Le Grand Thur, Izieu

Comment randonner autour du village d'Izieu sans monter au Grand-Thur. En partant de la route forestière, l'ascension est inévitable. Taire la beauté de l'ensemble compact de maisons typiques du Bugey seulement taché de quelques constructions récentes aux crépis de couleurs trop vives pour passer inaperçues serait aussi impardonnable. La montée est conseillée par le versant Ouest – le plus escarpé. Pour le retour, de nombreuses possibilités s'offrent aux randonneurs par le versant qui domine Fay, plusieurs itinéraires ont déjà été décrits. Lire par exemple : De Fay au Grand Thur par la montagne d'Izieu qui du sommet rattrape la petite route forestière.

Documentation et topos
Données topographiques

La voiture pourra être laissée dans le lacet à gauche de la route forestière de la Montagne d'Izieu [ UTM 31T 0706234 5059099 ]. Un poteau qui appartient au balisage du PDIPR marque l'entrée du chemin à suivre une cinquantaine de mètres plus haut – des marques jaune jalonnent l'ascension. À noter qu'à partir du lacet suivant sur la route, l'itinéraire pourrait être rejoint sans difficultés.

Point de vue du Grand-Thur, Prémeyzel

Situé au dessus d'Izieu dans le sud du Bugey, un point de vue facilement accessible à partir du sommet du Grand Thur permet de découvrir la vallée du Gland et le village de Prémeyzel (Bas Bugey, Le Grand Thur 764m, Izieu, Ain - 23/10/2006)

Patrick et un ami m'accompagnent pour cette nouvelle journée de randonnée. La prévision de la météo officielle est au grand beau pour toute la France et les environs… Mais ici, le ciel brumeux est encombré de nuages épais. Sans avoir oublié l'appareil photo qui ne sortira pas de son étui de ceinture, je me demande déjà comment illustrer cette description d'itinéraire sous un ciel aussi terne.

L'ascension par cette bonne piste conduit à une ancienne fontaine ruinée [ UTM 31T 0705855 5059960 ] à 565m d'altitude. Sur la carte le chemin s'interrompt une petite centaine de mètres plus loin. Sur le planeau boisé, c'est maintenant une trace qui rapidement redevient sentier qu'il faut suivre jusqu'à revenir au Sud par un lacet qui passe à proximité d'un endroit dégagé qui offre un large point de vue sur les proches environs [ UTM 31T 0705815 5060274 ]. Un peu plus bas, on aura pu remarquer une bonne trace de descente par un talweg qui pourrait bien descendre vers le Pas de la Roche – cela reste cependant à vérifier.

À travers les pentes plus raides, la montée se fait plus soutenue pour rattraper en traversée ascendante le pied du large couloir orienté à l'est entre les barres rocheuses qui forment le sommet du versant de la montagne. En rive droite, fidèle au pied de la falaise, la montée qui essouffle coupera la parole des plus bavards. Sortant au sommet le silence n'est plus troublé que par le chant de quelques oiseaux qui semblent appeler le printemps…

À quelques dizaines de mètres, le sommet porte toujours un signal géodésique qui n'en finit pas de rouiller dans les ronces. Rien a changé depuis ma dernière ascension, et un bon sentier conduit toujours à l'incontournable point de vue qui domine Prémeyzel et la vallée du Gland.

Documentation et topos

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons