Le Roc Cornafion par le Sentier des Deux Cols

Ce très bel itinéraire est à ranger parmi les circuits classiques du Vercors et plus particulièrement ceux du balcon Est. Depuis le parking Les Barnets au pied du domaine skiable de Lans en Vercors, la randonnée commence par l'ascension du Col de l'Arc avant de suivre vers le Sud une section du sentier du périmètre très aérienne, parfois délicate et exposée pour, presque arrivé à l'aplomb du Roc Cornafion, le gravir en aller et retour avant de poursuivre la traversée et la terminer au Col Vert. Le retour se faisant par l'agréable, facile et varié, sentier Gobert.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

C'est le parcours de ce circuit exceptionnel qui marque un retour espéré depuis bien longtemps à travers le massif du Vercors, encore sauvage au passé riche de sa longue histoire. La randonnée commence par la remontée de la piste qui à proximité du Refuge des Allières traverse le Collet du Furon. La pente douce conduit à démarrer d'un pas trop vif la piste longue de plus de 1,4 kilomètres qui finira probablement par casser le rythme des mieux entraînés. Ensuite sous les sapins, le sentier permet de rejoindre le pied du Col de l'Arc à proximité de la Fontaine Froide très en eau au début de cette deuxième quinzaine de juillet. Il faut reconnaître que cela doit faire de nombreuses années que le Massif du Vercors n'avait pas dû voir autant de pluies. Perché sur un rocher au milieu des pierriers, un chamois nous observe alors qu'avec Patrick R. nous attaquons les pentes sous le col pour finalement l'atteindre rapidement. L'heure est encore matinale – Personne !

Au col de l'Arc, la trace file vers le Sud sous la crête des Crocs

La belle crête des Crocs depuis le Col de l'Arc (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère 18/07/2007)

Depuis le Col de l'Arc, après avoir passé les filets tendus par le berger, la trace file vers le Sud sous la belle crête des Crocs dans les pentes herbeuses du versant Est du Vercors. Pour commencer elles ne sont pas trop raides à travers un vaste paysage qui ne cesse de surprendre. En effet, contrairement au Grésivaudan, la vallée est encore plus large et en face, les montagnes semblent éloignées. Ici à plus de 1700m d'altitude sur presque 4 kilomètres, dominer Saint Paul de Varces de près de 1500m augmente l'aspect aérien du sentier entre les deux cols.

Pentes rocheuses sur le versant Est du Vercors après le Col de l'Arc

Sur le Sentier des Deux Cols, en allant vers le Sud, les pentes herbeuses deviennent de plus en plus rocheuses (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Il est à noter qu'après quelques dizaines de mètres on peut lire un vieux panneau de l'ONF destiné à décourager les moins expérimentés qui avertit de la dangerosité du sentier étroit qui chemine entre les barres rocheuses et traverse couloirs et pierriers. Les recommandations rappellent aussi les graves conséquences que pourraient provoquer chute de pierres ou glissade. À bon entendeur ! Il faut dire que chacun des cols, facile d'accès est très fréquenté. On retrouvera le même affichage à la sortie peu avant le Col Vert. Mais est-ce bon pour le moral du randonneur déterminé ?

Trou de souris peu après le Col de l'Arc

Ce passage très étroit qui traverse un ressaut rocheux plus important marque le début de passages plus aériens et plus exposés (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Jalonné de marques bleues et jaunes, le sentier est magnifiquement tracé dans les pentes raides. L'inclinaison des montées, celle des descentes sont régulières. Aujourd'hui, je ne me souviens que d'un seul passage à travers le pierrier d'un raide couloir où il est vraiment dégradé. Il emprunte fréquemment des vires où le passage peut sembler plus vertigineux mais, les ressauts rocheux qu'il franchit sont toujours aisés – sans les mains, si j'ose l'écrire.

La vallée de Grenoble depuis le Sentier des Deux Cols

Dans les raides pentes, un replat permet une pause. L'occasion de se restaurer et de se retourner pour apprécier le chemin déjà parcouru – le Sentier des Deux Cols est bien visible (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Très souvent, il est possible d'observer de belles dalles rocheuses sculptée en fines cannelures. De beaux piliers élancés séparent de raides couloirs que le sentier traverse avec audace. Le parcours qui demande de l'attention semble moins exposé que certains sangles de la Chartreuse – Et pourtant, quelles pourraient-être les conséquences d'un faux pas ?

Ressauts rocheux traversés par le Sentier des Deux Cols

Très belle ambiance rocheuse ressentie sur la majeure partie du parcours (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Depuis le passage étroit dans une barre rocheuse, le sentier descend par quelques lacets pour remonter jusqu'à 1900m à la bifurcation du Cornafion [ UTM 31 0704953 4993331 ]. On aurait pu s'attendre à une vieille flèche de bois gravé en haut d'un piquet mal planté comme il est courant d'en voir dans tous les massifs. Mais non, il s'agit d'un beau panneau planté sur deux piquets indiquant la direction à prendre ROC CORNAFION 2049m COMMUNE DE SAINT PAUL DE VARCES.

Sous le Roc Cornafion

Dans les pentes qui conduisent au couloir rocheux d'accès à la crête du Roc Cornafion (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Le Gerbier, depuis le Roc Cornafion

Sous le Roc du Cornafion, la vue est dégagée sur le Col Vert prolongé par le Ranc des Agnelons et au delà, le Gerbier (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Le sentier reste bien tracé dans les pentes qui semblent de plus en plus raides vient buter sur les rochers de l'arête sommitale sous un couloir muni de bonnes prises au Nord du sommet. Une fois sur la crête, il faut vaincre une certaine appréhension pour se redresser. L'itinéraire est évident, mais de toutes façons, il n'y a pas le choix… Droit devant ! Cependant pour redescendre de l'antécime dans une brèche et remonter vers le vrai sommet, s'assurer est nécessaire. De nombreux blocs permettent l'installation d'un solide relais.

Corrençon et les Hauts Plateaux du vercors

L'arête et le sommet du Roc Cornafion, offrent un large point de vue sur Corrençon et les Hauts Plateaux (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

La route est encore longue et il faut penser à redescendre. Il fait chaud et la réserve d'eau s'évapore… Dans la descente, la vue s'attarde sur l'arête effilée vers le Nord qui s'étend après de nombreux hauts et bas jusqu'au Moucherotte. Au loin, la Chartreuse mais, le Mont Blanc reste derrière l'épais voile de cette journée encore orageuse.

L'estomac de Patrick commence à se manifester et à descendre dans ses talons… À vol d'oiseau, le Col Vert n'est plus qu'à environ 1,35 kilomètres – nous devrions vite l'atteindre pour satisfaire ce besoin vital. Mais c'est sans compter sur la perte de dénivelé qui se fait par de nombreux lacets presque superposés qui permettent de descendre vers 1750m – l'altitude du col aproximativement – mais nous n'avons progressé que de 350m… Le calcul est simple, Patrick a encore un kilomètre pour souffrir de sa faim.

L'arête Nord du Roc Cornafion

L'arête Nord du Roc Cornafion d'abord très effilée guide le regard jusqu'au Moucherotte, extrémité Nord du Balcon Est des plateaux du Vercors (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

C'est la première fois que j'ai la sensation d'un envahissement obstiné et évidemment incontrôlé – ou si peu – de la pollution. Nous sommes à 1900m d'altitude et à plus de 15 kilomètres du centre de Grenoble, et bien je n'en crois pas ce qu'il me reste de flair ; l'odeur des gaz d'échappements ou peut-être celle dégagée par les industries chimiques de la vallée du Drac est bien perceptible… Elle ne nous lâchera pas jusqu'au passage dans le versant Ouest ! Est-ce la cause du début de migraine dont se plaint Patrick ? Migraine qui disparaîtra après quelques temps passés dans le versant de Villard de Lans qui plus bas sent bon la résine de pin.

Peu avant le Col Vert

Peu après une bifurcation, le sentier reprend un peu d'altitude pour déboucher dans la dépression du Col Vert juste au-dessus d'un banc de bois accueillant (Vercors Nord, Saint Paul de Varces, Isère 18/07/2007)

Une nouvelle pause à l'ombre rafraîchissante du versant Ouest du Col Vert permet de prendre le repas frugal tant attendu que le passage important de randonneurs nous conduit à écourter – la foule contrarie Patrick. Nous descendons les lacets sous le col en remarquant les ruines d'un abri sur une plate forme qui sollicite la curiosité. C'est souvent que je m'interroge sur ces traces d'activités humaines en montagne sans trouver de réponse à mes questions sur leur histoire. La documentation disponible dans les Maisons du Parc apporterait peut-être les réponses. Je me promets de prendre le temps de m'y arrêter.

Depuis le Sentier Gobert, la masse imposante du Roc Cornafion s'impose dans le paysage du versant Ouest de la crête du Balcon Est (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère 18/07/2007)

Vers 1600m nous quittons le sentier de la Cabane de Roybon pour rejoindre le Sentier Gobert sur une crête en rive gauche de la combe de Pissavache. Sous les sapins, un tapis épais d'épines est doux sous le pied. C'est reposant et l'odomètre du GPS additionne les kilomètres parcourus d'un bon pas. Les paysages variés, les points de vue sur Villard de Lans et ses nombreux hameaux, sur les crêtes jusqu'à la Grande Moucherolle, sur l'imposant Roc Cornafion, font passer le temps plus vite pour ce retour de presque 5 kilomètres jusqu'aux Allières. Auparavant, nous prenons le temps de nous rafraîchir en buvant l'eau de la Fontaine Froide pour apaiser la soif, réservant à la gourmandise le demi de bière que nous pourrons prendre à la terrasse ombragée de l'Auberge des Allières.

Documentation et topos

Vercors, Chartreuse, les randonnées du vertige par Pascal Sombardier pour Le Cornafion par le Balcon Est depuis le Col de l'Arc.
Cet itinéraire a aussi été décrit par Antoine Salvi dans son livre Vercors Nord, aujourd'hui épuisé mais disponible sur Internet.
Le Balcon Est du Vercors, le site du livre et des photos de Guillaume Laget.

La vidéo d'Antoine

Roc Cornafion 2049m (19/07/07)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons