La Dent du Chat par la Grotte Parin et le Couloir Nord

Retour à la Dent du Chat mais cette fois par le Couloir Nord – Était-ce le bon jour pour tenter l'ascension depuis Bourdeau ? Que ne ferions nous pas pour réaliser une boucle évitant de revenir sur nos pas ! Alors avec le temps humide, qui garantit boue et rochers glissants, le très raide itinéraire dit de la Grotte Parin, conduit directement sous la falaise du Roc Blanc pour rattraper le cheminement classique qui monte du Col du Chat sous le superbe belvédère. Ensuite par le Col de la Vacherie, le choix de traverser sous la Dent pour rattraper le Carrefour des Quatre Sentiers, ou de gravir le Couloir Nord s'offre au randonneur méfiant qui vient de lire les avertissements des panneaux indicateurs ! Connaissant la traversée, nous confions notre destin au Couloir. Plaisir du sommet avant de descendre par la Fontaine des Côtes, avant de suivre le facile – mais long – itinéraire par Pierre Nioule jusqu'au point de départ.

Documentation et topos
Données topographiques
Avertissement

Peu pratiqué, pas surligné sur la 1/25000e, l'ascension depuis les réservoirs de la Source du Gerle, attire l'amateur de parcours sauvages et peu fréquentés. La voiture peut être laissée au bord de la route D914 qui monte au Col du Chat. Par une bonne piste, on atteint le départ du sentier qui devrait enchaîner de très nombreux lacets mentionnés sur la carte.

Couloir Nord de la Dent du Chat

Sous la brèche qui permet de rattraper la voie normale, le couloir nord devenu herbeux reste très raide (Bourdeau, Savoie - 18/06/2008)

Les pentes sont raides et le beau chemin… presque complètement disparu a été petit à petit emporté par les éboulements des pentes pierreuses et ravinées. Une trace qui subsiste, bien balisées de marques jaunes monte souvent droit dans la pente raide, traverse des couloirs, remonte des crêtes délitées. Dans cet univers propice aux dérapages, avec Patrick, nous cheminons péniblement. Un chevreuil aboie pour avertir de notre intrusion dans son territoire. Qu'il se rassure, nous lui laissons ! Ce n'est pas là que je dresserai le camp. Pas de replat, pas l'espoir d'un apaisement, je note seulement le tracé reposant de quelques lacets que le sol plus rocheux a permis de maintenir. Par une vague sente, une longue traversée, ascendante et glissante, rattrape le pied de la falaise du Roc Blanc pour rattraper après une petite combe l'itinéraire du Col du Chat.

La pente du sentier qui s'apaise, reste raide pour les mollets soumis à 600m d'efforts soutenus. Quelle montée ! Nous atteignons le poteau indicateur du PDIPR où il faudra bien choisir. La décision est remise à plus tard, après la pause casse-croûte sur l'arête Nord. Il fait frais, les ascendants qui remontent les pentes Nord-Est du versant de Chevelu font sortir les polaires du sac à dos.

Le Lac du Bourget depuis le Couloir Nord

Au long de l'ascension, se retourner permet de saisir une vue inhabituelle du Lac du Bourget et d'Aix les Bains (Bourdeau, Savoie - 18/06/2008)

Sans être difficile, l'ascension du raide Couloir Nord demande de l'attention. Commençant par remonter une arête terreuse, la trace traverse par un pierrier instable sous le rocher vers le fond du couloir qu'il faut s'apprêter à remonter. Quelques racines sont les bienvenues pour assurer son équilibre alors que la confiance dans les chaussures boueuses posées sur des prises glissantes parait bien insuffisante. Bien que le vide ne manifeste pas réellement sa présence, les conséquences d'une glissade ne laissent pas de doute sur son issue… Arrivé au pied du couloir, on préférera prendre sa rive gauche rocheuse. Son escalade réserve de bonnes prises qu'il est prudent de tester avant de s'y accrocher. Ensuite, la trace serpente au fond du couloir, traverse parfois des passages où seules quelques brins d'herbe pourraient servir de prises de mains… Alors, il faut faire confiance à ses pieds qui après quelques coups creusent marche après marche dans la terre meuble de la raide pente, traversée, grimpée. C'est comme cela que s'atteint le haut du couloir, à proximité d'une cavité en rive gauche qui pourrait bien servir d'abri sous roche.

Enfin, nous traversons la brèche qui permet de rattraper la voie normale. Plus sèche, son parcours jusqu'au sommet de la Dent est aisé. Elle offre aujourd'hui un point de vue dégagé sur le Sud, l'Est et bientôt au sommet, le Nord – 360° de récompense.

Sommet de la Dent du Chat

Le Lac du Bourget, Aix les Bains occupent le Nord de 360° d'un superbe tour d'horizon (Bourdeau, Savoie - 18/06/2008)

L'extrèmité Sud du Lac du Bourget

Au centre, l'aéroport, au delà s'étendent vers le Sud les agglomérations de la Motte Servolex et de Chambéry (Bourdeau, Savoie - 18/06/2008)

Le Mollard Noir

Sur la ligne faîtière des Monts du Chat, le Mollard Noir impose son austérité. L'antenne du relais TV rappelle la proximité de la civilisation (Bourdeau, Savoie - 18/06/2008)

Le sentier de la Fontaine des Côtes qui commence au Carrefour des Quatre Sentiers offre un cheminement facile, reposant même, jusqu'au lacet de la route – celui de la stèle Pierre Allegré, où nous avions garé la voiture le samedi précédent pour La Dent du Chat 1390m, le Molard Noir 1452m.

Mais cette fois, nous ne sommes pas au bout de nos peines pour rejoindre Bourdeau, le point de départ. Descendant 500 mètres de la route forestière, un panneau indicateur marque le départ du sentier qui par les Côtes traversera la piste forestière de Pierre Nioule. Ces chemins en pente très douce, sont bien entretenus. Le parcours facile semble cependant long, très long pour nos jambes fatiguées. Impossible de se perdre, les indications précises, le balisage discret, permettent de revenir sans autre souci aux Source du Gerles – 4,5 kilomètres plus loin…

Pensant à la Chartreuse, à ses itinéraires aériens, faudra t'il attendre encore longtemps que l'eau s'écoule, que l'humidité résiduelle s'évapore ? Il faudra conjuguer avec cette difficulté naturelle supplémentaire. Pourquoi attendre ?

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Respectez les consignes de sécurité détaillées sur les panneaux aux départ des sentiers.

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter des sentiers aménagés. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile dans le Couloir Nord.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons