La Pointe de Riondet 2357 m, par alpages et crêtes depuis le Darbelay – Beaufort

La Pointe de Riondet est un point de vue intéressant sur les sommets des alentours, même lointains. En partant du Darbelay, lieu-dit sur la route du Cormet d'Arêches situé au-dessus du Lac de Saint-Guérin, la randonnée passera par le Chalet de la Rotagne, le Chalet des Aroles pour atteindre la crête Est de la Pointe de Riondet au point 2241. Le parcours sera fidèle à la crête pour traverser le sommet et descendre l'arête Nord en passant au-dessus du Chalet de Riondet pour descendre la Montagne des Bouts par la ruine du chalet du Boucle et rejoindre le point de départ par les Thuiles.

La Pointe de Riondet

Vue depuis le Chalet de la Rotagne, la Ponte de Riondet dans la lumière du soleil matinal. La crête est rejointe au point 2241 situé au centre de l'image (Beaufortain, Aime-la-Plagne - Granier, Savoie – 30/07/19)

Chambéry, Albertville, Beaufort, Arêches, la route est longue pour atteindre le Lac de Saint-Guérin par la D218 et poursuivre par la route du Cormet d'Arêches. Au lieu-dit le Darbelay, la banquette de la route permet le stationnement [ 32T 311995 5056660 – N 45.63801° E 6.58767° ]. Comme on pourra le voir au retour, le stationnement est possible en contrebas sur la piste qui conduit à celle des Thuiles après la traversée du Ruisseau du Plan de la Chevalière, le point 1614 – une économie d'environ 0,5 kilomètre, aller et retour.

Le Crêt du Boeuf et le Col de Charvetan

À l'horizon : le Crêt du Rey, derrière le Crêt du Bœuf et le Col de Charvetan. Au premier plan, le point 2239 (Beaufortain, Aime-la-Plagne - Granier, Savoie – 30/07/19)

Par le gué du ruisseau, la trace du chemin du Chalet de la Rotagne se devine dans l'herbe haute et chargée de rosée – les guêtres ne sont pas un luxe ce matin. Plutôt facile à suivre, le chemin aura presque disparu quand il s'oriente à l'est pour monter la prairie jusqu'au Chalet de la Rotagne. Quand il est terreux, le chemin a gardé l'empreinte de pas récents.

Le Mont Blanc veille sur la sortie

Dans la traversée du point 2241. Sans autres difficultés, le passage exposé de la crête (Beaufortain, Aime-la-Plagne - Granier, Savoie – 30/07/19)

Au-dessus du chalet, c'est à vue que la crête du point 1843 est rejointe. Un bon chemin d'exploitation monte au Sud retrouver la piste des chalets d'alpage, le Chalet des Aroles en particulier. Les deux kilomètres de la piste pastorale ne sont finalement pas désagréables dans le lumière du soleil encore bas dans le ciel matinal. Du Chalet des Aroles, la sente bien marquée remonte une croupe herbeuse jusque 2110 mètres, environ. La suite est plus aventureuse à travers des creux et des bosses pour trouver le pied de la pente du point 2241, visé. Le terrain conserve par endroit, le relief d'un vieux chemin, la même observation pourra être faite plus loin sous le sommet de la Pointe de Riondet.

La Pointe de Comborsier depuis le sommet

La Pointe de Comborsier domine les Lacs de la Tempête au pied du Grand Mont d'Arêches. Le Massif des Bauges à l'horizon (Beaufortain, Aime-la-Plagne - Granier, Savoie – 30/07/19)

Débouchant sur la crête, le paysage s'ouvre d'un coup vers le Sud – superbe ! Une petite sente est fidèle à la crête jusque vers 2270 mètres sous le sommet. Mais il faut pour commencer, traverser un passage exposé sur la crête, heureusement sans difficultés. Un cairn marque le sentier qui traverse la crête, et au mieux, la pente qu'il reste à gravir s'avale facilement. Et il ne reste bientôt qu'à profiter du sommet – l'inventaire des cimes sera long… le temps d'une pose bien nécessaire.

Descente de l'arête Nord de la Pointe de Riondet

Le Chalet de Riondet, le Lac Saint-Guérin, la Roche Parstire au bout de la crête et le Mont Blanc. La brèche de Parozan sur la droite (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 30/07/19)

Avant de prendre le fil de la crête très raide et escarpée au début, il faut perdre une bonne cinquantaine de mètres dans le versant Est. Par une sente plutôt bien marquée, la suite est sans soucis, exception faite d'un ressaut, où le passage est raide et exposé du coté Ouest. Vers 2160 mètres, on croise le chemin qui descend en direction du Col de la Louze. Le chalet du Riondet est en vue, mais la sente garde la crête pour atteindre le point 2106 qui domine la descente, comme souhaité. L'observation du versant est rassurante et le retour ne devrait pas présenter de gros problèmes.

Panorama de la Pointe de Riondet

Les points 2241 et 2262 de l'arête Est et l'itinéraire de descente vus du point 2006 (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 30/07/19)

Rassuré, après une pause pique-nique, le luxe de traverser le point 2117 qui domine l'à-pic Ouest et, une raide et vaste dalle affleurante met un point final à la traversée. Les points 2106 et 2117 pourraient appartenir à la Montagne des Bouts. Le toponyme est présent sur le Portail Cartographique des Pays-de-Savoie. Il est à noter que sur IGN, le ruisseaux principal du versant porte le nom : Ruisseau des Bouts.

La Montagne des Bouts (2117)

Située à l'extrémité de l'arête issue de la Pointe de Riondet, dominant la Boucle (Ruine), la Montagne des Bouts nommée sur le Portail Cartographique des Pays-de-Savoie (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 30/07/19)

Au pied de la vaste dalle, un bout de sentier repéré devait être suivi, mais descendu trop bas sur la crête, l'itinéraire est improvisé à travers l'alpage pour rejoindre les ruines du chalet le boucle et retrouver les lacets du sentier dans l'herbe haute à travers les vernes, me préoccupe. Aidé du GPS, je mets les pieds sur un relief qui pourrait bien être, celui du vieux chemin.

Les Chalets des Thuiles

Au-dessus du Lac de Saint-Guérin, face aux Aravis, les Chalets des Thuiles précèdent le retour au point de départ (le Darbelay) (Beaufortain, Beaufort, Savoie – 30/07/19)

Quelques vaches ruminaient couchées sur la bosse du point 1833 de la crête. Et elles n'étaient pas abandonnées là… Comme une évidence, l'herbe haute du sentier est foulée – et cela aide à suivre le sentier magnifiquement tracé dans la pente, malheureusement presque à l'abandon. Au niveau d'un bassin en plastique bleu enfin, je prends pied sur le chemin du Chalet du Riondet [ 32T 311520 5056005 ]. Le suivre jusqu'aux Thuiles semble bien facile. Il reste à dévaler la piste d'accès et par le pont sur le ruisseau du Plan de la Chevalière, retrouver le point de départ.

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
  • Un topo de la Pointe de Riondet enrichi du compte-rendu de la sortie du 16/07/12 de Philippe Mahieu, sur bivouak.net
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons