Le Clos de la Fure, Corrençon-en-Vercors

Les endroits délaissés du Vercors offrent une infinité de cheminement, de chemins même, tant ces régions ont été le siège d'intenses activités forestières et pastorales. Le Clos de la Fure, toponyme énigmatique, sans localisation précise, invite à la découverte. Depuis Corrençon-en-Vercors, atteinte par les pistes d'exploitation de Charmayennes et des Pissots, la Cabane du Serre du Play est le point de départ d'itinéraires aventureux. Des talwegs sauvages, encaissés parfois, conduisent à un magnifique champ de lapiaz que l'on descend par un chaos de gouffres jusqu'à un replat herbeux, relief apaisé, où se trouvent la ruine d'une cabane et la terrasse d'une ancienne plate-forme charbonnière, le Clos de la Fure. Un vieux chemin descend rejoindre le sentier de la Glacière bien connue au Nord du Grand Pot. Le chemin du Ranc de l'Abbé et de la Côte Gy offre une opportunité agréable pour retrouver le point de départ.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Orientation 3/3 ; Pénibilité 2/3]

Pascal S. à la recherche d'un itinéraire reliant les nombreuses ruines de jasses depuis Tiolache, est déjà passé par là et sa trace, a permis d'établir un projet de route sous la crête des Rochers de la Balme jusqu'au Grand Pot. Le Golf de Corrençon est donc le point de départ d'une randonnée bien tranquille jusqu'à la Cabane du serre du Play.

Cabane du Serre du Play

La combe verdoyante et fleurie de la Cabane du Serre du Play (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Les orages récents sont l'origine d'une forte rosée. Arrivé à la cabane, la question d'enfiler un surpantalon imperméable se pose… La paresse est la plus forte, et dès les premiers mètres à travers l'herbe haute le pantalon est aussi trempé que pour la traversée d'une rivière. Une vague sente se devine pourtant et pour suivre l'azimut prévu, il faut se résoudre à la quitter pour descendre le talweg du projet d'itinéraire. Quelques cairns jalonnent le passage sauvage encombré par la végétation parfois dense. Les grosses pierres dissimulées dans l'herbe humide ne rendent pas la marche facile.

Foyer de pierres sèches

Foyer au bord d'une ancienne plate-forme charbonnière (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Dès 1600m, l'orientation Sud Sud-Est suit une crête rocheuse peu escarpée. Quelques anciennes plates-formes charbonnières sont encore bien visibles, mais l'érosion a effacé le chemin qui devait les relier. Pourtant quelques rares vestiges témoignent encore. Situé à la périphérie de la première, un foyer de pierres couvert d'une dalle retient l'attention [ 31T 0698962 4984714 ]. Serait-ce la cheminée de l'abri précaire des charbonniers à proximité de la meule ? Des âtres plus élémentaires on déjà été observés, toujours dans le voisinage immédiat des plates-formes.

Lapiaz du Clos de la Fure

Beau lapiaz étendu sous les crêtes des Rochers de la Balme (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Plus loin, le cheminent frôle un scialet apparemment profond [31T  0699000  4984684 ]. Aucune marque des spéléos n'est visible autour du gouffre… L'ascension hésitante se poursuit jusque vers 1780m au débouché de la forêt.

Lapiaz du Clos de la Fure

Au cœur d'un vaste lapiaz au-dessus du Clos de la Fure (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Mon incursion dans l'espace découvert dérange quelques mouflons qui fuient sur le lapiaz sans me laisser le temps de changer l'objectif de l'appareil photo. Au cœur d'un paysage immense, l'ambiance minérale est saisissante. À la descente peu évidente par un talweg, emprunter les dalles rocheuses est finalement plus aisé. Passant au bord d'une zone chaotique, les failles, les dépressions forment des gouffres impressionnants. C'est dans ce désordre rocailleux abrupt que Pascal S. avait visité une glacière, je renonce à chercher la curiosité.

Ruine du Clos de la Fure

Ruine de la cabane de charbonniers du Lapiaz du Clos de la Fure (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Enfin, je traverse vers un replat herbeux accueillant qui contraste avec toute la pierraille alentour. La ruine d'une cabane et une ancienne plate-forme charbonnière occupent l'endroit enchanteur [ 31T 0698915 4983975 ].

Plate-forme charbonnière du Clos de la Fure

L'ancienne plate-forme charbonnière vue depuis la ruine de la cabane (Vercors Nord, Corrençon-en-Vercors, Isère 15/07/11)

Comme la Fontaine Gravianelle ou la Fontaine Pourrie, le Clos de la Fure est sur la carte IGN, un lieu-dit sans caractéristique précise. Le nom de lieu provoque la curiosité. René Truc, dans son essai de toponymie régionale Les noms de lieux du Vercors, précise l'origine latine pour clos qui signifie enclos fermé, l'autre gauloise peut-être qui désignerait un espace plat au flanc d'une hauteur. Il précise aussi que les cartographes les confondent assez régulièrement… Ses précisions permettent de définir parfaitement le replat hospitalier.

Gentiana lutea L., Gentiane Jaune

Dès 1600 mètres, la Gentiane Jaune est en fleur (Gentiana lutea L.). Appelée aussi Grande Gentiane, parfois Quinquina des pauvres, elle abonde sur les lapiaz du Vercors… (Vercors Sud, Corrençon-en-Vercors, Isère – 15/07/2011)

Débarrassé du sac à dos, visiter le lieu offre une détente bien appréciable. Plus bas dans la pente, la large clairière du Grand Pot est visible. Une sente se dessine au Nord Ouest. Le vieux chemin descend rejoindre le sentier de la glacière du Grand Pot [ 31T 0698638 4983945 ]. Pour poursuivre la randonnée, je monte en direction du Pas Ernadant. Quittant le bon sentier vers 1720m, j'explore la piste dite des spéléos sur quelques centaines de mètres avant de poser le sac à dos, pour casser la croûte cette fois. Un retour par le Ranc de l'Abbé et la Côte Gy ramène vers le Golf Corrençon, une courte variante par la Baraque à Froment agrémente le parcours.

Documentation et topos

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons