Le Pic Saint-Michel 1966 m

En passant le Col de l'Arc, le jour de la traversée vers le Col Vert par le sentier des deux cols, l'envie de gravir le facile Pic Saint-Michel m'avait effleuré l'esprit. Pour justifier d'un nouveau déplacement vers le Vercors et être en montagne pour la journée, je décide d'allonger la randonnée en fixant le départ aux Espinasses, Villard de Lans, à côté de la Conversaria.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Une centaine de mètres après la maison de vacances, je stationne la voiture dans l'angle de la route, au départ d'un chemin de terre. Avec l'idée de rejoindre la montée du Col de l'Arc par le magnifique sentier Gobert, pour commencer, j'emprunte l'itinéraire de la Combe Chaulange déjà parcouru pour descendre du Plateau de Cornafion.

Ce chemin pastoral (pancartes) s'élève à l'Est. Peu après son virage au Nord-Est, se présente, à droite, une piste herbeuse. Elle remonte les champs en direction d'une trouée dans les bois. Au-dessus, elle oblique à gauche, se muant en sentier qui s'enfonce dans la forêt.

Il aboutit dans la Combe de Chaulange qu'il gravit jusqu'à la jonction avec le sentier Gobert. Suivre ce dernier à gauche (Nord). Il ceinture tranquillement et longuement, à l'horizontale, le flanc des Rochers de l'Ours, de la Combe Noire, puis de la crête des Crocs.

Un vieux ski est attaché au poteau indicateur planté au croisement avec le sentier de la fontaine du Berger qui précède la remontée vers la prairie du Col de l'Arc… (Vercors Nord, Villard de Lans, Isère – 24/08/07)

Laisser un premier croisement pour trouver, cent mètres après, un carrefour. Grimper à droite le sentier à travers clairières et bois, puis surmonter une raide combe pierreuse d'où il sort à gauche. Plein Est il arrive au Col de l'Arc.

5° Celsius, il fait frais en quittant la voiture et c'est un régal de suivre le sentier Gobert sans efforts, d'un bon pas. Rapide, la montée au Col de l'Arc parait aussi facile – enfin le beau temps est de retour ou presque.

Moutons sous le Pic Saint-Michel

Moutons gardés par un patou, chien de protection, sous le Pic Saint-Michel (Vercors Nord, Lans en Vercors, Isère – 24/08/07)

Un troupeau de mouton est sur la crête et je vais devoir le croiser. Au col, l'habituel panneau vert fluo fixé sur un piquet au col prévenait de la présence de patous et de la conduite à tenir en cas de rencontre…

À gauche, un bon sentier s'élève à proximité des falaises et conduit au sommet.

Plus je monte vers le troupeau, plus il apparaît évident que je vais devoir le traverser – il y a des moutons en aval, il y en a en amont, partout. Et derrière le troupeau, j'aperçois le patou ! La pente est plutôt raide, les moutons souhaitent emprunter le chemin. Moi aussi. Immobiles, les moutons m'observent. J'opte pour traverser en contrebas. Coupant inévitablement le troupeau, je vais à pas lent cherchant le chien que je ne vois plus. Le flux de mouton s'écoule tranquillement sur le chemin. J'avance. Pourquoi je me retourne ? Je n'en sais rien. Le patou est derrière moi, son museau à hauteur de mes mollets… Le soleil illumine ses yeux qui lancent des éclats vert pâle. Il n'a pas l'air agressif et reprend bientôt sa descente avec le troupeau. Je soupire d'un certain soulagement et reprend mon souffle pour poursuivre l'ascension.

Arête Sud du Pic Saint-Michel

Vers le Sud, l'arête du Pic Saint-Michel enchaîne avec la crête des Crocs, les Rochers de l'Ours et au delà le Roc Cornafion dans les nuages (Vercors Nord, Lans en Vercors, Isère – 24/08/07)

Souvent, je m'approche du bord de la falaise pour me rassasier des à pics et du paysage avant de déboucher au sommet. La croix a disparu, sciée à la base. Il ne reste que le socle cimenté et un moignon de bois… Je me livre à la contemplation et à l'inventaire des sommets dans les quatre directions. Il y a de quoi faire avec le temps presque dégagé. Par tous les accès, d'autres randonneurs montent à l'assaut du beau belvédère. Il y a même une section d'un régiment de la région de Lyon… Comme je l'apprendrais plus tard.

Je ne m'attarde pas pour filer sur la sente qui descend le bord de la falaise au Nord du sommet. Par là, personne ne monte, je remarque pourtant un trait de peinture encore marron, vestige d'un ancien balisage. Avant de descendre le sentier de la combe sous la dépression au Nord du Pic Saint-Michel, je décide d'une pose et en profite pour observer les vires qui courent à travers les falaises cherchant les chamois qui aujourd'hui resteront invisibles.

Massif de la Chartreuse et Grenoble

Dans la descente du Pic Saint-Michel, le Massif de la Chartreuse et Grenoble (Vercors Nord, Lans en Vercors, Isère – 24/08/07)

Falaises au Nord du Pic Saint-Michel

Les falaises qui au Nord, font suite au Pic Saint Michel avant Grand Cheval et la Grande Roche Saint-Michel. Au loin, le Moucherotte (Vercors Nord, Lans en Vercors, Isère – 24/08/07)

Alors que la foule s'entasse au sommet, je descends plein Est par le vallon bien marqué qui permet de rejoindre la Combe Oursière orientée Nord Sud, pour suivre sa crête en rive gauche sans oublier de me retourner pour ne pas perdre une miette des beaux paysages traversés. Ce n'est donc pas le chemin le plus court pour rattraper les Allières et le Collet du Furon. Ça crie, ça rit, ça appelle – je fuis le lieu trop fréquenté. Par les nombreuses pistes de ski du Clos de Lans, j'ai du mal à suivre l'itinéraire tracé sur la 1/25000 qui devrait me conduire au belvédère de la Pierre Berchue. Avec l'impression d'avoir tourné en rond, je suis enfin le chemin de la Fontaine de Machiret qui rattrape bientôt la description d'Antoine Salvi.

À travers la forêt du Clos de Lans (Vercors Nord, Lans en Vercors, Isère – 24/08/07)

Revenir au Col de l'Arc puis au carrefour de Fontfroide avec le sentier Gobert. Plonger au-dessous.

Dans une bifurcation rester à gauche. Demeurer fidèle au large sentier à travers bois et prairies, jusqu'à la fontaine de Machiret. Un chemin pastoral le prolonge, ramenant au point de départ.

Quelques kilomètres à travers forêts et prairies ramènent au point de départ. Belle journée, beaux et vastes paysages…

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Pic Saint-Michel (1966 m)] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans le Vercors Nord, Itinéraire n°50 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Pic Saint-Michel 1966 m (20/06/07)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons