Déconfinement, 24 au jus !

L’objectif de sortie du confinement a été fixé au 11 mai prochain, mais ne nous réjouissons pas, cela n'apparaît pas si simple. « Ça peut durer comme l’hiver… », l’expression typiquement montagnarde est tristement de circonstance. Et pourtant, depuis plusieurs semaines de grand beau, le printemps explose…

Iris nain de la Sainte-Victoire, avr. 2012

Appelé aussi l'iris des garrigues, l'iris jaunâtre ou l'iris nain, appartient à la famille des Iridacées. La plante méditerranéenne pousse sur les pelouses rocailleuses sèches (Provence, Le Tholonet, Bouches-du-Rhône – 22/04/12)

En annonçant l'échéance d'un déconfinement progressif à partir du 11 mai, Emmanuel Macron a également précisé qu'il serait conseillé à certains Français – "les plus vulnérables" – de rester confinés. Le 15 avril, Jean-François Delfraissy, le président du Conseil scientifique, devant la commission des lois du Sénat, a donné un chiffre : 18 millions de Français seraient concernés par ce confinement plus long, car personnes « à risque d'être contaminées et de développer une forme grave » de Covid-19. « Pour combien de temps, je ne sais pas. En attendant peut-être un médicament préventif » a-t-il ajouté. Selon lui, ces 18 millions de personnes sont les personnes « d’un certain âge, dont je suis, au-dessus de 65 ou de 70 ans », les personnes ayant des Affections de Longue Durée, ainsi que « des sujets jeunes ayant une pathologie, mais aussi obèses. »

Dans son allocution du 12 mars, Emmanuel Macron ordonnait la fermeture à partir du lundi 16, et « jusqu'à nouvel ordre, des crèches, des établissements scolaires et universités. Pour une raison simple, nos enfants et nos plus jeunes sont ceux qui propagent le plus rapidement le virus même si pour les enfants, ils n’ont parfois pas de symptômes. C’est pour les protéger et réduire la propagation du virus ». Le 13 avril : « Les crèches, écoles, collèges et lycées rouvriront "progressivement" à partir du 11 mai, a-t-il annoncé, suscitant l'inquiétude des syndicats enseignants et des parents d’élèves, qui soulignent le "grand flou" des conditions de reprise.

Par ailleurs, nous avons un président de la République qui affirme lundi soir 13 avril que les festivals et les événements avec un public nombreux ne pourront se tenir au moins jusqu'à mi-juillet. Jeudi matin 16 avril, sur France Inter, Franck Riester, le ministre de la Culture a déclaré que « certains "petits festivals" pourraient se tenir "à partir du 11 mai" », soit le premier jour de la fin du confinement, s'il « n’y a pas de problème de sécurité ».

Le vendredi Vendredi 17 avril 2020, 24 jours avant le 11 mai, la préfecture de l'Isère annonce « Afin d’assurer la continuité de l’activité et des chantiers, dans un cadre préservant la santé des salariés, un accord national a été construit. Il permet la reprise progressive des chantiers, en priorité ceux vitaux pour les besoins essentiels de la population. »

Où se trouve la cohérence qui permettrait l’adhésion de tous aux mesures ? Tout cela est bien contradictoire. Qu’en déduire ?

Si comme l'Attestation Dérogatoire de Déplacement, la Carte Nationale d’Identité mentionne la date de naissance permettant un calcul facile de l’âge des personnes, le Dossier Médical Partagé de la Carte Vitale reste bien évidemment confidentiel, comme la prise en charge en Affection Longue Durée. Les forces de l’ordre seront t-elles équipées de pèses-personnes pour vérifier l’Indice de Masse Corporelle de l’individu contrôlé ? Et puis à partir de quel âge sommes nous vieux ? J’en connais qui ont trente ans, je connais aussi des jeunes de quatre vingt dix…

Enfin, l’interdiction des activités de plein air, la randonnée en montagne notamment, sera-t-elle levée le 11 mai ?

Il est à craindre qu'encore « Ça dure comme l’hiver… »

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons