Le Mont Charvet 1572 m, depuis le Col de Marocaz

L'altitude modeste du Mont Charvet devait permettre une randonnée à pieds secs, ou presque… Depuis le Col de Marocaz, un réseau de raides pistes d'exploitation en sous-bois mène au Chalet Ducrey puis au Col du Pré du Tour, la cime est ensuite atteinte par un bon sentier. La descente du versant Est du Mont Charvet va dévaler le Pré Ravier, pour traverser le versant Sud du mont par l'Abri sous roc et descendre jusqu'au point de départ.

Le 04 avril 2016, l'enneigement encore important a compliqué la randonnée : sentier caché sous la neige et progression difficile dans la montée du versant Nord - jusqu'à 60 centimètres, ramollie et pas encore transformée.

Flore observée | Documentation et topo | Vidéo d'Antoine Salvi | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 1/3 ; Orientation 1/3 ; Pénibilité 3/3]

Chalet Ducrey

Premières traces de neige au Chalet Ducrey. Le Mont Colombier et les Rochers de la Bade au loin (Bauges Sud, Aillon-le-Jeune, Savoie – 04/04/16)

Consulter le Bulletin neige et avalanches de Météo France, aurait peut-être modifié le choix de traverser le Mont Charvet. Mais ça, je l'écris au retour… Depuis Cruet au Nord-Est de Montmélian rejoindre le Col de Marocaz par la D11, ou depuis Chignin au Nord-Ouest en suivant la direction du Lac de la Thuile. Stationner sans difficulté au carrefour du col, la présence d'une table de pique-nique est à noter [ 32T 0271785 5048201 – N 45.54992° E 6.07630° ].

À travers le Mont Charvet

Traversée du Mont Charvet, le Massif de la Chartreuse (Bauges Sud, Aillon-le-Jeune, Savoie – 04/04/16)

Au départ de la route forestière filant au nord se présentent à droite deux sentiers. Grimper celui de gauche (balises rouge et blanc). Au-dessus, il retrouve la route dans un virage. Laissant cette dernière ainsi qu'un chemin à droite, s'élever au centre sur un troisième chemin rapide.

Pour un échauffement tranquille, le lacet de la piste aura ma préférence ce matin. Et il y a de quoi hésiter devant la première patte d'oie, la première biffurcation du topo d'Antoine. En fait, il faut choisir la piste la plus raide…

À travers le Mont Charvet

Regard sur la Dent d'Arclusaz (Bauges Sud, Aillon-le-Jeune, Savoie – 04/04/16)

Devant une première bifurcation, prendre à droite ainsi que plus haut lors d'une deuxième. Parvenu dans une petite clairière le balisage conduit à gauche sur un sentier qui, presqu'à l'horizontale, conduit dans les prairies aux chalets Ducrey .

Vers 1250 mètres, la montée de la crête des Arpettes est délaissée au profit d'une traversée qui coupe les ravins du Grand Nant et de du Nant des Pierres qui rattrape une piste au Sud-Ouest du Chalet Ducrey flanqué de sa grange – premiers pas sur des restes de neiges.

Sur la crête du Mont Charvet

Au bord de la falaise Ouest du Mont Charvais face à la dépression de la Thuile (Bauges Sud, Aillon-le-Jeune, Savoie – 04/04/16)

Suit une belle piste forestière en douce descente coupant le flanc de la montagne contournant la base des falaises. A proximité du col du Pré du Tour un sentier s’élève à droite sur la large croupe boisée. Il la remonte – direction sud - en de nombreux lacets tranquilles soit dans son flanc Est, soit sur son dos. Il côtoie le bord supérieur de la falaise Ouest.

À de rares passages près, la belle piste forestière qui commence par monter doucement est enneigée et la progression est ralentie. Après le carrefour avec le sentier qui arrive du Col du Lindar, la douce descente s’amorce sans rien changer à l'allure. Un panneau de bois annonce la direction du Mont Charvet. La neige s'épaissit en prenant de l'altitude. Certainement hors sentier, les pièges tendus par de grosses pierres ne manquent pas de me faire perdre pied ! Et parfois, sortir du trou dans lequel une jambe s'est enfoncée demande un grand effort. Enfin, le parcours de la crête ne marque pas la fin des difficultés – seulement celle de la montée.

La Chaîne de Belledonne

Descente en écharpe du Pré Ravier face à la Chaîne de Belledonne (Bauges Sud, Saint-Jean-de-la-Porte, Savoie – 04/04/16)

Parvenu sur le plateau sommital aux roches couvertes d’herbes, rejoindre à droite la prairie plus aisée pour accéder à un point de vue dégagé entre deux mamelons boisés.

Contourner le mamelon rocheux sud par la gauche à travers bois et roches pour tomber sur une belle clairière à l'extrémité de laquelle, légèrement à gauche, le sentier plonge dans le flanc Est, pour aller couper les hautes herbes du Pré Ravier.

Au sortir de la forêt, sous un plafond de nuages élevé, le paysage s'est ouvert sur les massifs environnants. Sans pause, la traversée s'enchaîne avec la descente vers la clairière. Pour éviter la neige et ne pas manquer le chemin du flanc Est, je la contourne par l'Est dans le bois. Le sentier du flanc Est est évidement caché par la neige et absent de la carte, le récepteur GPS n'est d'aucune utilité. Pourtant une trouée se dessine dans le bois. Je m'y engage. L'orientation est incertaine et vers 1530 m, je rejoins le fil de la crête bientôt déneigé.

En analysant la trace relevée à l'aide du GPS, le point où la trouée dans le bois a été délaissée est aligné avec celui ou plus tard vers 1470 mètres, le vieux sentier a été retrouvé.

Sente vers Col de Marocaz

Le petit cairn marque la discrète bifurcation du sentier du Col de Marocaz (Bauges Sud, Saint-Jean-de-la-Porte, Savoie – 04/04/16)

Le cheminement agréable au bord des falaises du versant Ouest, offre un beau point de vue sur la dépression de la Thuile. L'environnement de bancs rocheux se précise et à l'approche d'un ressaut, dévaler vers la pente herbeuse du Pré Ravier semble préférable. Sous les rochers du point 1541, une vague trace se dessine et bientôt, le vieux sentier est rejoint. Très érodé dans la pente herbeuse il descend le Pré Ravier en écharpe. De la neige encore, le rend invisible et au jugé, la pente est dévalée pour retrouver le sentier à l'orée du bois [ 32T 0273327 5048693 ].

L'Abri sous roc

Le confortable abri sous roc protège encore les passants comme en témoigne une casserole récente… (Bauges Sud, La Thuile, Savoie – 04/04/16)

Retrouvant la forêt il dégringole la pente, en dessinant quelques grands lacets… Surveiller à cette altitude le retour à droite d’une sente… Elle ceinture longuement la montagne horizontalement puis en montée. La base de falaises rocheuses franchie, elle redescend et file jusqu’à l’abri sous roche. Traversant le ruisseau du Crouzet et opérant une courte remontée le sentier rejoint une piste qu'on redescend à gauche jusqu'à la route forestière et au col de Marocaz.

Dans les grands lacets, sur le sentier couvert de feuilles mortes, deux randonneuses montent d'un bon pas. Un peu étonnés de la rencontre dans la forêt sauvage, nous échangeons quelques mots. Elles sont surprises d'apprendre que le final du Mont Charvet est enneigé… Une draille coupe un lacet du sentier, quand je le retrouve, un petit cairn marque la bifurcation discrète [ 32T 0273799 5048824 ]. La sente monte, et ses premiers 700 mètres semblent bien longs. Étroite, en dévers à travers des pentes raides, couverte d'un tapis de feuilles mortes, l'attention est de mise. La retailler éviterait q'elle ne disparaisse rapidement. Quelques rejets d'arbustes témoigne d'une fréquentation réduite, et c'est bien regrettable. Quand les arbres ne sont pas encore couverts de feuilles, le long parcours forestier se déroule dans une belle ambiance. Le point 1080 voit passer la sente par une large vire – le plus au Sud du parcours. Après un double lacet, la descente se poursuit maintenant pour atteindre enfin l'abri sous roc. Une passerelle rudimentaire franchit un premier ruisseau qui précède celui de la Crousaz, avant de rejoindre la piste qui descend au point de départ. Cinq voitures stationnent. La table de pique-nique est libre. Le casse-croûte confortable sera pris face au paysage de la Lauzière et de Belledonne enneigées.

Flore observée

Nivéole de printemps

La Nivéole de printemps se trouve en abondance dans le versant Est au-dessus du Pré Ravier (Bauges Sud, Aillon-le-Jeune, Savoie – 04/04/16)

Documentation et topos

La vidéo d'Antoine

Mont Charvet 1572 m du col de Marocaz - (25/06/09)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Les itinéraires décrits par Antoine Salvi Mont Charvet 1572 m, du Col de Marocaz et Mont Charvet 1572 m, descente par le versant E sont disponibles au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans les Bauges, par Antoine Salvi.

Un topo, un livre dans le sac à dos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différentes sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3432 OT

Trace du Mont Charvet 1572 m, depuis le Col de Marocaz (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques des Bauges Sud (format GPX)

Traces des Bauges Sud (format Google Earth – KMZ)

Trace des Bauges Sud (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons