Le sentier Peronnard et le Pas de l'Œille, ou presque…

La météo capricieuse n'engage pas à choisir des parcours d'arêtes ni de pas délicats à travers les falaises. Alors, une randonnée facile sur le Vercors permettra d'apprécier l'ambiance de parois calcaires et de plateaux qu'offrent les alentours de Villard de Lans. Pour cela, suivre le sentier Peronnard dans son intégralité est tout indiqué. Avec en tête l'itinéraire d'une vidéo d'Antoine Salvi et de son topo original, j'imagine de monter en direction du Pas de l'Œille par le Vallon de la Fauge et la Combe Charbonnière pour rattraper le sentier Peronnard d'abord en aller et retour, puis jusqu'à la Cabane de Roybon pour revenir jusqu'aux Chalets de la Fauge par le Clos du Four.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Départ : 36 km de Grenoble. À Villard-de-Lans, s'élever au Sud-Est vers les Pierres, puis jusqu'au parking des Clots (1225 m).

Du parking, avec Patrick, partant par le GR91, j'ai choisi l'option du retour indiquée dans le topo. Le GR confortable bien empierré s'élève doucement jusqu'au lieu-dit l'Aversin où l'on rattrape une piste qu'on laisse à gauche pour poursuivre vers le Sud. À un peu plus de 300 mètres, un poteau indique à gauche le Collet des Clots et le Vallon de la Fauge. Il est à noter que les chemins suivis sont tous balisés PDIPR par le Conseil général, nous ne devrions donc avoir aucune difficulté d'orientation.

Le plateau herbeux du Pas de l'Œille, la pointe 2105m et le Rocher des Deux Sœurs. Au loin, le Mont Aiguille (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

À un carrefour (chicane – 1315m) s'élever à gauche sur un planeau herbeux qu'il suit au Sud après avoir laissé le refuge-abri. À son extrémité (1340m), il attaque à l'orée du bois la Combe Charbonnière. Elle s'achève par de larges lacets dans les pentes raides d'un pierrier pour trouver sous une paroi rocheuse le sentier Peronnard (1660m).

Il grimpe à droite, puis s'étire longuement sous de belles pentes d'herbes dominées par la paroi rocheuse du Gerbier. Parvenu en vue de la dépression du Pas de l’Œille et en dessous de pentes mi-herbeuses, mi-rocheuses grimpant jusqu'à la crête […].

Nous sommes à 1800m [ UTM 31 0703582 4989051 ] au départ de la bonne trace du topo qui grimpe directement la pente d'herbe pour atteindre la crête des arêtes du Gerbier. Bien que l'itinéraire soit invisible dans la partie rocailleuse, on ne peut pas se tromper. La photo aérienne du Geoportail permet de mettre en évidence cette ascension.

Arête du Gerbier, vue 3D réalisée avec IGN Geoportail

Sur la photo aérienne en relief, la trace décrite par Antoine Salvi est bien visible. Elle permet d'atteindre à 2070m d'altitude, la crête des arêtes du Gerbier. Image réalisée avec la version 3D du Geoportail de l'IGN.

En conservant le sentier vers le Sud, nous rattrapons le chemin qui vient du Balcon de Villard – la Cote 2000. Ce matin en montant vers le Collet des Clots les bruits des chantiers venaient jusqu'à nos oreilles, dérangeant le calme apparent de ce coin. Mais nous découvrons maintenant le paysage de désolation des pistes de ski sous la Grande Moucherolle. Mais oublions ! Le sentier est maintenant très fréquenté malgré l'heure matinale. D'un commun accord nous renonçons à aller jusqu'au Pas de l'Œille pour grimper sur un point qui domine le Grand Couloir aux alentours de 2000m d'altitude. Là, tranquilles, nous pourrons observer notre nouvel environnement au dessus des raides falaises Est.

Extrémité Sud des arêtes du Gerbier

Au dessus du Grand Couloir, l'extrémité Sud des arêtes du Gerbier (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

Extrémité Sud des arêtes du Gerbier et Grenoble au loin

À travers la brume et sous les nuages, Grenoble se devine à l'horizon (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

Pour descendre, nous avons suivi le bord de la rive droite du Grand Couloir. Le cri d'une marmotte toute proche résonne dans les falaises. Instinctivement, je cherche du regard, fouille les recoins du paysage pour essayer de voir le sympathique rongeur. C'est alors que mes yeux se posent sur une tache brune dans l'herbe devant le porche de ce qui d'ici ressemble à une grotte. La tache bouge, déplie ses pattes. Il ne faut pas longtemps pour comprendre que trompé sur les distances, ce que j'ai d'abord pris pour une marmotte est en fait un chamois. Dommage, nous n'avons pas de jumelles, mais nous en distinguons deux autres allongés au soleil, alors que celui qui a attiré mon attention est rentré dans l'ombre.

Chamois devant une grotte en rive gauche du Grand couloir

En rive gauche du Grand Couloir, des chamois paisibles prennent le soleil à l'entrée de la grotte dans la falaise (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

Chamois couchés devant une grotte

De longues minutes d'observation n'ont pas permis de comprendre le chemin qu'empruntaient les chamois pour atteindre cet endroit escarpé (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

Par le même chemin, nous rejoignons la sortie de la Combe Charbonnière, mais cette fois nous poursuivons le sentier Peronnard vers le Nord jusqu'à descendre vers la Cabane de Roybon. Nous croisons beaucoup de monde. Le sentier traverse les pentes presque jusque sous le Col Vert, dominé par les arêtes du Gerbier puis par le Ranc des Agnelons. Un chaos important de blocs impressionnants retient l'attention. Mes connaissances insuffisantes en géologie laissent mes questions sur la formation d'un tel paysage sans réponse.

Le Roc Cornafion

Tout au long du retour sur le sentier Peronnard, jusqu'à la Cabane de Roybon, le Roc Cornafion impose sa présence (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère - 14/08/2007)

Sous la cabane de Roybon, à proximité de la source captée, une chicane permet de prendre le sentier qu'emprunte la GTV. Traversant la forêt qui apporte sa fraîcheur, nous regagnons le Chalet de la Fauge et rattrapons l'itinéraire de départ qui nous ramène aux Clots.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Crêtes du gerbier 2070m] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans le Vercors Nord, Itinéraire n°45 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Gerbier 2070m (21/07/07)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Lire aussi le guide Le Vercors, Spécial balades et randonnées par Olivier Petit aux Éditions Les Guides Goursau.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons