Le Granier 1933 m, depuis La Plagne – Entremont-le-Vieux

Le vaste plateau du Mont Granier bordé de falaises termine au Nord la barrière Est du massif de la Chartreuse. Impressionnants, les escarpements de cette extrémité dominent Chambéry et la combe de Savoie. On se souviendra de l'effondrement qui en 1248 a formé les abîmes de Myans ensevelissant plusieurs villages et plus de 5000 personnes… Cette description est une invitation à la découverte d'un itinéraire classique qui, en partant de La Plagne, hameau d'Entremont le Vieux, traverse le Col de l'Alpette pour emprunter le Pas des Barres et accéder au plateau sommital. La descente se fera par l'incontournable Balme à Colon.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

La voiture est laissée au parking dans le dernier lacet avant La Plagne et, la randonnée commence par la rude montée du Col de l'Alpette déjà décrite. Malgré l'heure très matinale et l'ascension dans le versant Ouest qui autrement garantiraient une fraîcheur tonifiante par une météo normalement printanière, il fait chaud – trop chaud, lourd et humide, le climat est tropical pour ce samedi de début Juin. Et, c'est un vrai plaisir d'aboutir dans l'alpage aéré au pied des dernières pentes sous le col.

Le sentier du Pas des Barres

À proximité d'une ruine, le sentier s'élève doucement pour rejoindre le pied des falaises Sud du Granier sous le Pas des Barres (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 09/06/07)

Pour cette nouvelle randonnée partagée avec Patrick, nous devions comme je l'avais projeté, faire l'ascension du Granier par le Pas de Tencovaz en suivant la description de Pascal Sombardier lue dans Vercors, Chartreuse, les randonnées du vertige. Mais les pluies récentes très abondantes ont dû rendre encore plus glissant le court mur muni de grosses prises polies du topo. Nous abandonnons donc l'idée de cet itinéraire pourtant moins fréquenté et plus sauvage que celui des barres. À partir du col, le sentier bien tracé part au Nord-Est en direction du Pas de l'Alpette pour rejoindre le pied des falaises à travers les alpages toujours bien fleuris.

Le Pas des Barres permet d'accéder au plateau du Mont Granier

Dans le Pas des Barres des mains courantes complètent l'équipement du passage amusant et sans réelles difficultés – ce pas exige cependant prudence et attention (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 09/06/07)

Arrivé sous le Pas des Barres, un panneau indicateur précise, l'altitude et les destinations possibles. Exposé au Sud-Est, l'ensoleillement a déjà séché les prises des différents ressauts rocheux qui constituent le pas. L'escalade est amusante et plutôt facile malgré le polissage des prises, conséquence d'une fréquentation importante. Des câbles solidement ancrés sont installés en main courante et bientôt ce sont les premiers échelons scellés dans le rocher et les rampes métalliques qui facilitent la remontée de la cheminée – un traitement mécanique a même rendu les barres antidérapantes. Sortis au dessus de la falaise, il faut maintenant attaquer des pentes raides par un bon sentier pour poursuivre l'ascension qui semble n'en plus finir jusqu'au plateau.

La Fontaine Neuve sur le plateau du Mont Granier

Facile à trouver en contrebas du chemin, la Fontaine Neuve trace de l'activité pastorale permet de s'approvisionner en eau fraîche et pure (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 09/06/07)

La pente du chemin s'adoucit et en suivant la barre rocheuse qui soutient le plateau Sud du Mont, il rejoint la crête qui domine l'accueillant et pourtant sauvage vallon de l'Alpette que traversent les sentiers qui montent du Pas de la Porte et du pilier de Bellecombe. En contrebas du point [ UTM 31 0728964 5037366 ], sous une petite barre rocheuse se trouve la Fontaine Neuve. Malgré les pluies récentes, ce n'est qu'un maigre filet qui permet de remplir les gourdes pour refaire la réserve d'eau. Les grands bacs sont vides, la fontaine est un témoin d'une vie pastorale qui ne semble plus avoir cours.

Sortie du Pas de Tencovaz ou de la Cheminée Ouest du Granier

Le bon sentier qui débouche sur la crête du Granier depuis le Pas de Tencovaz ou Cheminée Ouest du Granier (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 09/06/07)

Arrivé sur la crête, je suis attentif pour découvrir la sortie du Pas de Tencovaz. Un premier cairn marque un passage qui emprunte une fissure très praticable vers une pente herbeuse que doit emprunter le sentier de la cheminée Ouest un peu plus loin. Au pied d'un ressaut de la crête, une plaque commémorative bien visible attire mon attention vers une belle sente qui s'engage dans le versant Ouest entre sapins et rochers. Le balisage peint en croix de couleurs indique que ce n'est pas le bon chemin, mais justement la sortie recherchée. Dans la pente raide, le sentier s'inscrit en larges lacets et sans descendre très bas, je m'étonne que les différents topos lus n'aient pas permis d'imaginer un si beau chemin… De quoi regretter le choix fait ce matin ! En revenant sur la crête, des marques de peinture indiquent La Cheminée, c'est bien là [ UTM 31 0728637 5038118 ].

La Croix du Granier

Les nuages laissent entrevoir la Croix du Granier qui domine Chambéry et la Combe de Savoie (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère - 09/06/07)

À travers lapiaz et gazons fleuris, la randonnée se poursuit en traversant sous le sommet pour atteindre directement la Croix du Granier 1898m que les nuages laissent quand même deviner. Arrivé au dessus des à pics, la vue qui pourrait-être exceptionnelle sur Chambéry, la plaine jusqu'au Lac du Bourget et les montagnes environnantes est voilée, des nuages montent de la vallée. Le rocher délité des falaises Nord du Granier impressionne et l'effondrement de 1248 revient à la mémoire – mais rassurons nous la montagne est sous l'étroite surveillance des scientifiques. La saignée jaune de l'effondrement de 1953 est toujours bien visible depuis la vallée.

Le pique nique est partagé avec un chocard à bec jaune. L'oiseau à l'affût des morceaux de pain qu'on pourrait lui lancer reste à quelques mètres à peine, tranquille, vigilant et serein… Le temps orageux n'engage pas au farniente et nous ne tardons pas à remettre le sac à dos pour reprendre cette fois le fil de la crête, traverser le sommet et rattraper la bifurcation qui permet de descendre par la Balme à Colon jusqu'à la Plagne. À nouveau un cairn marque le début d'une sente qui descend sur des vires qui se perdent apparemment dans les falaises.

Falaise Ouest du Mont Granier, Chapareillan

En descendant depuis la crête vers la Balme à Colon, le point coté 1765m offre un joli point de vue sur les falaise Ouest du Mont Granier (Chartreuse orientale, Entremont le Vieux, Savoie - 09/06/07)

D'abord excellent, le sentier traverse maintenant des couloirs très raides, et il faudra concentrer son attention pour traverser le plus à pic, alors que le passage plutôt en dévers devient mal tracé. Par de nombreux lacets, le sentier s'engage dans un beau couloir raide et pierreux, bordé en rive droite d'une belle aiguille à la pointe effilée puis par une vire, le sentier rejoint le dessus de la Balme à Colon où la vue s'ouvre sur le Col de l'Alpette et les falaise du Sommet du Pinet au pied des formidables parois Nord-Ouest du Granier.

Col de l'Alpette et falaises du Pinet

Au pied des parois Nord-Ouest du Granier, dominant l'entrée de la Balme à Colon, la vue est superbe sur le Col de l'Alpette et le Pinet (Chartreuse orientale, Entremont le Vieux, Savoie - 09/06/07)

La traversée de la grotte rappelle la découverte faite en 1988 par deux spéléologues qui réussirent en déblayant un éboulis à pénétrer dans une cavité jusque là inexplorée. Ce jour là, ils venaient de découvrir une des plus importants gisements d'ossements d'ours des cavernes connus. Cette aventure et le patrimoine paléontologique et géologique découvert sont mis en lumière au Musée de l'ours des cavernes situé à Entremont le Vieux.

Le sentier dévale maintenant une large croupe pénétrant dans la forêt. Rendu très glissant par les pluies récentes, il gagne les prairies des Granges des Priz par une raide futaie de hêtres. C'est maintenant par une piste confortable que l'on rejoint rapidement La Plagne. Est-ce le temps lourd et orageux, une méforme passagère, mais je n'ai pas pris d'autres photos. Le chocard au pique nique, les aiguilles du couloir de descente, les nombreuses gentianes et autres anémones, le porche de la balme resteront seulement inscrits comme souvenirs livrés à l'imagination des lecteurs…

Précisions pour le Pas de Tencovaz : Sous la Balme à Colon, le topo pour rejoindre le pied du Pas de Tencovaz est imprécis sur le point de départ de la traversée sous les falaises. Arrivé à 1590m, on montera droit dans la pente quelques mètres en laissant à droite le chemin de la grotte pour trouver à gauche le début de la sente marqué par un cairn [ UTM 31 0728028 5037074 ].

Documentation et topos

Vercors, Chartreuse, les randonnées du vertige par Pascal Sombardier pour le Le Granier (1933 m).

La vidéo d'Antoine

Mont Granier 1933 m (13/08/03)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Cet itinéraire de montagne, exposé par endroits est à déconseiller aux jeunes enfants, aux personnes inexpérimentées et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation avec les amis du Parc Naturel Régional de Chartreuse.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2018 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons