Les Anciennes Ardoisières de Cevins et de la Bâthie, depuis Bénétant – Cevins

L'itinéraire prévu était plus ambitieux et la randonnée s'est limitée à la visite des Anciennes Ardoisières de Cevins et de la Bâthie. Montant depuis un lacet de la piste qui monte de Bénétant, par le Châtelard et la Tête des Chappes, l'aller a permis la reconnaissance du départ d'un vieux sentier à l'abandon qui permettrait d'atteindre les crêtes de la Pointe du Dard par les pentes du versant Ouest. Descendu pour aller jusqu'à l'Ardoisière de la Bâthie, le retour s'est fait par le même itinéraire pour bénéficier entre autres choses, de l'ensoleillement pour réussir quelques photos des vestiges de l'Ardoisière de Cevins, encore à l'ombre de bonne heure le matin.

  • Documentation et topo | Données topographiques | Avertissement
  • [Franchissement 1/3 ; Exposition 1/3 ; Orientation 3/3]
  • La reconnaissance de l'accès au versant W des crêtes de la Pointe du Dard est réservé
    aux randonneurs avertis et entraînés au hors sentier en terrain délicat.

Pointe de Lavouet, août 2019

Le Col des Lacs sur la gauche, la Pointe de la Grande journée derrière la Pointe de Lavouet (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Cevins est accessible depuis la N90 dans la Basse Tarentaise, à 15 minutes d'Albertville. Dans le village prendre la direction [ Le Villard > [ Bénétant >. La petite route étroite monte traverser la Ville, le Bourgeois, le Villard, par d'innombrables lacets et une longue traversée pour atteindre Bénétant. Traversant le hameau plein de charme, La piste fait suite dans un premier lacet, pour se poursuivre chaotique dans la forêt. Laissant à gauche celle du Pont Cavet, elle se poursuit jusqu'au lacet coté 1404 sur les 1/25000e anciennes [ 32T 305096 5056174 – N 45.63174° E 6.49944° ].

Le choix de cet emplacement est justifié pour économiser un peu du dénivelé de l'itinéraire projeté. Le Gué sur le Torrent du Bénétant est à 50 mètres près, au même niveau que le lacet parking.

Passage, début de la vire, août 2019

Passage sur la sente au pied du versant W, la vire est peu engageante. Est-ce le bon passage ? Demi-tour vers la sécurité (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Sur le Géoportail et les 1/25000e IGN les plus récentes un chemin à l'abandon, est mentionné, presque invisible sur les photos aériennes. Depuis le chemin de l'Ardoisière de la Bâthie, il monte au collet situé entre les points 2100 et 2140, qui dominent l'Ardoisière de Cevins. Le vieux chemin franchit des ressauts rocheux pour monter à travers la pente jusqu'à la crête entre les points 2451 et 2468. La crête relie la Pointe du Dard à la pointe 2473, qui serait nommée la Pointe des Mines. Le projet prévoyait l'accès à la Pointe du Dard par ce versant pour traverser jusqu'au Passage du Dard, et revenir au point de départ par le Chalet de Chizeraz et le raide et vertigineux sentier de la Cascade du Dard.

Que pourrait justifier un tel tracé ? Sur la carte, arrivé sur la crête, le sentier se poursuit vers la pointe 2451. Je tente une hypothèse toute personnelle : Un signal installé sur cette pointe aurait pu permettre les visées nécessaires au percement des galeries, conduites d'eaux souterraines du secteur…

Passage, approche des rochers, août 2019

Sur le relief de sente au pied du versant W, approche des rochers (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Mais revenons à la randonnée du jour ! Du stationnement, 500 mètres par la piste conduisent au point 1475 pour prendre un chemin qui par le point 1557 rejoint la piste au niveau de l'ancien point de stationnement du chemin des ardoisières. La suite suit scrupuleusement le parcours balisé jusqu'à l'Ancienne Ardoisière de Cevins.

Ruines de l'Ardoisière de la Bâthie, août 2019

Arrivée à l'Ardoisière de la Bâthie, face à la Pointe de la Grande Journée (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 11/08/19)

Le parcours passe au Châtelard par le socle en ciment du mécanisme d'arrivée du câble qui descendait les lourdes caisses d'ardoises. Les lacets en pente très régulière passent par la Tête des Chappes et se poursuivent jusqu'au raidillon érodé sous le site des ardoisières.

Sentier de l'Ardoisière de la Bâthie, août 2019

Sentier du retour vers l'Ardoisière de Cevins. Remarquer le collet des points 2100 et 2140 (Beaufortain, La Bâthie, Savoie – 11/08/19)

Plutôt que faire le détour par le chemin de l'Ardoisière de la Bathie, je choisis le hors sentier pour atteindre le collet du départ du vieux chemin entre les points 2100 et 2140. Au dessus des vestiges du treuil, départ du câble, une sente puis de vagues traces montent au Nord-Est jusqu'au collet.

Ruines de l'ardoisière de Cevins, août 2019

Les ruines de l'Ardoisière de Cevins sont nombreuses, ici l'ensemble des vestiges du réfectoire, de la Chapelle Saint-Victor, des logements des ouvriers (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Après un aller et retour au point 2100 pour la contemplation, le vieux sentier se dessine en face, pour atteindre le point 2140. Il se poursuit et son relief herbeux conduit aux rochers. Quelques pas à droite sur les rochers conduisent au départ d'une vire exposée. Le doute s'installe, le terrain est humide des orages de la veille, le passage est engagé. Est-ce le bon passage ? Avec le recul, je pense que non et qu'il aurait fallu monter plus haut, par la gauche au pied des rochers. Le bon passage étant peut-être plus haut. La sagesse me dit de renoncer. Une demi-tour déjà plein de regrets…

Le versant Ouest de l'itinéraire des crêtes, août 2019

Les traces du vieux chemin se devinent à travers les pentes raides. À gauche le point 2473 serait la Pointe des Mines, à droite le point 2451 où se termine le chemin sur la carte. Au centre le point 2468 (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Ardoisière de Cevins, août 2019

Vestige de voie ferrée qui desservait la tranchée principale et les restes d'un wagon culbuteur monté sur rails (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

De retour dans le collet, la trace du vieux chemin se devine dans l'herbe du versant Nord-Est. Le sentier évite l'éboulis de blocs pour traverser et descendre sur le chemin qui relie l'Ardoisières de Cevins à celle de la Bâthie. Récemment retaillé, il est agréable et de niveau, je dirais reposant. Peu avant les ruines de l'Ardoisière de la Bâthie, il est érodé dans une large pente de schiste noir… résidus de l'exploitation des ardoises, probablement.

Restes du Treuil devant la Grande Pointe de Bizard, août 2019

Le treuil servait à acheminer par câble jusqu'au Châtelard les ardoises dans des caisses en bois pouvant porter 400 à 500 kg. Le reste du transport jusqu'à Arbine se faisait avec des galères par les routes, puis à nouveau par câble (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

La visite des nombreuses ruines et du trou d'extraction est intéressante et les pierres plates ne manquent pas, pour installer un pique-nique confortable. L'occasion aussi de contempler le paysage. D'un côté le Grand Arc et la Dent du Corbeau, de l'autre la Pointe de Lavouet qui domine le Col de la Bâthie. Cette dernière cache la Pointe de la Grande Journée en partie.

La Cascade du Dard, août 2019

Située au-dessus de Bénétant, à l'aval des Lacs de la Tempête, la haute Cascade du Dard (Beaufortain, Cevins, Savoie – 11/08/19)

Les bâtiments ruinés, constructions de pierres sèches, de l'Ancienne Ardoisière de Cevins impressionnent par leur nombre. Tout cela témoigne évidemment de l'importance du site : jusqu'à 120 ou 130 ouvriers travaillaient là en 1882. Les conditions difficiles entraînaient une exploitation concentrée sur les mois de mai à octobre.

Une famille de randonneurs du coin a installé un pique-nique confortable – échange cordial. Dommage, ils ignorent tout du vieux chemin du versant Ouest.

C'était aussi l'occasion de parcourir un circuit que l'on peut qualifier de classique, rejoignant le Col de la Bâthie pour descendre par le Chalet du Soufflet, les ruines de la Fraidaz, la Ravoire et monter un peu plus de 50 mètres retrouver le chemin du Châtelard et par là, le point de départ. Mais cette fois, j'ai préféré visiter l'Ancienne Ardoisière de Cevins au soleil…

Documentation et topos

Un topo, un livre dans le sac à dos
Données topographiques
Données pour le massif

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons