La Grande Moucherolles 2284 m, traversée depuis Mauret (Col de l'Arzelier)

Longue et splendide randonnée, engagée et exposée, sur les crêtes des petites dolomites française, la traversée de la Grande Moucherolle et de la Petite, laissera aux amateurs de grands espaces sauvages, un souvenir marquant. La randonnée quitte le parking du Bois Mauret (Col de l'Arzelier) pour suivre la piste d'accès au Refuge de la Soldanelle, avant de rejoindre le pied des falaises d'Agathe par le Pré Achard. La vire des Deux Sœurs conduit au pied du couloir qui permet de grimper jusqu'au col éponyme. Une tranquille traversée conduit au pied de la Grande Moucherolle. L'escalade d'abruptes cheminées rocheuses, conduisent au sommet après la traversée d'une arête aérienne. Après la descente d'une croupe herbeuse, dévaler de raides couloirs et de raides pentes pierreuses, dépose au Col des Moucherolles. Une sorte de vire ascendante permet de franchir la falaise pour déboucher au sommet de la Petite Moucherolle. La longue descente par le Pas de la Balme, pittoresque et magnifique, rejoindra le Sentier du Périmètre, rapidement quitté pour suivre un sentier en forêt qui rejoint une piste d'exploitation et par là, le point de départ.

Faune observée | Documentation et topo | Vidéo d'Antoine Salvi | Données topographiques | Avertissement

[Franchissement 3/3 ; Exposition 3/3 ; Orientation 2/3]

Itinéraire à réserver aux randonneurs en montagne, expérimentés.

Le Rocher du Playnet

À travers les nuages, le soleil matinal éclaire le Rocher du Playnet (Vercors Sud, Château-Bernard, Isère – 11/09/15)

De la sortie 12 sur l'Autoroute du Trièves, par Vif et les Saillant-du-Gua, prendre à Saint-Barthélémy la direction de Prélenfrey et du Col de l'Arzelier. La petite route de Mauret monte à l'Ouest à travers des lotissements pour atteindre un vaste parking au départ des sentiers [ 31T 0703540 4984837 | N 44.98778° E 5.58195° ].

Vire des Deux Soeurs

Sur la vire des Deux Sœurs à l'approche du couloir du col éponyme (Vercors Sud, Château-Bernard, Isère – 11/09/15)

Une pancarte refuge de la Soldanelle signale le départ sur une piste 4x4. Elle s'élève au Nord, en écharpe dans la forêt. Lorsqu'elle en surgit, elle vire à l'Ouest, dessine un lacet et parvient au refuge. Un large sentier (balisage rouge-jaune) monte à gauche jusqu'au Pré Achard, l'arrivée de l'ancien du téléski du Grand Bois.

Des sentiers réservés à la descente des VTT ont été aménagés. Pourtant moins pénibles à monter que la piste, ils sont interdits au piétons pour éviter de douloureuses collisions, certainement. Le choix VTT opposés à piétons, doit être respecté. Mais le sentier aurait été plus agréable pour arriver au refuge.

Le Col des Deux Soeurs

Approche de la Grande Moucherolle, le versant Ouest du Col des Deux Sœurs (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

L'itinéraire se poursuit à droite au-dessus du dernier pylône (pancarte). Il grimpe la croupe Sud en lacets. Dans le haut, il file au Nord, franchit une ceinture rocheuse et arrive au pied de la paroi. Suivre celle-ci à droite pour aller rejoindre l'attaque du couloir des Deux Sœurs.

L'approche est maintenant agréable, les nuages laissent se faufiler quelques rayons de soleil – l'éclaircie s'installe. En même temps le moral remonte après la triste averse essuyée ce matin, en voiture sur la voie qui contourne Grenoble. Pour anticiper, elle attendra jusque tard dans l'après midi pour faire place à une belle radée, alors que la voiture n'est plus qu'à deux cents mètres… Les chaussures seront délacées sous la pluie battante, un arc-en-ciel dessiné sur les nuages.

La Grande Moucherolle

La sente se dessine jusqu'au pied du ressaut rocheux de la Grande Moucherolle (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

Après l'escalade d'un ressaut rocheux, le sentier serpente dans une partie herbeuse, puis s'enfile sur des vires rocheuses pour aller déboucher au Col des Deux Sœurs.

Le pied de la falaise est plaisant pour rejoindre sans encombre l'attaque du couloir. Dans le passage rocheux, comme pour marquer le temps qui passe le câble rouillé est toujours emmêlé pour ne pas traîner et éviter que l'on s'y prenne les pieds. L'escalade est facile pour s'élever rapidement et prendre le fil des lacets. Par endroit le sentier disparaît dans une coulée de pierraille instable, mais rien de bien méchant. Entre les parois d'Agathe et Sophie, l'ambiance est déjà exceptionnelle. Il me semble entendre l'écho de chutes de pierres. Sur mes gardes, il ne s'agit que des coups de haches de bûcherons en contrebas dans la forêt.

Falaises de la Face Sud

Grande ambiance ! Au dessus des falaises du versant Sud de la Grande Moucherolle (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

Débouchant au col, une harde de bouquetins dans les pentes d'Agathe, prend mon regard pour l'occuper un moment. Une courte pause avant de traverser en direction du collet terreux au pied de la Grande Moucherolle. L'itinéraire d'ascension se dessine.

… le sentier venant du Col des Deux Sœurs, lequel amène à un autre collet, au pied de l'attaque de la montagne. Raide, il grimpe à proximité de la falaise Sud. Il s'enfile ensuite dans des cheminées abruptes qu'il escalade aisément grâce à de bonnes marches et prises de mains. Il débouche sur l'arête aérienne qui mène au cairn sommital.

Enfilade de la barrière Est du Vercors

Le cairn de l'étroite terrasse qui précède la traversée aérienne vers la cime de la Grande Moucherolle (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

La rencontre de marmottes, d'autres bouquetins et de quelques étagnes suitées passe dans les souvenirs, alors que les bâtons sont rangés sur le sac à dos pour libérer les mains bien utiles pour l'escalade. Sous le dernier couloir, une trace part à droite. Pas d'hésitation: prendre à gauche la dalle rocheuse inclinée, pour monter de suite en diagonale au pied de la cheminée. L'ambiance est sévère. Mais si l'escalade est impressionnante, elle reste facile sur de bonnes prises.

Arête exposée sous le sommet

Passage engagé et très exposé, la traversée aérienne qui précède le sommet (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

La rude grimpée se termine sur une terrasse étroite. Le cairn ne marque pas le point final. Il reste à parcourir la traversée exposée qui domine la face Sud… Il faut y aller, il n'y a plus le choix. Concentré, les quelques mètres sont parcourus pas à pas. En passant dans l'autre versant, la suite paraîtrait facile, mais l'exposition n'est guère moindre. Arrivé au cairn sommital cette fois, une pause permet la détente. Toujours sans nuages, le paysage du Vercors est fantastique.

Le Col des Moucherolle et la Petite Moucherolle

Au dessus du Col des Moucherolles, la falaise Est de la Petite Moucherolle. La vire ascendante bien dessinée est impressionnante (Vercors Sud, Corrençon-en-Vercors, Isère – 11/09/15)

Le sentier descend le long de l'arête Ouest (fléchage bleu). Bientôt, un gros cairn indique le passage dans la face Sud en franchissant un court escarpement. Après un court retour à l'Est, il dévale un couloir qui s'achève par un ressaut rocheux facile de quatre mètres. En dessous, quelques lacets dans la pierraille conduisent au col herbeux des Moucherolles.

La descente de la facile arête herbeuse ne suffit pas à libérer l'esprit. Il reste à descendre les raides couloirs pierreux et terreux qui finissent au dessus du ressaut rocheux de quatre mètres. Les bâtons sont jetés en contrebas dans la pente. Descendu tant bien que mal sur un bloc coincé, s'écarter du rocher bras tendus face à la paroi, permet de deviner les prises de pieds utiles à une désescalade élégante.

Joli cairn au sommet

Cairn au sommet de la Petite Moucherolle (Vercors Sud, Corrençon-en-Vercors, Isère – 11/09/15)

La vire ascendante se dessine évidente, dans la falaise de la Petite Moucherolle. De face et de loin, le passage est impressionnant. Appréhender ne sert à rien, il faut aller voir de près.

Suivre l'arête montant le long de la falaise. Dans le haut, contourner un ressaut rocheux par la droite. Une petite pente apparaît. Elle escalade la paroi sur une vire ascendante et parvient à la cime de la Petite Moucherolle.

L'escalade est facile mais exposée. Quelques vieux pitons permettrait d'assurer la progression. Débouchant à la cime, rassuré par la fin des grosses difficultés, c'est le plaisir de la contemplation qui prend le dessus.

Descendre au Sud-Ouest pour passer vers l'arrivée des téléskis. Poursuivre au-delà jusqu'au spacieux et verdoyant Pas de la Balme.

Hérissé de nombreux cairns, le sommet est pittoresque. La descente dans la pente herbeuse occupée par des lapiaz typiques du massif est plaisante. Franchir un talweg rocailleux permet d'atteindre la plateforme de l'arrivée du télésiège du Belvédère.

Pas de la Balme

Sur la vire du Pas de la Balme, direction Sud-Ouest (Vercors Sud, Corrençon-en-Vercors, Isère – 11/09/15)

Hors sentier, passer trop à droite oblige la descente d'un pierrier pour retrouver l'herbe. Rien de méchant et bientôt quelques cairns conduisent à une sente qui dévale vers le Pas de la Balme. Cette fois, c'est pour une longue pause agrémentée d'une salade nourrissante et rafraîchissante et de quelques abricots secs.

Pas de la Balme

Sur la vire du Pas de la Balme, direction Nord-Est (Vercors Sud, Château-Bernard, Isère – 11/09/15)

Le sentier s'enfile au Sud dans le versant Est à la base de la paroi. Sous de beaux encorbellements, il plonge en lacet dans un large couloir de pierraille herbeuse. En dessous, les lacets s'étirent plus longuement. Durant le retour, au Sud du troisième, saisir à gauche (petit cairn) une autre sente bien visible. Un panneau du PDIPR [Mulet du Curé] précise la bifurcation.

La facilité du bon sentier du Pas de la Balme, permet de profiter de l'environnement des falaises et des à-pics, du paysage grandiose. L'itinéraire décrit par Antoine dans les années 1980 est maintenant balisé de marques de peinture jaune et verte, celles des GR de Pays. Aujourd'hui aux carrefours importants, des panneaux précisent le nom du lieu et indiquent les grandes directions.

Sur le chemin du Pas de la Balme

Le Grand Veymont et le Mont Aiguille depuis un large lacet du Pas de la Balme (Vercors Sud, Château-Bernard, Isère – 11/09/15)

Elle revient longuement au Nord-Est pour tomber sur le Sentier du Périmètre. Le suivre à gauche sur une quarantaine de mètres. Juste après un arbuste, deviner un sentier à droite dans les herbes [Les Poules]. En légère descente, il va, peu de temps après, retrouver la forêt. Il vire au Sud près d'une source abandonnée. Lui rester fidèle jusqu'à une bonne cabane. Une piste à gauche va rejoindre la route forestière [Font Bessou]. Revenir à gauche sur cette dernière jusqu'au parking [Mauret].

Le sentier de la source abandonnée [ 31T 0701807 4985577 ] parcourt une belle forêt de hêtres. En pente douce, le Bois Barnière contraste avec le caractère minéral de l'ensemble de la randonnée. Il reste à retrouver le point de départ par la piste d'exploitation forestière. La tête est restée là-haut, sur les crêtes que la forêt laisse encore apercevoir entre les arbres. De quoi oublier les 2,4 kilomètres qui réveillent la fatigue. Plus que 300 mètres pour terminer la boucle parfaite dessinée par cette randonnée exceptionnelle – quelques gouttes d'abord, puis une forte averse m’accueillent… Un arc-en-ciel se dessine à l'horizon.

Faune

Bisous de marmotte

Tendresse de marmottes dans l'approche de la Grande Moucherolle (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

Bouquetin

Beau spécimen, la sieste d'un bouquetin placide (Vercors Sud, Villard-de-Lans, Isère – 11/09/15)

Documentation et topos

La vidéo d'Antoine

Gde et Pte Moucherolles (09/2005)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

L'itinéraire décrit par Antoine Salvi Traversée Agathe, Grande et petite Moucherolle est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans le Vercors Sud, par Antoine Salvi.

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3236 OT

Trace de la traversée des Moucherolles 2284 m, depuis Mauret (Col de l'Arzelier) (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques du Vercors Nord (format GPX)

Traces du Vercors Nord (format Google Earth – KMZ)

Traces du Vercors Nord (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons