Le Pic de Glaize 838 m – Loisieux

Rétrospectives. Depuis 2006, j'arpente très régulièrement l'Avant-pays-savoyard, plus particulièrement le chaînon du Mont Tournier et du Mont Chevru entre Yennes et Saint-Genix-sur-Guiers, m'attardant peut-être davantage sur le Mont Tournier et le Bois de Glaize. Combien de vieux chemins ont été suivis, relevés, réouverts envahis par les rejets et les ronciers ? Récemment encore, de nouveaux passages ont été défrichés, en suivant de vagues traces laissées probablement par les chasseurs et cueilleurs locaux de champignons. Curieusement, ce n'est que plus d'une dizaine d'années plus tard que mes visites du plateau du Pic de Glaize[1] commençaient. Alors, je l'ai prospecté en tous sens à la recherche de passages, de vestiges du passé et d'anciennes plateformes charbonnières – le sujet de nombreux billets.

Note

[1] Il semblerait que l'appellation Bec de Glaize soit aussi employée par les locaux.

Ruine du plateau du Pic de Glaize, fév. 2017

Le vestige du soubassement de pierre d'une cabane a pu être observé sur le Pic de Glaize [ 31T 711061 5058435 ]. Cabane qui témoignerait de l'activité charbonnière ? Difficile de l'imaginer sans les restes d'un chemin muletier pour acheminer le charbon de bois – chemin découvert depuis (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 03/02/17)

L'idée de cette belle journée d'hiver était de visiter le plateau sommital du Pic de Glaize dans l'espoir de loger les chamois surpris dans son versant Ouest quelques jours auparavant. Rappelons que l'appellation Pic de Glaize absente d'IGN est d'usage local, entendue en discutant avec des chasseurs du secteur. L'altimètre m'a permis de coter 835 mètres, le point culminant du plateau ceinturé d'escarpements rocheux qui domine à l'Ouest, le belvédère du Recorba sur le chemin inscrit au PDIPR.

Le Rhône, Belley, le Grand Colombier, fév. 2017

À l'Ouest, le terrain découvert du lapiaz au bord des falaises offre un beau point de vue sur la vallée du Rhône, le Bas Bugey et le Grand Colombier, notamment (Avant-pays savoyard, Loisieux, Savoie – 03/02/17)

Depuis le bord des rochers de la rive gauche de la Lechere, plutôt facile à suivre, le sentier retrouve la combe caractéristique au pied des escarpements Sud-Est du Pic de Glaize. Montant à gauche au pied des falaises du Pic de Glaize, une vague trace se faufile dans les rochers pour trouver une combe qui domine le premier rempart de la ceinture rocheuse. Le bord des falaises est plutôt aisé, en tenant compte sur tout le parcours du danger que pourrait présenter une crevasse cachée du lapiaz moussu couvert de feuilles mortes traversé. Ce jour là, j'avais rejoint la combe du départ, un talweg rocheux bien tentant descendait d'un étage. Marchant vers le Sud, il restait à trouver la faiblesse du premier rempart de la ceinture rocheuse. Un court couloir se présentait. La descente facile par la gauche dévalait une courte pente raide pour retrouver le sentier du Balcon du Recorba, bien connu et fréquenté aujourd'hui.

Annexes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2022 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons