Le chemin des charbonniers du Lac Noir

Depuis le parking du Lac de la Puce, la promenade au Lac Noir peut être agréablement prolongée en suivant le Sentier des Charbonniers, un des circuits pédagogiques de découverte proposé par l'ONF. La montée peut se poursuivre jusqu'à la route pas très loin de la cabane forestière sur la D205a. La descente aventureuse du vieux sentier ravira les amateurs d'orientation avant de retrouver le point de départ.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Orientation 1/3 ; Pénibilité 2/3]

Dans un lacet de la D205a entre Chapareillan et le Col du Granier, le parking du Lac de la Puce offre un stationnement confortable. Des tables de pique nique complètent l'aménagement de l'ONF [ 31T 0730412 5040582 ].

Borne frontière franco-sarde

Au début du parcours, la borne frontière franco-sarde n°41 sur la limite de département (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 16/05/11)

Peu de choses à dire, le chemin facile est évident et balisé. Ici, les bornes de la frontière de 1822, sont peintes – bleu pour la France, rouge pour la Savoie. La borne n°41 est évidemment sur la limite de département qui sépare l'Isère de la Savoie. L'itinéraire se déroule donc sur chacun des deux départements. Dans une belle clairière, un banc permet d'observer la face Nord du Granier. Enfin, quand les nuages ne s'en mêlent pas, comme ce matin [ 31T 0729590 5040995 ]. Heureusement, la promenade du lac avait déjà été parcourue, le 16 mai par grand beau temps, pendant l'épisode des Sabots de Vénus sous le Col du Granier – en abondance cette année.

Face Nord du Granier, Lac Noir

Au bord du Lac Noir, sous la face Nord du Granier (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 16/05/11)

Bientôt au bord du lac, parmi les débris de l'effondrement du Granier, en faire le tour permet de se faire une bonne idée de cette exception cartusienne. Le départ du sentier des charbonniers à l'extrémité Nord du Lac est balisée. Le tracé astucieux en pente douce et régulière témoigne des lourdes charges qu'il fallait monter par là, à dos d'homme ou de cheval – il était même carrossable pour les chariots tirés par des bœufs.

Four à charbon de bois, Lac Noir

Le premier four à charbon de bois sur le chemin des charbonniers du Lac Noir (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 03/06/11)

La montée se poursuit alors que, l'impatience de trouver les marmites de Gargantua, s'accroît. Il faut avoir dépassé l'altitude de 780m pour découvrir le premier four. Et déjà, au bord de la sente qui coupe le lacet, un second est visible.

Four à charbon de bois

Le fond du four était garni de bois qu'on allumait. On ajoutait alors le cône supérieur que l'on remplissait de bois sans distinction d'essences ni de taille (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 03/06/11)

L'ONF a pris soin de placer près des cuves, des panneaux explicatifs suffisants pour comprendre l'activité charbonnière des années 1940. Des tas de bois complètent chaque installation pour une meilleure mise en situation.

Fours à charbon de bois, Lac Noir

Il fallait être costaud pour manipuler cette ferraille… (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 03/06/11)

D'un diamètre de 2,20 mètres, les fours sont imposants et il fallait être costaud pour manipuler cette ferraille – quatre poignées, quatre charbonniers. Le charbon de bois était chargé sur des luges tirées jusqu'au lieu de chargement au hameau de Lachat.

Source des charbonnier, Lac Noir

Dans une clairière, la source des charbonniers (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 03/06/11)

Les charbonniers avaient besoin d'eau pour rassasier leur soif, mais aussi pour contrôler le risque d'embrasement à l'ouverture du four, alors qu'il était temps de remplir les sacs de toile du précieux combustible. La source des charbonniers se trouve vers 840m sur le sentier qui se poursuit en direction de la route [ 31T 0729146 5040504 ].

Borne frontière franco-sarde

La borne frontière franco-sarde n°39 sur la limite de département vers 870m (Chartreuse orientale, Les Marches, Savoie - 03/06/11)

Un peu plus haut, la borne frontière n°39 est située sur la limite de département. Il faudra chercher la n°40, qui pourrait bien se trouver à proximité du point 809. Bientôt sur la route, je pense déjà à comment éviter le goudron… Dès le premier lacet, une vague sente part dans la bonne direction. Bientôt, elle disparaît sous les branches élaguées, restes d'une coupe forestière récente. J'insiste en jurant, et le lacet suivant est finalement assez facilement atteint. Le relief du secteur est surprenant, fait de creux et de bosses couverts de feuilles et de branches mortes, sculptés par l'effondrement du Granier, très certainement. À proximité de la cabane forestière, sans chercher le chemin balisé qui doit arrivé du Lac Noir, je m'engage dans la descente du chemin de la 1/25000e… qui traverse une coupe forestière ! Tant bien que mal, ça passe en jouant au sanglier jusqu'à rejoindre la piste forestière des cartes récentes. En coupant son lacet, le cheminement devient plus aisé à l'approche de la plateforme de chargement du Lac de la Puce près du point de départ. Un meilleur chemin, indiqué par l'ONF mais non mentionné sur IGN reste à relever, une prochaine fois.

Merci à Dominique R. qui a su exciter ma curiosité.

Documentation et topos

Chartreuse inédite, itinéraires insolites par Pascal Sombardier pour le Le Lac Noir (731m).

Avertissement !

Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Haut de page

Sentiers de randonnée en pleine nature par Gérard Barré © 2006-2020 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons