La Roche Veyrand 1429 m, par les Clapiers

Cette randonnée sportive qui part du Téchet permet d'atteindre la Roche Veyrand par une montée raide, exposée par endroits à travers les Clapiers, pour descendre hors sentier dans un environnement sauvage et sans trace. Ambiance, paysages et points de vue devraient faire de cet itinéraire au retour original, une classique à partir de Saint Pierre d'Entremont.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Rejoignant Antoine Salvi et quelques uns de ses amis, nous stationnons les voitures près du local à poubelles sous le Téchet juste au dessus du troisième lacet du topo. Redescendant un bout de la route, nous rattrapons le sentier qui appartient aussi au réseau du PDIPR – marques jaunes. C'est aussi la descente de la récente via ferrata ce qui justifie les nombreux aménagements qui sécurisent les passages rocheux par des câbles posés en main courante.

Le sentier démarre à droite (pancarte: pas de la Coche - Roche Veyrand - fléchage jaune et vert-rouge). Après quelques minutes il débouche sur une plate forme de stockage forestier. Poursuivre la piste qui remonte au sud dans la forêt. La lâcher dans une bifurcation (panneaux indicateurs) revenir à droite (Est) puis au Nord en contournant une ruine.

Montée à la Roche Veyrand

De nombreux passages sont sécurisés par des câbles posés en main courante (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Le sentier remonte les bois et parvient près d'un autre chalet en ruine, dans les prés. Il poursuit au-dessus jusqu'à la roche. La longeant, il attaque bientôt les escarpements rocheux à travers bosquets de buis.

Escarpements rocheux raides mais faciles dans la montée à la Roche Veyrand (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Dès le départ, la pente soutenue est raide. Mais, comme une conséquence, nous élevant rapidement à travers les buis, la forêt ne tarde pas à s'éclaircir pour laisser apparaître à travers la brume la vallée des Entremont, et comme une devinette, le Granier; le Pinet et le Fouda Blanc. Grimpant en suivant le pied de la barre rocheuse qui soutient la pente abrupte, herbeuse et pierreuse, des Clapiers, le chemin domine bientôt le raide couloir traversé par la passerelle de la via ferrata. Les passages rocheux sont faciles mais souvent exposés et je préfère les solides prises qu'offrent les rochers des vires et couloirs au ballant des câbles posés en main courantes.

Antoine Salvi en tête vers la Roche Veyrand

En tête, Antoine Salvi conduit la petite troupe d'amis à travers vires, couloirs et fissures vers la cime de la Roche Veyrand (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Parvenu dans un couloir herbeux très raide et exposé il grimpe en lacets. Plus haut il côtoie les encorbellements de la paroi d'en face, et débouche au-dessus dans la forêt.

Quittant les pentes escarpées des Clapiers, le sentier passe par la sortie de la via ferrata équipée jusque sur le plat pour garantir la sécurité des pratiquants jusque loin de l'à pic duquel elle débouche. La montée devient plus facile par des pentes maintenant apaisées – presque reposantes.

Couloir herbeux, Roche Veyrand

Dans un couloir herbeux très raide, le sentier grimpe en lacets (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Virant alors à gauche (Ouest) et se maintenant dans le voisinage de la falaise il s'élève jusqu'à la cime à peine dégagée.

Au sommet de la Roche Veyrand

Rencontre insolite au sommet de la Roche Veyrand, deux charmantes chèvres viennent mendier quelques miettes des sandwichs sortis des sacs (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Bientôt à la cime, un tour d'horizon des sommets qui émergent maintenant de la brume, permet de découvrir le plateau de la Dent de Crolles et les pentes du Grand Som brillants, blanchis par les récentes chutes de neige. L'hiver s'annonce, mais aujourd'hui le temps est presque printanier. Quelque fleurs, des bourgeons et de jeunes pousses témoignent pourtant à plus de 1400m des bouleversements du climat liés au réchauffement. Chacun tire son repas du sac quand deux chèvres qui débouchent des escarpement nord de la montagne sortent au sommet pour se frayer un passage dans le groupe bien installé, assis sur les affleurements du beau lapiaz sommital. Semblant apprécier le sel de ma transpiration, la plus téméraire lèche mes bras… Elles ne s'éloigneront qu'après les réprimandes sévères d'Antoine ! Enfin, elles nous laisseront déjeuner en paix…

Chèvre au sommet de la Roche Veyrand

Un chamois ? Non une chèvre isolée ! (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Le rappel est sonné ! Chacun enfile son sac, rallonge ses bâtons télescopiques pour s'engager dans la descente annoncée comme raide. Avertie, la petite troupe est sereine malgré les première glissades sur des pierres lisses cachées sous un tapis de feuilles mortes.

Revenir par le sentier de montée jusqu'au débouché sur le couloir herbeux. Le quitter et descendre légèrement à gauche la forêt, en se maintenant dans les endroits les plus aérés à une cinquantaine de mètres de la falaise de droite.

Revenus d'abord sur nos pas, maintenant hors sentier à travers le bois aéré, un cirque presque plat bordé de falaise invite au bivouac. Qu'il serait bon de rester là plutôt que de retrouver les brumes de la plaine bloquées par l'anticyclone d'hiver. La pente s'accentue, laissant à gauche un beau canyon en réduction et il faut maintenant cheminer péniblement à travers les branches mortes, résidus des dernières coupes forestières et de hautes herbes sèches. Sans trace dans des pentes encore plus raides, le flair expérimenté d'Antoine trouve toujours le meilleur passage.

Dans le bas se présente un couloir fait de dalles rocheuses au milieu d'herbes. Bien qu'en faible déclivité, mais lisse, rester sur sa rive droite dans la forêt.

À la sortie du bois poursuivre sur la croupe herbeuse suffisamment bas pour trouver une vire-cheminée arborée à droite. Très étroite elle permet de franchir la paroi alors peu élevée.

Waypoints pour la descente
Couloir de dalles 1010m [ UTM 31 0723299 5034379 ]
Vire-cheminée 950m [ UTM 31 0723357 5034352 ]

Cherchant les endroits les plus sûrs pour poser l'un après l'autre les pieds, nous arrivons au départ de cette vire-cheminée improbable qui permet de franchir la falaise encore haute d'une bonne dizaine de mètres à cet endroit. Le passage est finalement aisé à condition d'éviter la pente terreuse du fond de la fissure pour choisir les proéminences rocheuses de ses bords et en se tenant aux arbres qui ne font pas qu'encombrer le goulet.

Le Mont Granier et le Sommet du Pinet

Sous la Roche en descendant de la Roche Veyrand, les prairies offrent une vue rare sur le Mont Granier et le Sommet du Pinet (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Au pied, traverser la forêt toujours sur la droite en très légère descente. Débouchant sur un alpage on aperçoit des maisons, près desquelles passe un sentier. Il amène rapidement au chalet en ruine sous la roche, d'où l'on redescend le sentier de montée jusqu'à la route.

La Roche Veyrand

Dernier regard vers la Roche Veyrand avant de plonger dans la forêt vers la route (Chartreuse nord, Corbel, Savoie – 03/11/2007)

Assis dans l'alpage, nous profitons des rayons du soleil déjà bas sur l'horizon. Le changement de l'heure et les jours qui raccourcissent surprennent alors qu'il est encore tôt dans l'après midi.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribuées aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Roche Veyrand] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans la Chartreuse, Itinéraire n°36 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Roche-Veyrand -Chartreuse - (03/11/07)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Données topographiques

Carte 1/25000e IGN Top25 3333 OT

Trace de la Roche Veyrand par les Clapiers (format GPX)

Données pour le massif

Waypoints et points caractéristiques de la Chartreuse Nord (format GPX)

Traces de la Chartreuse Nord (format Google Earth – KMZ)

Traces de la Chartreuse Nord (format Google Earth et Google Map – KML)

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Il apparaît souhaitable de réaliser cette course par temps sec.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons