Le Longet (ou Tête de Rissace) 2965 m, traversée depuis les Chalmettes

La traversée du Longet (ou Tête de Rissace) est l'occasion d'une superbe randonnée à travers des paysages variés. En partant du pont sur le Cristillan – point 1878 – sous les Chalmettes pour dessiner une boucle parfaite, l'itinéraire suit longtemps la route pour arriver à proximité de la Bergerie du Bois Noir, avant d'emprunter la piste de l'Étable des Génisses pour enfin attaquer le sentier du Col de Clausis qui passe par le lac éponyme. La sente très érodée du Col Albert conduit sous le Longet que l'on atteint par la crête et une courte traversée côté Ubaye. L'arête Nord du Longet dépose au Col Allongé pour descendre dans le Vallon Albert et remonter à vue au Col de Beaubarnon. La superbe descente du Vallon de Beaubarnon ramène au point de départ par un sentier pittoresque joliment tracé.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Orientation 2/3 ; Pénibilité 1/3]

Pont du Bois Noir

Pont sur le Cristillan près de la bergerie du Bois Noir, celui de la piste de l'Étable des Génisses (Queyras, Ceillac, Hautes-Alpes – 28/09/15)

Par la D902, dite route du Queyras, que l'on suit jusqu’à la Maison du Roi, puis à droite par la D60 jusqu’à Ceillac, on prendra à gauche la route de la vallée du Cristillan. En contrebas du hameau des Chalmettes, avant un pont, la banquette à droite de la route, laisse la place pour stationner [ 32T 0327112 4948342 – N 44.66762° E 6.81900° ].

Le Lac de Clausis

Le Lac de Clausis dominé par les rochers du point 2639 (Queyras, Ceillac, Hautes-Alpes – 28/09/15)

Deux kilomètres de route, puis deux autres sur le chemin carrossable du Bois Noir et la piste en rive gauche du Cristillan permettent d'atteindre enfin, l'Étable des Génisses. Une longue approche… ! Salut aux bergers, les moutons et quelques chèvres sont parqués. Pas abandonnés comme souvent, à la garde d'une clôture électrique et sous la protection de quelques patous.

Le Col de Clausis

Le Col de Clausis est encore loin, le silence de ce coin de montagne est remarquable (Queyras, Saint-Paul-sur-Ubaye, Hautes-Alpes – 28/09/15)

En rive gauche du Torrent de Clausis, encaissé à cet endroit, les lacets bien tracés du sentier sont pittoresques avant que le paysage ne s'assagisse pour creuser le berceau du Lac de Clausis au pied de rochers majestueux, sans nom.

Le Longet ou Tête du Rissace

Le Longet avant de déboucher dans la dépression du Col de Clausis (Queyras, Saint-Paul-sur-Ubaye, Hautes-Alpes – 28/09/15)

La suite est un long faux plat où le sentier est jalonné de piquets de bois, plantés et peints de jaune, la couleur du ?PDIPR|Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée??. Le profond silence surprenant me laisse croire qu'un trailer me rattrape – ce n'est pas le bruit de ses pas rapide sur le sol encore gelé, mais celui des battements de mon cœur… Un vol de martinets virevoltants vient à rompre la quiétude, alors que dépassant l'ombre je débouche en plein soleil. Les lacets du Col de Clausis se dessinent dans la pente.

Les Pics de la Font Sancte

Les Pics de la Font Sancte emblématiques du Val d'Escreins et de ce coin du Queyras (Queyras, Saint-Paul-sur-Ubaye, Hautes-Alpes – 28/09/15)

À l'ombre, le terrain détrempé par les fortes pluies récentes, reste gelé par endroits. La 1/25000e ne mentionne pas de sentier, mais le terrain voit se dérouler les longs lacets d'un chemin facile en pente régulière. Le vent plus fort, annonce la sortie prochaine et rafraîchit encore un peu l'atmosphère. Au col, le côté Ubaye voit les Pointes Hautes et Basses de Mary, l'Aiguille de Chambeyron prises par les nuages. L'éclaircie semble vouloir tenir alors que commence la traversée dans le versant Sud du Longet en direction du Col Albert. Chargée d'eau, la montagne semble vouloir couler – le terrain glisse probablement doucement et la sente ne subsiste que par le passage des visiteurs.

Le Vallon d'Albert

Le Vallon Albert face au Pic de Guillestre. Sur la droite de l'image, l'éboulis à contourner avant l'ascension du Col de Beaubarnon (Queyras, Saint-Paul-sur-Ubaye, Hautes-Alpes – 28/09/15)

Arrivé à la dépression du point 2823, le début de la crête parait raide, je continue la traversée pour atteindre le fil par un lacet vers 2870 mètres. Passé quelques ressauts rocheux du genre piles d'assiettes, celui plus important qui défend le sommet, n'est pas engageant. La traversée en dévers pour l'éviter, n'est guère agréable. Pourtant, le sol garde la mémoire d'une trace de passage et bientôt, monter sur la crête sommitale est faisable. D'abord raide, la pente s'adoucit pour déboucher sous le cairn sommital. Une bonne sente monte du Col Albert ! Continuer la traversée eut été préférable…

Le Col de Beaubarnon

Là haut, le profil du Col de Beaubarnon (Queyras, Saint-Paul-sur-Ubaye, Hautes-Alpes – 28/09/15)

Le vent est glacial, sans s'attarder sur la vue panoramique et l'inventaire du paysage, je m'engage dans la descente. Raide et gelée au début dans le lacet qui franchit le premier ressaut, la suite est tranquille. Au Col Allongé, la pose est décidé en surveillant les nuages qui obscurcissent le ciel de temps à autre. Le vallon sous le col est tranquille et, en rive gauche une sente facilite la descente par-ci ou par-là. Descendu vers 2400 mètres, je passe en rive droite pour suivre le pied de l'éboulis de blocs descendu du point 2924 de la Crête du Rissace.

Aiguille isolée

Aiguille de cargneule sous le Col de Beaubarnon. La cargneule est une roche sédimentaire carbonatée, d’aspect carié et vacuolaire, montrant souvent d'intenses fracturations. Lire sur Wikipedia (Queyras, Saint-Véran, Hautes-Alpes – 28/09/15)

En visant le Col de Beaubarnon, une sente se dessine sous le col et plus bas dans la pente. Dans l'alpage je dessine l'itinéraire à suivre par quelques points de passage : rochers ou arbres. Cela m'amuse de constater que l'improvisation de mon itinéraire retrouve par endroit le relief d'un vieux sentier… Les deux cent mètres de dénivelé semblent longs… Et au col, abrité du vent par la première aiguille de cagneule, je m'abandonne au repos quelques instants bénéfiques. Le temps clair tient toujours, les Pics de la Font Sancte accrochent les nuages…

Les mélèzes du Vallon Albert

La plaine bordée de mélèzes colorés d'automne du Vallon de Beaubarnon (Queyras, Ceillac, Hautes-Alpes – 28/09/15)

La descente par les aiguilles de cagneule est un passage magnifique. Une, particulièrement fine semble vouloir griffer le ciel. Les traces des moutons dessinent une sente. Elle facilite la raide descente gravillonneuse par endroit. Le fond du Vallon de Beaubarnon est occupé par une crête rocheuse secondaire. Le talweg qu'elle forme avec la rive droite se resserre pour former un talweg étroit encombré de blocs. Traverser vers le fond du vallon vers 2450 mètres facilite très certainement le cheminement. Descendre hors sentier la plaine bordée à droite de mélèzes colorés d'automne, est un moment de plaisir qui marquera cette longue randonnée.

Les Chalmettes

La Rua des Chalmettes, les Chalmettes apparaissent dans une éclaircie de la forêt (Queyras, Ceillac, Hautes-Alpes – 28/09/15)

Une source abandonnée annonce la prochaine retrouvaille avec un bon sentier [ 32T 0328038 4947038 ]. Curieusement, il ne suit pas la route prévue enregistrée sur le récepteur GPS et l'inquiétude gagne alors qu'il traverse longuement la Plane sans perdre d'altitude avant enfin, de descendre en lacet de petites combes pour finalement rattraper la route prévue et le tracé de la carte, vers 2070 mètres. Les lacets courts, bien dessinés font penser à une restauration soigneuse et récente, un peu surprenante quand il n'y a rien en haut, ni au bout. Mais je profite du plaisir de descendre le beau sentier. Bientôt la Rua des Chalmettes, les Chalmettes apparaissent dans une éclaircie de la forêt. Le point de départ est proche… Traversant le Cristillan par le pont, encore quelques mètres pour être à la voiture et ces pas, clôturent la dernière randonnée d'un court séjour Guillestrois.

Documentation et topos

Un topo dans le sac à dos

Sur Internet : le Longet (ou tête du Rissace) en traversée par Bernard Mazas.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3537 ET & 3637 OT

Trace de la traversée du Longet (ou Tête de Rissace) 2965 m, depuis les Chalmettes (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Queyras (format GPX)

Traces du Queyras (format Google Earth – KMZ)

Traces du Queyras (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons