les clairières entre les vernes jusqu'à l'agréable petit plateau sommital

La Dent d'Arclusaz et le Mont Blanc

Le Mont Blanc dans le lointain, entre nuages et nuées d'altitude (Bauges Sud, Francin, Savoie – 19/11/13)

La sente de la Grotte de l’Ermite subit l’érosion du temps. Son parcours aujourd'hui est devenu plus délicat en raison de son exposition qui, bien que camouflée, est toujours présente. A éviter en temps de pluie.

Rappeler le caractère délicat de la traversée n'est pas inutile et la sente étroite de terre grasse, souvent en dévers, a demandé beaucoup de concentration pour ne pas déraper dangereusement. Assis dans la boue, après deux glissades sans autre conséquence, je fixe les Yaktrax aux chaussures. Ce matériel fragile, bien adapté à la neige dure et au verglas, n'est pas idéal sur le sentier de terre boueuse et parfois pierreux. Des crampons forestiers plus robustes, sont plus adaptés à l'exercice.

La Grotte de l'Ermite

La Grotte de l'Ermite ne présente pas de trace d'occupation, seulement quelques graffitis sans intérêt (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 19/11/13)

Les passages rocheux délicats dans les conditions rencontrées commencent vers 1000 mètres d'altitude avant la Grotte de l'Ermite [ 32T 0267988 5045220 ]. Si habituellement, le terrain rocailleux a ma préférence à la boue, cette fois le manque d'aisance caractérise un style sans élégance… Enfin la grotte marque l'avance d'une lente progression. Mais ce n'est pas fini. Plus bas sous la cavité, l'éboulement de trois arbres oblige à une gymnastique acrobatique sur les vieux tronc moussus, donc glissants. Passer en-dessous impose aussi de poser le sac à dos [ 32T 0267882 5045409 ].

Le village de Chignin

Le village de Chignin au cœur des vignes. Remarquer les anciennes tours de guêt sur la crête de la colline (Bauges Sud, Chignin, Savoie – 19/11/13)

Un passage de dalle glissante en dévers, encore une raide montée et ainsi, la traversée se poursuit. Enfin le chemin de Montgelas, marque la fin des difficultés – mais pas celle du risque de glissade. Chaque antiglisse n'est enlevé et nettoyé sommairement qu'au débouché sur le chemin du vignoble. Quelle bonne idée d'avoir glissé les aides à la marche dans le sac à dos, la veille au soir ! À la fontaine-lavoir, se laver les mains de la boue collante est un grand plaisir ; en faisant toutefois attention de ne pas souiller l'eau du bassin. Et ainsi, le parking de départ est enfin rejoint.

Documentation et topos

La vidéo d'Antoine

Roc de Tormery 1135 m de Chignin - Bauges - (20/04/10)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

L'itinéraire décrit par Antoine Salvi Roc de Tormery 1135 m, de Chignin est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans les Bauges, par Antoine Salvi.

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différentes sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3432 OT

Trace du Roc de Tormery 1135 m, depuis Chignin (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques des Bauges Sud (format GPX)

Traces des Bauges Sud (format Google Earth – KMZ)

Trace des Bauges Sud (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec. Par temps humide, des crampons forestiers sont conseillés pour la traversée par la Grotte de l'Ermite

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons