La Pointe de la Grande Journée 2460 m, traversée depuis l'Aulp des Tours – Tours-en-Savoie

La Pointe de la Grande journée située dans le Beaufortain occidental, appartient au chaînon du Mont Mirantin, pour offrir un long parcours de crêtes. Le départ fixé sur la piste pastorale du Chalet de l'Aulp des Tours permet une randonnée splendide avec un dénivelé raisonnable. L'itinéraire parcourt une longue écharpe à travers le versant Ouest de la montagne pour atteindre le Col des Lacs au pied de l'arête Sud-Ouest de la Pointe de la Grande Journée. Du sommet, la crête plutôt orientée Nord conduira par le Pic de Vache Rouge au Pas de l'Âne. Le retour emprunte les crêtes de la Pointe Saint-Jean en direction de la Roche Pourrie pour trouver le sentier du retour à la Frette Basse.

La Roche Pourrie 2037 m

Depuis la piste des Chalets de l'Aulp des Tours au niveau de la barrière, la Roche Pourrie rappelle bien des souvenirs de randonnée (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

L'accès routier passe par le Col des Cyclotouristes atteint depuis Albertville, par Venthon sur la D925, et la route du Fort du Mont bien signalée. Du col, la piste qui monte en lacets par le blockhaus du Laitelet et le blockhaus des Têtes, meilleure que celle qui passe par le Chalet Forestier de la Combe des Filles est à conseiller pour rejoindre l'Aulp des Tours. Avant la barrière qui interdit l'accès au chalet, un large espace est aménagé pour le stationnement vers 1825 m [ 32T 302844 5061628 – N 45.68015° E 6.46836° ]. S'il est entretenu et carrossable, le réseau de routes non revêtues du secteur est quand même dégradé et réservé aux véhicules qui disposent d'une garde au sol suffisante – prudence !

Les Chalets de l'Aulp des Tours

Albertville dans la vallée de l'Isère devant le Massif des Bauges (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Après un moment d'observation de la Roche Pourrie toute proche, la piste est prise en direction du Chalet de l'Aulp des Tours. Un sentier monte dans le versant à un peu plus de 200 mètres de la barrière. En écharpe, il raccourci les contours et lacets de la piste pour la retrouver au-dessus du chalet habité par les bergers. L'ancien chemin permet de couper les derniers lacets sous le long chalet – une stabulation probablement.

Au Col des Lacs

Albertville dans la vallée de l'Isère devant le Massif des Bauges, le Grand Arc et le Mont Bellacha sur la gauche (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Le sentier du Col des Lacs commence là, balisé de traits jaune et rouge – le Tour du Beaufortain. Bien tracé, facile à suivre, il traverse le versant pour atteindre la dépression du Col des Lacs. Vers 2500 mètres, il coupe un large chemin taillé dans la pente. Visiblement abandonné, il monte vers une crête secondaire issue du point 2254 sous le Pas de l'Âne. Au retour, en déchiffrant les photos aériennes du secteur, plusieurs longs déblais taillés dans la pente font penser à des paravalanches

La Pointe de la Grande Journée 2460 m

Albertville dans la vallée de l'Isère devant le Massif des Bauges, le Grand Arc et le Mont Bellacha sur la gauche (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Au Col des Lacs, l'itinéraire de la Pointe de la Grande Journée parcouru en 2015 est retrouvé. Les deux sorties auront en commun l'ascension de l'arête Sud-Ouest. Un traileur arrive des Chalets de Bellachat, quelques mots sympathiques sont échangés au col désert, perdu dans l'immensité du paysage.

Pointe de la Grande Journée

Dans le passage exposé sur l'arête SW de la Pointe de la Grande Journée. Au sommet, le couloir qui marque la fin de l'ascension est bien visible (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Une sente plutôt bien tracée parcourt l'arête, négocie les bosses, pour atteindre le passage exposé. Connaissant déjà la traversée dans le versant Ouest, j'appréhendais plus que nécessaire les quelques mètres à franchir prudemment. Confortable pour les pieds, avec de bonnes prises pour les mains, c'est quand même un soulagement de déboucher sur une sorte d'épaule herbeuse – la sente se poursuit à droite.

Le Lac Sans Fond 2230 m

Depuis l'arête SW de la Pointe de la Grande Journée : le Lac Sans Fond (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Raide mais sans autres difficultés, la sente conduit dans le couloir qui débouche sous le sommet. Taillé en lacet, le raidillon dépose devant un muret. Quelques mètres à gauche conduisent au cairn sommital. Une courte averse essuyée au départ, les nuages hauts dans le ciel sont quand même préoccupants, alors que des orages sont annoncés pour la fin de l'après-midi. Mais le temps s'arrangera avant la fin de matinée.

Le Mont Mirantin 2460 m

Le Pic de la Vache Rouge devant le Mont Mirantin, sur l'arête Nord depuis la Pointe de la Grande Journée : une idée du parcours de crête à venir… (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Le vaste tour d'horizon, permet d'énoncer bon nombre des sommets – quel panorama ! Le Mont Blanc perdu dans les nuages restera pris tout le temps de la randonnée jusqu'au Pas de l'Âne. Le long inventaire occasionne un long temps de repos appréciable. Vers le Nord la suite se dessine avec le Mont Mirantin dans la ligne de mire.

Le Mont Blanc ne se découvrira pas de la longue journée

Au premier plan, la crête du Mont Mirantin : le Nid d'Aigle et la Légète du Mirantin. Le temps restera menaçant jusque vers la fin de la matinée (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

La traversée commence par la descente du ressaut sommital – l'aventure commence. La sente toujours bien tracée conduit vers les meilleurs passages pour descendre quelques ressauts rocheux qui s'enchaînent avec des terrasses herbeuses. Une première bosse occasionne une courte remontée. Et c'est pour franchir la dépression du point 2326, que la sente prend le versant Ouest, évitant ainsi la crête accidentée.

Le Pic de Vache Rouge et le Mont Mirantin

Le cairn au sommet de la Pointe de la Grande Journée. Le long et beau parcours de crête se dessine… (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Étroite, mais bien tracée au-dessus de raides pentes vertigineuses, la sente demande une grande attention. Le passage semble long. Impossible de se croiser ici. Une jeune femme attend de me laisser passer dans un endroit plus confortable qui offre un peu de répit avent de poursuivre. Quelques mots souriants échangés, n'oublient pas les recommandations de prudence : « En montagne, par ces passages, il faut prendre son temps… ». Il y a longtemps que je ne peux plus me presser. Elle descendra la Pointe de la Grande Journée : « Soyez prudente, Madame. »

Traversée de la crête avant le Pic de Vache Rouge

Le parcours emprunte une sente étroite et exposée dans le versant Ouest de l'arête de la Pointe de la Grande Journée. Le long passage demande prudence et attention (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Montant vers le Pic de Vache Rouge, les difficulté sont laissées derrières et la marche est agréable. Une autre remontée conduit au Pas de l'Àne. Un couple de randonneurs descend du Mont Mirantin, un petit groupe arrive du Planey, un autre solitaire… Beaucoup de monde ! Mais curieusement, le sac à dos pourra être posé prêt d'une bonne pierre isolée prêt du vieux panneau qui indique le pas, pour installer un pique-nique confortable et réparateur.

La Pointe de la Grande Journée 2460 m, arête Nord

Peu avant le sommet du Pic de Vache Rouge, mesure du chemin en creux et bosses déjà parcouru. Les passages les plus exposés sont derrière… (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Un sentier descend en lacets la crête issue du Pas de l'Âne pour retrouver le Tour du Beaufortain au point 2254. La variante au sentier balisé ne m'est pas revenue à l'esprit, c'est par le chemin balisé que je retrouve la crête Ouest. Le point 2299 qui offre un 360° à ne pas manquer précède la Ponte Saint-Jean. Mais pour cette dernière éminence, c'est le versant Sud qui aura ma préférence – la fatigue se fait sentir.

La pointe 2299, la Pointe Saint-Jean

La Roche Pourrie marque la fin de l'arête issue du Pas de l'Âne. Peu avant, le retour commence à la Frette d'en Bas pour retrouver l'Aulp des Tours (Beaufortain, Tours-en-Savoie, Savoie – 05/08/19)

Le carrefour de chemins de la Frette Basse et son poteau indicateur du PDIPR est enfin visible. La direction du Chalet de l'Aulp des Tours est prise, mais c'est sans compter sur une courte remontée. Sur la droite un relief de chemin au bord d'un petit lac en longueur vers 1980 mètres retient l'attention. L'intuition me conduit à suivre ces traces qui après le lac, vont descendre une croupe herbeuse orientée Sud. Elles déposent sur le sentier, raccourci suivi ce matin, pour retrouver le point de départ.

Descendant la route, je ne tarde pas à rattraper un couple et ses trois jeunes randonneurs. J'avais remarqué la petite famille en descendant le Pas de l'Âne. Ma proposition de ramener en voiture les gambettes fatiguées au Col des Cyclotouristes, est visiblement la bienvenue. Le papa et les trois enfants prennent place dans la Clio, la maman descendra la longue piste en mode trail…

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons