Les Rochers de la Balme 2063 m, depuis Corrençon-en-Vercors

Un circuit beau, sauvage et peu fréquenté tracé à travers plateaux et crêtes du Vercors qui offre de très larges points de vue au Nord sur les Quatre Montagnes, au Sud sur les Hauts Plateaux, et sur le Balcon Est jusqu'au Grand Veymont et le Mont Aiguille, la Grande Moucherolle et Agathe la plus au méridionale des Deux Sœurs. Depuis Corrençon, l'itinéraire rejoint le Pas Ernadant pour suivre la crête des Rochers de la Balme jusqu'à son point culminant avant de descendre par la cabane de la Serre du Play pour redescendre par la forêt au point de départ.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Cet itinéraire de montagne ne réserve pas d'autres difficultés que l'orientation pour suivre son parcours parmi les nombreuses pistes qui quittent Corrençon en Vercors et dessiner sa trace hors sentier sur la crête, but de la randonnée. Le vaste parking de la Porte de Corrençon (Golf) au Sud du village constitue un bon point de départ à la randonnée.

S'engager sur le chemin (interdit aux voitures) emprunté par le GR 91 qui file au Sud. Devant une bifurcation (petit chalet de bois) rester à gauche sur le GR. Cent mètres après, nouvelle bifurcation (1163m), le quitter pour la piste de gauche.

Celle-ci côtoie un autre petit chalet, puis les terrains de golf. Rester encore à gauche aux deux bifurcations qui suivent. La piste serpente au Sud.

Devant une nouvelle bifurcation, poursuivre à droite. On croise par deux fois l'arrivée de sentiers à gauche.

Le dernier est celui du retour [ UTM 31 0698404 4986009 ]. L'itinéraire est maintenant plus facile à suivre et nous pouvons nous détendre pour observer le sommet des Rochers de la Balme que l'on peut découvrir à l'Est.

Puis la piste se rétrécit, coupe la clairière de Ranc de l'Abbé (1450m), à l'aplomb du sommet de la Balme qu'on découvre au-dessus à gauche.

Se transformant en sentier étroit et accidenté, balisé de quelques cairns sur des passages rocheux moins évidents, il continue au Sud. Il laisse à droite (cairn) la sente pour la glacière et tombe dans la combe aérée du Grand Pot (1645m).

Sous le Pas Ernadant

Le sentier sort de la forêt dans les pierriers et pentes herbeuses habitées par les marmottes pour accéder au Pas Ernadant (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

La trace étroite se faufile dans l'herbe. Haute jusqu'à la taille, elle caresse les jambes et mouille le pantalon de la rosée pas encore séchée par le vent déjà fort annoncé par la météo pour l'après-midi. Les ruines de la cabane sont à peine visibles dans la végétation très dense.

De là, on aperçoit sur la crête à gauche, la dépression du Pas Ernadant juste au Nord de deux bouquets de pins. S'élever dans le vallon. D'abord enserré dans les roches et les derniers arbres, il sort dans les pierriers et herbes pour accéder à ce Pas Ernadant (1833m).

Sans avoir remarqué les deux bouquets de pins, l'approche qui est évidente se fait sans hésitation vers le Pas Ernadant, seulement distraits par les cris et l'admiration des marmottes peu sauvages qui nous épient – parfois leur tête seulement émerge de derrière un rocher. Et c'est sans fatigue qu'avec Patrick qui maintenant partage presque toutes mes randonnées, nous débouchons au Pas qui marqué d'un riche panneau, signale la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux. Les falaises qui bordent le passage sont vertigineuses et le vent qui s'échappe par la brèche, en pleine accélération, sifflant bruyamment, contribue à rendre le lieu encore plus sauvage.

Les falaise à  pic du Pas Ernadant

Les falaises vertigineuses ont ouvert une brèche au passage du Pas Ernadant (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

Comme un signe de Dame Nature, quelques silhouettes de chamois se dessinent sur les crêtes à notre gauche. Nombreux, les caprins restent tranquilles à notre approche et nous montons vers le Nord à leur rencontre. Leurs silhouettes cornues passent sur les crêtes.

Chamois, chèvre suitée et son cabri

Bouquetins, une étagne suitée de son cabri sur le flanc Nord du Pas Ernadant en remontant la crête des Rochers de la Balme (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

S'élever à gauche en écharpe dans le flanc. Par deux fois, on traverse aisément dans le haut des barrières rocheuses.

Rester ensuite à l'horizontale alors qu'on aperçoit dans toute sa longueur la ligne des crêtes de la Balme. Après la descente vers une grande échancrure de la falaise (1875m), remonter en suivant les crêtes.

La crête des Rochers de la Balme

En remontant la crête des Rochers de la Balme après la traversée d'une brèche importante (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

Nous passons beaucoup de temps à les observer. C'est la première fois que j'en vois autant et surtout d'aussi près. Combien sont-ils ? Une trentaine au moins. Les boucs devant dans la pente. En amont les femelles. Les chèvres suitées de leurs cabris joyeux qui rivalisent d'audace pour suivre en sautant dans les rochers. Le vent violent déstabilise mes appuis les plus sûrs et plus j'augmente la focale de l'objectif de l'appareil photo, moins bonnes seront les images…

Au-delà d'un cairn (point 2004), on retrouve une dernière grande brèche, d'où l'on grimpe jusqu'à la cime (cairn-borne 2063m).

La Grande Moucherolle et Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs

La face Sud de la Grande Moucherolle et Agathe, la plus méridionale des Deux Sœurs qui se détache sur l'horizon (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

Sans passer par le point coté 2004m, traversant en contrebas, la dernière brèche bien marquée est impressionnante. En approchant, le vide parait énorme et ce n'est qu'en plongeant le regard dans la pente que le fond en pente plutôt douce se laisse entrevoir – presque attirant pour descendre dans le versant Est.

À droite de l'arête en montant près de la cime, une dépression accueillante attire mon attention. Si cela s'aggrave, à l'abri des bourrasques qui nous bousculent, qui empêchent de planter droit le bâton de randonnée, nous pourrions nous y abriter pour passer là, une nuit à attendre une aurore plus clémente. L'idée me traverse l'esprit… Et si le temps presque pourri ne devenait qu'un prétexte pour prolonger ces instants sauvages de solitude perdus sur cette crête au dessus de falaises vertigineuses. Va savoir ?

Cime des Rochers de la Balme

À la cime des Rochers de la Balme face au falaises Sud de la Grande Moucherolle (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

Le cairn du sommet est massif, imposant. Utile au photographe comme premier plan de choix, il permettra de donner un semblant de profondeur aux images. Le vent violent, souffle, épuise, mais grise. Le ciel bas donne un autre style aux paysages qui nous entourent. Les falaises perdues dans une brume incertaine se perdent dans l'infini. C'est tout juste, si nous identifions le Mont Aiguille au loin. Si ! C'est bien lui – sous un coin de ciel bleu. Photo !

C'est tout juste, si nous identifions le Mont Aiguille au loin. Si ! C'est bien lui – sous un coin de ciel bleu (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

À l'abri d'un petit ressaut rocheux, nous cassons la croûte. Il y a une bonne trace en direction de la Tête des Chaudières que nous descendrons pour voir ce qu'il y a plus loin. Nous apercevons l'arrivée des remontés mécaniques au sommet de la Petite Moucherolle qui marquent encore l'existence de la société qui d'ici nous paraît bien lointaine. La fuir justifierait-il ces escapades en montagne ? Nos conjointes se sont surnommées les veuves du samedi ? C'est l'été et nous prenons de l'altitude presqu'à chaque fois que le temps le permet.

Tête des Chaudières, Corrençon

Depuis la cime des Rochers de la Balme, la Tête des Chaudières face au Vercors Nord, celui dit des Quatre Montagnes (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

Revenir à la brèche précédente, et plonger dans la raide pente herbeuse et caillouteuse en tirant à droite dans le bas. On descend un vallon pierreux puis une sente se dirige à droite (Nord) pour trouver la petite cabane du Serre du Play (1653m)

Le sentier dévale au-dessous. Il pénètre en forêt et, s'élargissant, retrouve la piste de montée (1350m). La redescendre à droite (Nord) jusqu'au point de départ (1145m).

Cabane de la Serre du Play

Occupée par un couple endormi, la cheminée de la Cabane de la Serre du Play fume. Nous ne les avons pas dérangé (Vercors Nord, Corrençon, Isère - 23/07/2007)

En montant, j'avais remarqué au niveau de la brèche cette marque bleue peinte sur un rocher qui semblait indiquer la descente. Toute la pente sous la brèche est bien praticable, l'herbe a agencé ses mottes en marches d'escalier bien pratiques. Nous perdons rapidement de l'altitude sous les coups de butoir du vent qui voudrait nous coucher à terre. Quelle violence ! Quelle force ! Nous en rions – Jaune tellement c'est impressionnant. Le point rouge sombre du toit de tôles rouillées de la cabane de la Serre du Play grossit. Un peu au-dessus des premiers sapins, comme prévu, une trace facile à suivre dans les pentes pierreuses de vieux lapiaz se laisse suivre. Bientôt dans l'herbe drue des abords de l'abri de pierre et de tôle, nous descendons un bon sentier confortable sans incertitude pour retrouver le gazon tentant du Golf de Corrençon. Imaginez la tête du jardinier qui trouverait un abri de bivouac planté près du trou n°1 curieusement appelé les Hauts Plateaux.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente seront attribuées au texte d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire mise à jour pourra être téléchargée au format PDF d'Adobe™.

L'itinéraire [Rochers de la Balme 2063m] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans le Vercors Nord, Itinéraire n°44 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Rochers de la Balme 2063m (05/08/07)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2017 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons