La Pointe de la Grande Journée 2460 m, depuis les Chalets de Bellachat

C'est un beau parcours de crêtes pour une randonnée qui culmine au sommet de la Pointe de la Grande Journée. Une aire de retournement sous les Chalets de Bellachat permet de stationner avant de suivre le chemin classique de la Croix de Dormiaz par le Pas éponyme. La crête d'abord orientée Sud s'oriente au Sud-Ouest pour traverser le Col des Lacs et atteindre par une traversée délicate le pied du raide ressaut sommital. Du sommet, pour découvrir d'autres paysages, la descente choisie emprunte d'abord la crête Ouest pour descendre sur le Col de la Bâthie à travers le versant Ouest de la Pointe de Lavouet. Un long retour en courbe de niveau ramène vers le point de départ en passant dans les environs du Chalet du Soufflet.

Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 2/3 ; Exposition 3/3 ; Orientation 1/3]

Le Pas de la Dormiaz

Au Pas de Dormiaz, le Grand Arc et la Chaîne de la Lauzière dans la lumière matinale (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

De la Bâthie dans la vallée de l'Isère à moins d'une dizaine de kilomètres d'Albertville, près de 17 autres par une bonne route étroite, puis non revêtue et mauvaise pour finir, atteint une aire de retournement sous les Chalets de Bellachat vers 1780 mètres d'altitude [ 32T 0304334 5057221 – N 45.64094° E 006.48925° ].

Pour éviter la route non revêtue et/ou augmenter le dénivelé de 300 mètres, il est possible de commencer la randonnée en passant par le Riondet depuis la biffurcation du point 1468.

La Croix de Dormiaz

L'alpage de la Croix de Dormiaz dans la lumière (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

Le thermomètre marque 4°C et l'herbe de l'alpage est blanchie de gelée au dessus des Chalets de Bellachat. La chaude lumière matinale ne fait pas monter la température, et marcher est le seul bon moyen pour se réchauffer. La marche jusqu'à la Croix de Dormiaz, est agréable et le paysage du Grand Arc et de la Chaîne de la Lauzière, splendide.

La Pointe de la Grande Journée (SW)

La large dépression du Col des Lacs au pied du ressaut de la Pointe de la Grande Journée (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

Le parcours de la crête, par son fil, son versant gauche par endroit, est agréable et sans difficulté jusqu'au replat des Lacs de Lavouet. En suivant le bord des falaises, une courte montée dépose au Col des Lacs traversé par le Tour du Beaufortain. Les choses sérieuses peuvent commencer. La montée se fait plus raide dans un environnement plus sauvage. Quelques cairns jalonnent l'itinéraire. Pour atteindre le pied du cône sommital, un court passage terreux précède une traversée très exposée, pour passer un ressaut hérissé d'écailles rocheuses caractéristiques, toujours par le versant Ouest. De solides prises de main et un pied sûr, permettent une progressions sans encombre.

Publié sur Altitude Rando, un topo donne une variante qui permet d'éviter la traversée exposée : "Descendre à gauche un couloir assez raide pour rejoindre une trace dans l’herbe en contrebas et remonter sur l'arête par des gradins herbeux et rocheux très raides". Avant de m'engager dans la traversée, la descente du raide couloir ne semblait guère engageante, la traversée m'est apparue plus sûre.

Pointe de la Grande Journée

Depuis la sortie du couloir sous le sommet, l'itinéraire d'ascension par les crêtes Sud puis Sud-Est (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

Arrivé ainsi au pied des dernières pentes, la sente dessine de courts lacets pour déboucher sous le sommet par un raide couloir. Le ciel en a profité pour se couvrir de façon uniforme. La météo était au beau, mais la menace est bien présente.

Le Grand Mont d'Arêche

Le cairn sommital sous un ciel ennuagé, le Grand Mont d'Arêches au loin (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

Après un rapide tour d'horizon, sans m'attarder, je m'engage dans la descente – dommage. Presque face à la Point de Lavouet, la large arête pierreuse orientée Est, ne présente pas de difficulté. L'itinéraire normal de la Pointe de la Grande Journée par le Lac sans Fond, est délaissé pour poursuivre la randonnée dans un autre paysage à découvrir.

La Brêche de Parozan

Descente de l'arête face à la Brèche de Parozan entre l'Aiguille du Grand Fond et la Pointe de Presset, la Pierra Menta sur la droite (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

Le temps ne s’aggrave pas et quelques éclaircies se mettent en place. Alors, près du point 2376, avant de basculer dans le versant Ouest, le sac à dos est posé à terre. La faim se manifestait… Deux randonneurs débouchent sur la crête par l'itinéraire normal, une centaine de mètres de D+ les déposera au sommet.

Le Mont Mirantin

Le Mont Mirantin depuis les environs du point 2376 (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

La descente commence par une raide sente bien tracée. Un névé occupe une doline pierreuse vers 2280 mètres – certaines éditions IGN mentionnent un lac minuscule. Cela conduit dans une pente pierreuse, un chaos de grosses pierres où bien évidement, la sente disparaît. La logique du terrain voudrait que la descente se poursuive vers l'Ouest. Mais à cet endroit, il ne faut pas manquer de suivre la ligne de cairns orientée Sud-Est [ 32 T 305912 5059922 ]. Quelque marques orange fluo.

Depuis le sommet, des cairns et les lettres RC peintes en rouge sur quelques rochers marquent certainement la limite d'une réserve de chasse.

Pierrier vers le Col de la Bathie

Le long pierrier de blocs dans la descente vers le Col de la Bâthie (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

La zone pierreuse, plutôt pénible à traverser ne semble plus finir… Enfin deux cairns marquent la fin du calvaire [ 32 T 305995 5059808 ]. Et le sentier finit par retrouver celui qui monte jusqu'au point 2173 mentionné sur certaines cartes. Une station relais domine le Planey ; elle semble récente. Le sentier part en traversée franchir un collet pour descendre plus tranquillement dans la large dépression du Col de la Bâthie.

Arêche et le Planey

Le paysage du Planey et d'Arêches depuis le Col de la Bâthie (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 08/09/15)

L'éclaircie semble durable et le soleil accompagnera la marche sur le chemin du col qui rattrape la piste pastorale qui relie le Chalet du Soufflet aux Chalets de Bellachat. Pénible à travers le pierrier, un peu longue pour retrouver le point de départ, la descente choisie est quand même une alternative intéressante à l'itinéraire de la Pointe de la Grande Journée, classique par le Lac Sans Fond qui nécessite quand même, une approche par la piste de près de 2,1 kilomètres…

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos

Sur Internet : Pointe de la Grande Journée (2460 m) par la crête sud depuis les chalets de Bellachat le topo de l'ascension. La descente choisie est différente.

Sur Internet : Pointe de la Grande Journée (2460m) par les crêtes depuis les chalets de Bellachat le topo de l'ascension. La descente choisie est différente.

Randonnées en Beaufortain - Val d'Arly - Val Montjoie par Pierre Millon.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3520 OT & 3432 ET

Trace de la Pointe de la Grande Journée 2460 m, depuis les Chalets de Bellachat (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Beaufortain (format GPX)

Traces du Beaufortain (format Google Earth – KMZ)

Trace du Beaufortain (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons