La Montagne de Bange 1434 m, depuis Montagny

D'altitude raisonnable, la Montagne de Bange est à recommander pour randonner en raquettes. En partant du parking de la piste forestière de Montagny, un réseau de pistes agréables conduit par la vaste clairière du Mariet-dessus au pied du versant Est de la montagne. Un bon chemin dépose au pied de la combe du Loret, puis orientée au Nord, une traversée aventureuse du bois, conduit sur la crête, sous les Trois Bornes. Dans le versant, puis sur la crête, le point 1434 marque le point culminant de la randonnée. La descente par le Creux Lachat, va chercher le vallon issu du Col de la Cochette pour retrouver la piste du départ.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Orientation 1/3 ; Pénibilité 2/3]

L'Alpage de Mariet-dessous

Le chemin s'élève au-dessus de l'alpage de Mariet-dessous ; la Tournette à l'horizon (Bauges occidentales, Saint-Offenge-Dessous, Savoie – 04/12/13)

Le parking de la piste forestière de Montagny, hameau d'Arith, est goudronné et parfaitement déneigé. Il est vaste, et facilement accessible, depuis Lescheraines ou Cusy [ 32T 0271679 5066401 – N 45.71349° E 6.06642° ]. Un mercredi matin de bonne heure, les chasseurs sont les seuls à emprunter la piste. Un panneau Chasse en cours, invite à la prudence. Mais ils sont en contrebas, et ma solitude tranquille ne sera pas dérangée. Les raquettes commencent la randonnée attachées au sac à dos. Elles y resteront tout le temps de la balade…

La Dent du Chat, au loin

La Dent du Chat à travers les arbres, depuis le point 1434 de la Montagne de Bange (Bauges occidentales, Saint-Offenge-Dessous, Savoie – 04/12/13)

Dans le soleil matinal, le paysage de l'alpage et des chalets de Mariet-dessus en pleine lumière, contraste avec l'ombre de la forêt. Le pas et le moral deviennent légers. Le chemin dans le versant est agréable, et il ne faut pas tarder à tomber la polaire pour ne pas transpirer. Ce n'est pourtant pas le printemps… Dès 1200 mètres, la couche de neige peut s'évaluer de 20 à 30 centimètres, parfois plus dans les zones d'accumulation. Mais, poudreuse et sans sous couche, autant marcher à pied. La marche n'est guère plus fatigante.

Le Mont Blanc, entre le Roc des Bœufs et la Pointe de Banc Plat

Le Mont Blanc est de tous les paysages depuis les sommets des Bauges. Ici entre le Roc des Bœufs et la Pointe de Banc Plat (Bauges occidentales, Saint-Offenge-Dessous, Savoie – 04/12/13)

La neige du replat au pied de la combe du Loret, est vierge, et c'est un plaisir rare de fouler la poudreuse – plus très légère, mais facile à brasser. Traversant la clairière, je prends l’azimut pour monter en écharpe en direction de la crête [ 32T 0270120 5069550 ]. La forêt atteinte, la progression d'abord facile ne tarde pas à se ralentir quand la végétation se densifie. Une clôture de barbelés complique encore la situation. Poser le sac à dos et se glisser dessous dans la neige, n'est guère agréable [ 32T 0270110 5069431 ]. Sur la crête, je retrouverai les barbelés coupés d'une portelle bien plus commode à franchir. Monter droit dans la pente, le long de la clôture était peut-être la solution. La crête atteinte permet de renouer avec la facilité.

Les Chalets du Creux de Lachat

Descente dans le Creux de Lachat dominé par les chalets éponymes (Bauges occidentales, Saint-Offenge-Dessous, Savoie – 04/12/13)

Une bonne trace parcourt le chemin des Trois Bornes. Suivre la crête boisée semble peu évident et j'en abandonne l'idée, jusqu'à trouver le relief d'une piste qui monte vers l'Est [ 32T 0269510 5068569 ]. La zone de clairière, vierge de traces, est très agréable. Mais une nouvelle clôture barre l'horizon, juste avant la bosse du point 1434. Les nombreuses épissures témoignent du cisaillage des barbelés en de nombreux points. Détendus entre deux piquets, les franchir n'est pas trop difficile. Mais une autre clôture coupe l'alpage… Le point à atteindre est juste de l'autre côté. Sans trouver de passage, suivre les barbelés qui s'orientent dans la direction à suivre est la solution. Franchis plus loin sans difficulté, je peux m'offrir le tour du point culminant – enfin.

Les Bauges, du Mont Trelod au Mont Pecloz

Le paysage des Bauges, du Mont Trelod au Mont Pecloz (Bauges occidentales, Montcel, Savoie – 04/12/13)

Le tour d'horizon offre de beaux points de vue dont il faut profiter, sur l'intérieur des Bauges en particulier. Rejoignant de bonnes traces qui passent une nouvelle clôture par une large portelle ouverte. Ensuite, j'évite toutefois de les suivre pour monter par les Chalets du Creux de Lachat, préférant la combe qui rejoint le Tour des Bauges dans un collet avant de retrouver le vallon issu du Col de la Cochette. La température est positive et à nouveau en forêt, les arbres s'égouttent. C'est un peu comme s'il pleuvait. Entre les Granges de Montorset et celle du Crêt, vers 990 mètres un raccourci agréable permet de retrouver la piste forestière à moins de 500 mètres du point de départ.

Étonnamment, Le topo cité en référence ne mentionne pas les difficultés rencontrées : passage hors sentier délicat en sous-bois et surtout les clôtures de barbelés qu'une quantité de neige plus importante pourrait rendre dangereuse en les dissimulant. Le dépôt légal de l'ouvrage date de décembre 2004.

Documentation et topos

Guide raquette Savoie : Tome 2 par Jean-Marc Lamory. Chaque ouvrage de la collection Les Guides Raquettes propose plus d'une centaine d'itinéraires particulièrement adaptés à la pratique de la raquette, de tous niveaux, pour permettre à chacun d'assouvir sa passion, des premières neiges à la fin du printemps.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3432 OT

Trace de la Montagne de Bange 1434 m, depuis Montagny (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques des Bauges occidentales (format GPX)

Traces des Bauges occidentales (format Google Earth – KMZ)

Trace des Bauges occidentales (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé et bien équipé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire, ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons