La Montagne Durbonas 2086 m, depuis Durbon - Saint-Julien-en-Beauchêne

Sauvage et peu fréquentée, la Montagne Durbonas conviendra aux randonneurs amateurs de solitude et de tranquillité. Située au Sud-Ouest du Dévoluy, partir de Durbon permet de tracer un circuit pittoresque et varié. L'ascension passe par l'alpage de Plate-Bansi pour prendre la crête rejointe au Grand Clot. L'itinéraire passe par le belvédère du point 2055 avant de gagner le sommet de la Montagne Durbonas. Hors sentier, une descente raide profite des clairières agréables de la limite de commune pour atteindre le Col de l'Eschaup avant de traverser par un sentier absent d'IGN jusqu'au Col de Recours. Le descente du versant Nord-Ouest retrouve rapidement le réseau de pistes forestières suivies depuis le point de départ, par un bon sentier.

Rayons dans la brume

Quelques rayons de soleil percent enfin le brouillard en arrivant au Grand Clot (Dévoluy, Saint-Julien-en-Beauchêne, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Sur la D1075 au Sud du Col de la Croix Haute, atteindre St-Julien en Beauchêne, traverser le village pour suivre vers l'Est la route en direction de Durbon jusqu'au parking situé après l'ancienne chartreuse et, avant la barrière qui interdit l'accès à la route forestière de Combe Longue [ 31T 0718814 4945675 – N 44.63111° E 5.75862° ].

Le Grand Ferrand

Poudré de neige fraîche, le Grand Ferrand domine. Chamousset à gauche, la Tête et le Roc de Garnesier à droite (Dévoluy, Saint-Julien-en-Beauchêne, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Sur le parking de la station service de Clelles, du car qui arrive de Grenoble descend Éric VB. Prêts pour une randonnée cordiale, les bavardages vont bon train dans la voiture jusqu'au parking de Durbon. Sur la petite route, deux biches nous offrent le plaisir du spectacle de leur gracile gracieuseté.

Toussière

La crête domine le Ranc Lafaille devant le paysage de la vallée du Grand Buëch (Dévoluy, Saint-Julien-en-Beauchêne, Hautes-Alpes – 20/09/16)

La randonnée commence par suivre le GR94C qui coupe par une montée directe, les courts lacets superposés de la route forestière de Combe Longue. L'ascension se poursuit par une croupe boisée en rive gauche du Torrent de Bouriane, pour traverser encore une fois la piste vers 1480 mètres. Au-dessus vers 1520 mètres, le sentier de grande randonnée est lâché pour prendre à droite un layon. Marqué d'un vieux panneau sur un arbre, le sentier de la 1/25000e est plus haut, distant d'une quarantaine de mètres [ 31T 0719437 4944873 ].

Montagne Durbonas, 2055

Au point 2055 de la Montagne Durbonas, la vallée du Grand Buëch (Dévoluy, La Faurie, Hautes-Alpes – 20/09/16)

La piste monte raide et enfin, débouche dans l'alpage de Plate-Bansi. Le brouillard bien présent ne casse pas le bon moral, et les arbres fantomatiques donnent un caractère fantastique au paysage. Passant par la ruine, le bachat métallique, le chemin disparaît, il ne reste que son bon sens de l'orientation pour trouver vers 1780 mètres le sentier qui arrive du Col de l'Eschaup [ 31 T 719027 4944021 ]. Une petite combe marque d'abord l'itinéraire à suivre, en laissant à gauche la trace d'un premier chemin du Col de L'Eschaup vers 1720 mètres. En orientant sa progression au Nord-Ouest quand la pente s'enhardit, on ne manquera pas de couper le sentier en direction du Grand Clot.

Montagne Durbonas, 2086

Le sommet de la Montagne Durbonas à gauche, le plateau de Bure à droite et, au loin les Écrins derrière la Montagne de Farraut (Dévoluy, La Faurie, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Plutôt agréable, il monte en écharpe au Grand Clot, emprunte des passages en courts lacets plus escarpés. L'ambiance plus lumineuse annonce l'éclaircie prochaine. Le soleil enfin, à travers le brouillard qui se déchire. Nous quittons le sentier pour couper dans les clairières et atteindre rapidement la crête.

Montagne Durbonas, cairn

Cairn à proximité du point culminant de la Montagne Durbonas, face au Grand Ferrand (Dévoluy, La Faurie, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Garder le fil de la crête au plus près, offre de beaux points de vue quand le paysage s'ouvre sur la vallée du Grand Buëch. Toussière et d'autres sommets sont toujours pris dans les nuages. Vers 2010 mètres, un petit rang rocheux est franchi sans difficulté [ 31 T 718651 4943774 ]. La progression s'oriente plein Sud pour atteindre le bord du plateau et le suivre pour atteindre le point 2055, beau panorama sur les Alpes du Sud.

La Tête de Garnesier

En descendant au Col de l'Eschaup, un sorbier, premier plan de la Tête de Garnesier (Dévoluy, Aspres-sur-Buëch, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Le bord du plateau conduit rapidement au sommet de la Montagne Durbonas. Un cairn, une borne et le point géodésique scellé par l'IGN localisent le sommet, chacun à sa place distants de quelques mètres… Nous abandonnant à un peu de repos, c'est l'occasion de dresser l'inventaire du paysage. Si le Trièves et le Vercors sont cachés dans la mer de nuages, les sommets du Dévoluy poudrés de neige fraîche en altitude sont bien distincts – la barrière Ouest notamment, dominée par le Grand Ferrand. Au loin, la Montagne de Farraut marque la limite du massif et au-delà, le Massif des Écrins. Les falaises qui soutiennent le Plateau de Bure s'imposent aussi, plein Est.

Au Col de l'Eschaup

À travers la superbe dépression du Col de l'Eschaup, pelouse plantée d'arbres feuillus et résineux clairsemés (Dévoluy, Saint-Julien-en-Beauchêne, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Pour dessiner une randonnée en boucle, Éric a l'idée de tenter la descente directe du versant Nord-Est de la Montagne Dubonas dépourvu de sentier, jusqu'au Col de l'Eschaup. Le mieux est d'aller voir, mais avant de repartir, la carte est une fois encore analysée avec attention. Plus de 250 mètres de pente raide à dévaler, qui finalement suivent la ligne d'une clairière empruntée aussi par la limite de commune. Le terrain herbeux coupé de nombreuses traces de bêtes, n'est pas régulier. Chaque motte d'herbe constitue la marche d'un escalier naturel. Et quand la pente s'adoucit, nous tombons sous le charme de vieux arbres feuillus et résineux, clairsemés dans la large dépression du col.

Montagne Durbonas, 2086

La Montagne Durbonas depuis le passage de la crête des Ossaries (Dévoluy, Aspres-sur-Buëch, Hautes-Alpes – 20/09/16)

La traversée du Col de l'Eschaup est splendide et le plaisir de marcher là, est grand. Sur la carte un chemin part en direction de la Fontaine de Lanson. Celui que nous suivons s'en écarte en légère montée dans la direction souhaitée – un passage en contrebas du point 1782 sur la crête des Ossaries. Il disparaît dans une large clairière plantée de beaux arbres, encore. La beauté de l'endroit est remarquable.

Le Col de Recours

Veau, vaches, … au Col de Recours (Dévoluy, Saint-Julien-en-Beauchêne, Hautes-Alpes – 20/09/16)

Au juger, nous rejoignons le Z, reste d'un sentier encore dessiné sur la 1/25000e [ 31T 0720000 4944235 ]. La crête franchie, un bon sentier conduit au Col de Recours, alors que les clarines d'un troupeau percent le silence de la montagne. Les vaches sont dispersées en petit groupes de quelques individus. Nous contournons celui du col pour ne pas déranger… Un veau d'à peine quelques jours, pas craintif, ne quitte pas sa mère. Le GR94C retrouvé, descend au Sud-Ouest avant de s'orienter Nord-Ouest pour retrouver la piste et passer là, où nous l'avions laissée en montant. En passant la portelle de la clôture de l'alpage, seule personne de la journée, nous croisons une randonneuse et ses deux magnifiques chiens Husky de Sibérie à la robe couleur sable. La descente sans problème ramène vers le point de départ.

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons