Les Rochers de Belles Ombres 1843 m, depuis La Plagne

Randonnées en raquettes. Au départ de la Plagne, la raide montée soutenue au Col de l'Alpette conduit au cœur d'un paysage exceptionnel de vallons et de falaises au pied du Mont Granier. La crête des Rochers de Belles Ombres propose une traversée au fil de ses creux et de ses bosses entre Grésivaudan et Hauts de Chartreuse. L'enneigement rend certainement moins pénible une ascension à travers les lapiaz tourmentés du versant Ouest, mais le bon itinéraire n'est pas facile à trouver parmi le dédale du chaos d’un lapiaz forestier géant. Le labyrinthe vaincu, après le sommet, la douce crête offrira un paysage magnifique tout au long de son parcours. Descendu au Col de Belles Ombres, un retour facile et original ramène vers l'Alpette.

Données topographiques
Météo et nivologie
Avertissement
Documentation et topos

Remarque : La montée à travers le versant Ouest des Rochers de Belles Ombres est difficile à suivre et présente des dangers objectifs : nombreux trous et failles.

Cette fois encore, depuis la Plagne, l'impatience de retrouver le paysage si particulier de l'Alpette aide à oublier la forte inclinaison du sentier. Enfin, sous le Col de l'Alpette ensoleillé, j'ai hâte de retrouver les chauds rayons. Un vent froid m'accueille, renfiler la polaire jetée sur le sac à dos pour boire un peu et prendre un apport énergétique. J'en profite pour faire le point sur la route à suivre.

Col de l'Alpette et Mont Granier

Dans les vallons sous le versant Ouest des Rochers de Belles Ombres. Le Col de l'Alpette au centre, le Granier à droite (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 31/01/09)

Le topo de Jean-Marc Lamory précise un point de route n°4 dans le versant Ouest [ 31T 0729418 5035543 ] programmé sur le GPS pour la route à suivre. Sans descendre à la Cabane de l'Alpette, le fond d'une petite combe permet de contourner la bosse repérée depuis le col. Sur une croupe, je suis la vieille trace d'un randonneur en raquettes effacée en partie par le vent, comme pour confirmer l'orientation choisie. Mais bientôt, vers 1600m dans la forêt, plus au Nord que prévu, il faut trouver son passage au cœur d'un chaos rocheux [ 31T 0729215 5035730 ] avant de traverser une belle clairière d'où la vue permet déjà de mesurer le chemin parcouru.

Col de l'Alpette, Mont Granier, Mont Outheran

La traversée de la clairière permet de mesurer le chemin parcouru depuis le Col de l'Alpette. La longue falaise du Mont Outheran ferme l'horizon (Chartreuse orientale, Chapareillan, Isère – 31/01/09)

Après une courte traversée vers le Sud, le GPS sonne joyeusement le passage du point n°4… Et reprenant l'ascension, c'est maintenant dans le labyrinthe d'un lapiaz forestier géant qu'il faut trouver le bon passage. Pour poursuivre, l'accès au bord d'une longue faille profonde [ 31T 0729443 5035500 ] est fermé par un passage très raide d'environ deux mètres de haut. Les griffes des raquettes ne suffisent pas au cramponnage dans la neige durcie sous la fine couche de poudreuse. Le piolet rangé sur le sac à dos permettra la taille de quelques bonnes marches pour franchir l'obstacle. Un peu plus haut, c'est une faille étroite qu'il faut enjamber. Un arbre tombé en travers facilite le passage sans sauter… La forêt s'éclaircit, et déboucher dans les pentes sous le sommet apporte un véritable soulagement.

Faille profonde du lapiaz

Au bord d'une longue faille profonde du lapiaz forestier géant (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Le choix d'avoir mentionné ce point de route étonne, même si le topo de Jean-Marc Lamory attire l'attention sur le danger que peuvent présenter les trous dans les rochers et tout itinéraire se déroulant dans des zones de lapiaz. Par ailleurs, Antoine Salvi décrit ainsi la descente du versant Ouest des Rochers de Belles Ombres de son itinéraire Chartreuse n°51 :

Visant le col de l'Alpette à l'Ouest descendre d'abord la prairie, puis le bois à travers des lapiaz peu tourmentés. Ne pas céder à la tentation de couper à droite jusqu'à ce que l'on ait atteint le fond de la combe.

Au sommet des Rochers de Belles Ombres

Sommet des Rochers de Belles Ombres 1843m, la montée en raquettes est récompensée par un superbe panorama, en particulier celui de Belledonne (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Plus de poudreuse, la crête soufflée par le vent est couverte d'une fine épaisseur de neige gelée qui craque bruyamment à chaque pas. Quelques mètres jusqu'au sommet pour prendre le temps de se ravir du paysage et constater qu'en altitude, le ciel qui se voile annonce la prochaine perturbation. Sur son site Internet, Maurice Gidon propose les massifs cristallins externes, depuis le Mont Blanc jusqu'au Taillefer, un croquis qui facilite la lecture du paysage qu'offre les Rochers de Belles Ombres.

Corniches des Rochers de Belles Ombres

La neige travaillée en corniches (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

La neige travaillée en corniches, sculptée par le vent pimente le paysage de la douce crête que je m'apprête à suivre vers le Sud jusqu'au Col de Belles Ombres – parcours magnifique.

Neige sculptée par le vent

La neige sculptée par le vent pimente le paysage de la douce crête (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Un skieur monte la crête, salut ! Deux amateurs de solitude se croisent sans un mot de plus. Certains qui ont traversé le paysage si particulier de la crête en hiver, parlent du jardin japonais – c'est vrai, on pourrait si croire.

Traces de chamois

De nombreuses traces de chamois parcourent la neige en tous sens (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Le temps passe vite sur ce parcours facile qui semble trop court. Et maintenant, de nombreuses traces convergent pour descendre au col sans difficulté. Exposée au Sud, la neige est plus lourde. Avec le changement de temps, la température se radoucit aussi.

Les Rochers de Belles Ombres

Les doux vallonnements de l'arête des Rochers de Belles Ombres avec le Mont Blanc en toile de fond (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

La descente se fait presque plein Ouest jusqu'à rattraper l'amorce d'un talweg caractéristique [ 31T 0728738 5034247 ]. Là aussi, le topo de Jean-Marc Lamory donne un point de route qui semble ne pas correspondre à la logique du terrain [ 31T 0728917 5034341 ] – surprenant ! Passant à proximité de la Fontaine du Bénitier, le GR9 n'est plus très loin. Sur l'autoroute, la trace profonde se suit sans difficulté. Il est temps de faire une pause et de se restaurer légèrement. Nettoyé de la neige et de la glace qui le couvre, un petit arbre mort offre ainsi un siège de fortune presque confortable au soleil.

Arbre dans la neige

Au dessus de la Cabane de l'Alpette, un arbre isolé attire l'attention au cœur du petit vallon (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Les traces sont nombreuses. Choisie au hasard de l'inspiration, celle de gauche semble suivre le GR au début mais s'en écarte pour rejoindre un peu plus loin, le sentier d'été du Pinet jusqu'à proximité des poteaux indicateurs au point 1542m. Vers 1530, sans descendre vers la Cabane de l'Alpette, une trace en courbe de niveau ramène sur l'itinéraire de la matinée pour revenir au Col de l'Alpette. Il reste la longue descente, raquettes aux pieds pour profiter de leur griffes sur la neige dure, glissante.

Versant Ouest des Rochers de Belles Ombres

Deux longues trouées très rectilignes dans la forêt remontent le versant Ouest. Possibilités d'itinéraire ? (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Isère – 31/01/09)

Au retour, analysant avec GPXView la trace relevée au GPS superposée aux photos aériennes de l'IGN, de longues trouées très rectilignes dans la forêt peuvent être observées à travers le versant Ouest. On peut aussi en observer plus au Nord sous les Rochers de l'Alpe. Au moins une conduirait plus logiquement, au point 1843m des Rochers de Belles Ombres, l'autre plus au Sud sur la crête. Peut-être offrent t'elles un cheminement aisé ? C'est à vérifier. Une nouvelle route est prête pour une prochaine randonnée…

Documentation et topos

Les Guides Raquettes Isère Tome 1 par Jocelyne Chavy aux Éditions LIBRIS.
Les Guides Raquettes Savoie Tome 2 par Jean-Marc Lamory aux Éditions LIBRIS.

Météo et nivologie

Prévision Météo France : Entremont-le-Vieux

Estimation Risque Avalanche - BRA Météo France :Isère

Avertissement !

En randonnée, à pieds ou en raquettes, pour ne pas s'égarer à travers un paysage enneigé, carte 1/25000e, boussole et altimètre sont très utiles, surtout par temps de brouillard – encore plus de sécurité avec un GPS de randonnée.

La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation avec les amis du Parc Naturel régional de Chartreuse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons