Le Sommet du Pinet, la doline du Grand Glacier du et autres reconnaissances

Le site exceptionnel du Pinet méritait une nouvelle visite, pour enfin découvrir l'entrée principale du réseau souterrain du Grand Glacier situé au fond de la doline cotée 1600m de son versant Est. Il restait ensuite à tenter le projet de descente en suivant le fil des arêtes de ses falaises Nord jusqu'aux Rochers du Biolet. En partie réussi, le retour magnifique n'a pas permis une descente qui reste à finaliser pour suivre la logique d'un bel itinéraire. L'exploration des pentes qui dominent les Rochers du Biolet a permis de retrouver plusieurs sites anciens d'exploitation forestière qui ont pu être atteints par des amorces de sentiers déjà repérés. La découverte d'un belvédère sur les falaises Nord du Sommet du Pinet, départ d'un ancien débardage par câble a permis de finir une randonnée d'exploration exceptionnelle.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

Avec Philippe Mahieu, nous avons choisi de monter encore une fois à l'Alpette. Tôt ce matin de Juillet, l'atmosphère qui règne dans les pentes sous le Col de l'Alpette se ressent rapidement tropicale. Le temps lourd devient vite insupportable. Combien de litres de transpiration avons nous éliminé au fil des 400 mètres de dénivelés pénibles ? Est-ce le prix du paradis ?

Mont Granier, Tête de Lion

Dans le vallon sous le Col de l'Alpette, l'impressionnante Tête du Lion, le pilier Nord Ouest des falaises du Mont Granier (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Au col enfin, nous descendons sur l'Alpette par le chemin des écoliers déjà décrit pour l'ascension du Pinet par la doline du Grand Glacier, Rochers de Fouda Blanc. Arrivé au fond à proximité des Cabanes de l'Alpette, alors que je traverse au plus court par la clôture du canyon qui jouxte le lapiaz, Philippe monte par une sente en direction du rognon rocheux coté 1554. Au collet, je m'engage seul sur la vire repérée il y a une quinzaine de jours. Quelques dizaines de mètres avant de renoncer devant une sorte de couloir encombré par un arbre aux branches basses qui obligerait à se déporter un peu trop vers le vide des falaises à mon goût…

Sur la sente de la doline du Grand Glacier du Pinet

La sente de la doline du Grand Glacier sous les encorbellements de la falaise (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Seul, je suis le sentier découvert l'autre jour. Expérimenté, Philippe a la trempe d'un montagnard averti et prudent, mais préoccupé je m'attends à le trouver qui m'attend à chaque faiblesse du relief que je traverse par la bonne sente. La décision de ne l'attendre qu'à l'entrée de la doline est prise. Tout d'un coup plus heureux, au pied de la la barre rocheuse orientée Est-Ouest, je réponds ! L'appel résonne contre le rocher avant de se réfléchir dans les sapins en s'atténuant. Assis sur une racine, j'attends l'ami amateur d'itinéraire sauvage.

Doline du Grand Glacier

À l'extrémité de la faille Sud Ouest de la doline du Grand Glacier encore encombrée de neige (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Bientôt sur le sentier au bord du puits P21, découvert l'autre jour [ 31T 0728034 5035392 ], notre progression se poursuit à partir du cairn à la pierre dressée qui marque la descente par un autre puits impressionnant qui plonge, insondable au pied d'un mur [ 31T 0728023 5035311 ]. Cette fois, nous forçons le passage et le destin, à travers une végétation dense pour nous enfoncer dans une faille orientée Nord-Ouest. Dans le lapiaz encaissé, sous le couvert épais de la végétation, nous perdons confiance dans les indications précieuses de nos GPS pourtant performants.

Passage dans la faille au fond de la doline du Grand Glacier du Pinet

Passage impressionnant au dessus d'un puits garni de vieille neige dans la faille Sud Ouest de la doline du Grand Glacier du Pinet (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Un ressaut infranchissable de la faille interdit le passage. Du fond, une vingtaine de mètres plus bas, le courant d'air frais confirme la présence de l'entrée principale du Grand Glacier souterrain. Ça ne passe pas. Quelques mètres en arrière permettent de remonter le petit plateau qui jouxte plus haut le bord de l'à pic. Franchir un ressaut rocheux pour descendre sur une vire, puis un autre et enfin un autre facile conduit au fond de la faille, l'autre faille. Le fond de la doline, est un cirque rocheux profond de plusieurs dizaines de mètres au carrefour de deux profondes failles Sud-Ouest et Sud-Est. Explorons vers l'Ouest la moins intéressante…

Entrée pricipale du Grand Glacier souterrain de Chartreuse

L'entrée principale du Grand Glacier souterrain de Chartreuse au plus profond de la doline du versant Est du Pinet (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

En revenant sur nos pas, nous descendons maintenant au plus profond de l'objet de notre quête. Le sol humide est glissant. Avec prudence, il faut franchir un ressaut délicat au-dessus d'un trou profond encore garni de neige. Pour une exploration accessible aux spécialistes, l'entrée principale du Grand Glacier de Chartreuse est plus bas au fond de la doline, numérotée 25 par les spéléos. Mais il faut s'arracher à la fraîcheur des lieux. Par une vaque trace qui sort de la faille vers le Nord, la progression facile ne doit pas distraire l'attention. Plusieurs puits sans fonds bordent le passage [ 31T 0727955 5035375 ], le plus impressionnant [ 31T 0727992 5035374 ] évoque le danger des randonnées en raquettes à travers ce secteur… Tournant progressivement vers l'Est, nous retrouvons satisfaits, le sentier par une belle prairie à proximité du puits P21 !

Pinet, flamme taillée par l'érosion

Devant le versant Ouest escarpé du Granier, un rocher taillé en flamme par l'érosion dans un creux du versant Est du Pinet au bord de falaises Nord (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Jusqu'à se poser pour déjeuner sous le sommet, la suite n'est que routine. Cela ne signifie pas le moindre désintérêt pour les paysages exceptionnels que nous traversons, seulement la sérénité qui nous envahit en marchant à travers les pelouses et les lapiaz familiers du Sommet du Plateau du Pinet. En appréciant la solitude environnante, nous nous interrogeons sur le motif qui justifierait l'absence aujourd'hui, d'autres amateurs de ces superbes endroits.

Mont Granier et plateau de l'Alpette

Nouvelles perspectives ouvertes sur l'Alpette et le Mont Granier, la Tête de Lion est encore plus attirante (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Plein Est, une descente hors sentier permet de rattraper une belle sente. Repérée sur les photos aériennes, elle suit le bord de la falaise Nord du Sommet du Pinet après avoir contourné une dépression occupée par une curieuse pierre sculptée par l'érosion en forme de flamme. Quelques cairns jalonnent le cheminement quand la trace rejoint la forêt d'abord clairsemée de pins. Vers 1800m, une variante se dessine dans la prairie pour suivre le bord de la falaise. Au cœur d'une station de Lys Saint-Bruno, nous faisons demi tour pour retrouver le sentier principal. Vers 1780m, comme prévu, nous trouvons la belle sente qui finit là, sa traversée du plateau du Pinet.

Canyon sous le sommet du Pinet

Un petit canyon improbable permet de franchir l'antécime rocheuse bien visible du bas, mais absente de la 1/25000e (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

De nouvelles perspectives s'ouvrent sur l'Alpette et le Mont Granier, la Tête de Lion est encore plus attirante. Surprise ! Un petit canyon improbable permet de franchir l'antécime rocheuse, ultime défense en contrebas du sommet du Pinet, pour retrouver la suite de la sente au pied d'un mur rocheux qui domine l'ubac de la montagne. Trop vite enthousiastes sur la bonne issue du projet de descente par une sente nord, nous déchantons rapidement après le superbe parcours. Le moral en berne, la descente vers l'Est ne se dessine pas. La sente contourne l'angle de la barre rocheuse pour traverser en courbe de niveau 1720 m vers le Sud. Ce n'est plus une sente, simplement une vague trace suivie par quelques marques de pas qui rassurent. Tels les sangliers, nous errons sous les branches basses à travers les raides pentes du versant Est de la montagne. Presque indépendamment de notre volonté, la sente nous ramène vers le sentier de l'itinéraire normal du Pinet. Pourtant par endroit, quelques traces ressemblent à un sentier, quelques pierres érigées en cairns rassurent : d'autres sont passés par là !

Falaise Nord du Sommet du Pinet

La plateforme herbeuse encore encombrée des câbles d'acier d'un ancienne descente de débardage offre un point de vue unique sur l'enfilade de la falaise Nord du Sommet du Pinet (Chartreuse orientale, Entremont-le-Vieux, Savoie - 13/07/10)

Descendu vers 1680m par le bon sentier, nous suivons maintenant à la descente celui de la doline. L'envie d'en découdre encore nous tenaille jusqu'au bout de la fatigue. À 1530 mètres, nous descendons le sentier déjà localisé vers le Sud Est. Remarquant de plus en plus les traces d'une exploitation forestière ancienne, incapables de dater l'âge des souches tronçonnées, nous traversons maintenant des replats atteint par le pied de falaises, par des talwegs à la végétation luxuriante, mais rien d'évident ne se dessine. Nous errons dans les pentes Nord sous le bord de la doline. De retour à la bifurcation, un bon sentier cette fois nous conduit jusqu'à une plateforme herbeuse encore encombrée des câbles d'acier d'un ancienne descente de débardage au bord de la falaise. La vue sur l'enfilade de la falaise Nord du Sommet du Pinet est magnifique. Carafe de vin brisée, goujons de fer rouillées, bout de câbles tressés témoignent d'une activité humaine intense dans ces raides pentes perdues qui dominent la Plagne…

Notre reconnaissance s'arrête là et se poursuit par la descente normale. Une solution reste à trouver. Deux bons chemins au moins traversent le plateau du Pinet pour rejoindre le bord des falaises Nord. Ensuite, un sentier emprunte un superbe canyon improbable pour descendre suivre le pied d'une falaise dans le versant Nord et enfin…, se perdre vers 1720 mètres dans les pentes qui dominent la doline du Grand Glacier. Impossible ! Ça devrait descendre.

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts de Chartreuse qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation avec les amis du Parc Naturel régional de Chartreuse.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons