La Petite Sœur Sophie 2162 m, traversée depuis Prélenfrey

Cet itinéraire plonge le randonneur au cœur des petites dolomites françaises, surnom qui qualifie parfaitement la barrière Est du Vercors aux alentours des Deux Sœurs. En partant de la fin de la route forestière goudronnée de Prélenfrey, on atteint à travers bois la Baraque Forestière des Clos. Arrivé au pied de la falaise par une large croupe herbeuse, une vire conduit au pied du couloir entre les falaises impressionnantes des Deux Sœurs. Du Col des Deux Sœurs, le sommet de la Petite Sœur Sophie est rapidement atteint par son arête aérienne. Traversant, le flanc Ouest de la montagne vers le Nord, raide et entrecoupé de barres rocheuses, on retrouvera les pelouses verdoyantes du Pas de l'Œille. Plongeant sur les élégantes Sultanes, puis dans les escarpements tourmentés de leur base Sud, le sentier du périmètre permet de retrouver l'itinéraire de montée.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

Attention, la vire d'accès au sentier du col et la traversée du flanc Ouest présentent des passages exposés, parfois techniques, réservés aux randonneurs avertis.

Pour ne pas souffrir de la chaleur dans la montée qui se déroule dans le versant Est, quitter de bonne heure le parking de la route forestière coté 1309m [ 31T 0704532 4988085 ] est conseillé. Les pancartes n'indiquent plus le Col des Deux Sœurs, seulement le Col de l'Arzelier et le Pas de l'Œille. Sans itinéraire balisé, trouver son chemin reste facile jusqu'au col.

Baraque forestière des Clos

Bien à l'abri des avalanches contre son rocher, la Baraque forestière des Clos (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Prendre la piste prolongeant la route. Alors qu'elle s'apprête à redescendre, saisir un sentier à droite. Après un court double lacet, il prend le flanc boisé en écharpe au Sud-Ouest. Laissant à droite le discret sentier des Bordeaux, il sort de la forêt et à travers herbes et pierriers, rejoint la cabane des Clos.

À 1450m, le sentier des Bordeaux monte à droite [ 31T 0704066 4987473 ], c'est le retour décrit par Antoine Salvi. C'est un vrai plaisir en sortant de la forêt, de profiter du paysage calcaire au dessus des pentes herbeuses fleuries, toujours printanières. Première belle journée depuis longtemps, l'air frais tonifiant ajoute encore à l'enthousiasme de marcher en ces lieux.

Falaise de Sophie, le cirque du Pas de l'Œille et les Sultanes

Sur la croupe herbeuse au pied des falaises de la Petite Sœur Sophie, le Pas de l'Œille et les Sultanes élancées. Les Arêtes du Gerbier en arrière plan (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Au-delà, il coupe le sentier du périmètre (source-pancarte). Après un double lacet, il laisse à droite l'itinéraire du Pas de l'Œille (pancarte). Il coupe au Sud une raide combe rocheuse (source intermittente) et rejoint la base d'une large croupe herbeuse.

Au loin, le Grand Veymont et le Mont Aiguille

Parvenant au pied de la falaise, la vue s'étend vers le Sud du Vercors jusqu'au Grand Veymont et au Mont Aiguille (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Il l'attaque en longs puis courts lacets afin de parvenir au pied de la falaise. Il la suit à gauche sur une vire aérienne, passe devant l'entrée d'une grotte et file au Sud jusqu'au carrefour avec l'itinéraire montant de l'Arzelier.

Vire aérienne sous la Petite Sœur Sophie

Arrivé au pied de la falaise, le sentier permet de prendre pied sur la vire aérienne (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

la Petite Sœur Sophie

Après une courte montée, la longue qui vire se découvre dévoile la traversée jusque sous le Col des Deux Sœurs (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

la Petite Sœur Sophie

Le sentier souvent facile et confortable reste cependant, toujours exposé (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

la Petite Sœur Sophie

Les traversées de quelques effondrements et couloirs sont plus délicates, toujours au dessus des barres rocheuses (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Le sentier traverse un dernier couloir raviné, par la pente terreuse de la vire plus étroite à cet endroit. Un câble en mauvais état est installé en main courante. Le passage nécessite une grande prudence. Une courte pose au pied du couloir du Col des Deux Sœurs, permet de jeter un oeil au sentier qui arrive du Col de l'Arzelier. Il suit la partie Sud de la même vire. Un randonneur solitaire, arrive lui aussi des Clos – échange de brefs saluts. Pressé, sans s'arrêter, il attaque la montée du col pour aller jusqu'à la Grande Moucherolle.

Premiers ressauts rocheux du Col des Deux Sœurs

Un autre solitaire attaque les escaliers du premier ressaut rocheux (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Au-dessus, après avoir gravi un ressaut rocheux en escaliers (câble), il grimpe en serpentant la côte herbeuse, rive droite d'un ravin. Le surmontant près de la paroi Nord-Est, il se faufile, bien taillé, dans la partie rocheuse supérieure pour déboucher au Col des Deux Sœurs.

Lacets du Col des Deux Sœurs

Le sentier serpente à travers la côte herbeuse en rive droite d'un ravin (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Sous le Col des Deux Sœurs

La neige récente encombre encore le sentier par endroits (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Col des Deux Sœurs

Sortant au Col des Deux Sœurs, aiguille vue sous cet angle, la Grande Moucherolle s'impose dans le paysage (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Au cœur d'un paysage exceptionnel, minéral garni de belles pelouses, caractéristique des Hauts Plateaux du Vercors., le tour d'horizon s'achève dans l'ambiance de la formidable paroi d'Agathe, la Grande Sœur, pour plonger au pied des formidables falaises. D'ici, l'arête herbeuse de Sophie dessine l'itinéraire à suivre jusqu'au sommet en s'orientant vers le Nord.

Agathe, la Grande Sœur

Sur l'arête de Sophie, dans l'ambiance de la formidable paroi d'Agathe, la Grande Sœur (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Suivre à droite l'arête finale de Sophie, avec des perspectives impressionnantes sur les falaises de sa grande sœur Agathe, jusqu'au cairn sommital.

Sous le sommet de Sophie

Sur la crête finale, sous le sommet de Sophie, le regard peut suivre l'enfilade des falaises de la barrière Est du Vercors. Les Arêtes du Gerbier, le Roc Cornafion et à l'horizon, le Massif de la Chartreuse (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Au-dessus, il n'y a plus que le ciel pur, alors que des nuages montent de la vallée lécher les parois. Déjà des cumulus bourgeonnent sur les lointains Écrins et le Dévoluy – la montagne est tellement humide.

Grande Sœur Agathe

Les pentes Nord Ouest de la Grande Sœur Agathe. À noter la trace de l'ancien téléski sous la pointe 2167 (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Au premier ressaut rocheux, l'itinéraire évident descend une large pente herbeuse occupée par quelques traces de neige. Le vrombissement d'un hélicoptère de la sécurité civile déchire le silence. La descente est facile. Mais manque d'attention peut-être, les deux pieds dérapent sur un peu de neige qui recouvre l'herbe. Brutalement assis par terre, la main droite s'est enfilée entre deux pierres. Tout mon poids s'est appuyé sur le pouce qui n'est pas passé dans la fissure… Ressentant le craquement des articulations, la douleur est fulgurante, avant de s'installer durablement. Sans assurer une bonne tenue du bâton droit, sans laisser refroidir ce qui ne sera qu'une bonne entorse, permet de poursuivre une progression presque normale.

Crêtes Nord de la Petite Sœur Sophie

Demeurer fidèle à la falaise, tout en contournant certains ressauts rocheux. L'ensemble de la traversée se dessine sous la pointe 2105 après la brèche géante (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Poursuivre en descente dans l'herbe en demeurant fidèle à la falaise, tout en contournant certains ressauts rocheux. Plus bas, elle s'étire au Nord. Passer une barre rocheuse dans un de ses points faibles et, en légère descente, rejoindre une première brèche.

Petite Sœur Sophie, passage clé de la traversée

La faiblesse de la première barre rocheuse marquée d'un cairn de chaque côté est facile à franchir (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Une sente se dessine alors, juste en dessous de l'arête. Devant des dalles rocheuses, elle dévale la pente et contourne dans la roche une seconde brèche géante. Elle coupe une barre rocheuse (cairn). Au-delà, poursuivre en légère montée. Grimper un couloir rocheux sur trois ou quatre mètres pour passer une autre barre rocheuse.

Petite Sœur Sophie, passage clé de la traversée

Le franchissement d'un mur important se réalise à partir d'un bloc rocheux [ 31T 0703300 4987595 ]. Prendre pied sur le mur pour faire un pas de traversée exposé, avant d'escalader un petit couloir herbeux et rocheux (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Puis s'élever en diagonale au-dessus des plaques rocheuses pour atteindre la base d'un mur important. Son franchissement se réalise à partir d'un bloc rocheux à gauche (cairn). L'escalader, ainsi que la partie mi-herbeuse, mi-rocheuse qui suit : passage exposé.

Petite Sœur Sophie, passage clé de la traversée

Le passage clé de l'itinéraire est marqué d'une flèche et de points rouge, l'eau ruisselle autour de la fissure… (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Au-delà, toujours en légère montée couper une autre barre en l'escaladant sur quelques mètres. On retrouve la pente herbeuse. La descendre en écharpe pour découvrir un sentier bien marqué.

Au pied de la fissure, faiblesse du mur d'une barre plus importante, je range les bâtons sur le sac pour tenter la courte escalade. Le pouce enflé, la main droite douloureuse, la pince reste sans force. M'engageant dans la fissure, j'évalue le passage sans trouver la bonne solution sur le rocher rendu glissant par l'humidité. La volonté m'abandonne, demi-tour !

Amont de la combe du Pré de l'Achard

Le sentier de l'amont de la combe du Pré de l'Achard, entre les Rochers des Jaux et la pointe 2105 (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Une petite sente bien tracée suit le pied du mur vers le Nord. Cherchant une autre faiblesse, je retrouve le bord de la falaise. L'escalade de la crête parait facile, je m'engage renonçant cette fois, sous la sortie vraiment trop exposée. Une courte pose pour évaluer la situation. Dans la combe du Pré de l'Achard, entre les Rochers des Jaux et la pointe 2105, extrémité de l'arête de Sophie, un sentier offre une bonne solution de repli. Pour descendre, retrouvant le petit couloir raide au-dessus du bloc rocheux, une trace part à gauche. TRès intéressante, elle évite le passage décrit par Antoine Salvi. Un petit cairn marque l'endroit où elle rejoint la montée parcourue [ 31T 0703281 4987516 ].

Dalles sous la pointe 2105 de l'arête de Sophie

Dalles remarquables sous la pointe 2105, antécime sur l'arête Nord de Sophie (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Par un bon pierrier, descendu jusqu'à 1940m, une bonne trace se dessine en direction du Nord [ 31 T 703170 4987512 ]. Ponctuée de quelques cairns, elle se confond bientôt avec le sentier repéré depuis la crête. Le chemin jouxte d'abord le bas d'une pente remarquable couverte de belles dalles avant de franchir le collet du Pré de l'Achard [ 31T 0703049 4987995 ]. Plutôt que de descendre encore jusqu'à couper le sentier qui, de la Cote 2000 monte au Pas de l'Œille, je grimpe retrouver le collet qui marque la fin de la traversée dans la description d'Antoine [ 31T 0703408 4987883 ]. Louvoyant dans un lapiaz géant sur des dalles moutonnées, des trous, des murs, imposent l'itinéraire alors qu'un peu plus haut, un cairn marque le passage, puis un deuxième invite cette fois à s'engager sur le pierrier. Alors que je m'autorise une pose, un groupe de trois randonneur suit l'itinéraire du topo dans l'autre sens. Arrivé en haut de la fissure, je les devine hésiter longuement, passer du temps dans le passage de la fissure, pour les suivre quelques temps avant qu'ils ne disparaissent de ma vue.

Le Pas de l'Œille

Depuis le collet qui marque la fin de la traversée : le Pas de l'Œille occupé par une troupe d'origine voironnaise (Vercors Nord, Villard-de-Lans, Isère - 23/06/10)

Une trace raide dessine bientôt un semblant de sentier qui grimpe les pentes issues du collet. Enfin, je débouche sur le sentier à seulement 140 mètres de la fissure où j'ai renoncé… Presque deux heures ont passé.

Il amène à un collet d'où il plonge sur le Pas de l'Œille. En lacets faciles, il dévale la croupe dominant les fières Sultanes puis, va louvoyer dans le couloir de pierres et de dalles au pied de leur paroi Sud. Il continue dans les pierriers. Alors qu'il revient définitivement au Sud, le lâcher à hauteur de traces blanchies par les passages dans un beau pierrier.

Les Sultannes du Pas de l'Œille

Le sentier en courts lacets dévale la croupe dominant les fières Sultanes (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Dans la descente, la conversation s'engage avec un sympathique couple de normands en villégiature à Villard-de-Lans sans déranger deux jeunes et sympathiques bouquetins.

Les Sultannes du Pas de l'Œille

Deux sympathiques bouquetins dans les pentes sous le Pas de l'Œille (Vercors Nord, Prélenfrey, Isère - 23/06/10)

Plus bas, elles tirent à droite pour trouver un second pierrier qui dégringole jusqu'au sentier du périmètre. Le suivre à gauche une dizaine de minutes jusqu'à saisir à droite le sentier des Bordeaux (vieille pancarte sur un arbre). Il entre bientôt en forêt et, en deux longs lacets descend rejoindre l'itinéraire de montée par lequel on revient à la piste et au parking.

Fatigué, appréhendant une autre glissade, je ne dévale pas le pierrier rapide du topo d'Antoine, pour suivre tranquillement le long lacet qui, par la Baraque forestière des Clos, retrouve l'itinéraire de montée pour le suivre jusqu'au point de départ.

Documentation et topos

Ce carnet de randonnée inclut le texte de la description originale d'Antoine Salvi revue et corrigée pour tenir compte des changements imposés par le temps depuis les années 1980. Des balisages ont disparu, d'autres ont été renforcés, voire surchargés. Des chemins ont été créés ou des tracés existants améliorés, d'autres ont disparu. La végétation s'est aussi développée envahissant parfois certaines prairies qu'il était alors facile de traverser. Pour faciliter la lecture, une police de caractère et une couleur différente sont attribué aux textes d'Antoine Salvi. Pour compléter cette documentation, la description de l'itinéraire d'Antoine Salvi mise à jour peut être téléchargée au format PDF d'Adobe.

L'itinéraire [Traversée de Sophie depuis Prélenfrey] est disponible au format de fichier PDF.
Pour l'ouvrir, l'enregistrer sur votre disque dur et l'imprimer, le logiciel gratuit Adobe™ Reader® doit être installé sur votre machine. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez le télécharger gratuitement.

Randonnées dans le Vercors Nord, Itinéraire n°64 par Antoine Salvi.

La vidéo d'Antoine

Traversée de Sophie (21/08/01)
Une vidéo réalisée par Antoine Salvi

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers. Pour assurer les moins expérimentés, une corde d'une vingtaine de mètres peut être utile.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons