La Croix de Chaurionde

Beau belvédère, la Croix de Chaurionde est une antécime de la longue Crête du Mouchillon. Au dessus de Fond-de-France, à la porte du Massif des Sept-Laux, c'est un endroit sauvage encore préservé, repère de nombreux chamois. Empruntant l'itinéraire des Deux Ruisseaux, la montée hors sentier à la croix est rude dans un couloir herbeux. Ensuite trois possibilités s'offrent au randonneur, descendre par le même itinéraire, poursuivre jusqu'aux Pointes du Mouchillon et, traverser pour atteindre le Col du Mouchillon par la crête éponyme. La fatigue et le temps menaçant auront raccourci le projet de traversée…

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Franchissement 2/3 ; Pénibilité 3/3]

Peu de monde quand nous arrivons tôt ce matin au parking de Fond-de-France avec Philippe Mahieu [ 32T 0270430 5018325 ]. La veille au téléphone, il avait fallu beaucoup d'enthousiasme pour nous convaincre par le temps vraiment pourri. Deuxième quinzaine de juillet, le thermomètre de la voiture marque 4°C ! Les sommets des alentours sont poudrés de neige fraîche au-dessus de 2500m environ…

Chamois sous la Croix de Chaurionde - Rupicapra-rupicapra

Sans ignorer notre présence, un chamois broute paisiblement l'herbe grasse (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Avec force, le torrent du Pleynet gronde sous le Pont de la Sauge. Dans l'ombre du versant nord, la montagne humide ruisselle de partout, le moindre ruisseau d'ordinaire à sec coule en abondance. Le chemin dans les pentes de la Montagne de Gleyzin a subi l'érosion et la trace devient multiple, chacun dessine son passage. Vers 1560m, nous laissons à droite le chemin normal des Sept-Laux pour prendre la variante des Deux Ruisseaux. Le sentier remonte bientôt la gorge du Bréda qui coule sous les pierriers de blocs. Par endroit, des escaliers ont été aménagés ou taillés dans la roche. Un chamois traverse vivement et escalade les pentes de la rive droite. Sans ignorer notre présence, il broute paisiblement l'herbe grasse.

Couloir herbeux de la Croix de Chaurionde

Herbe haute, lichen humide qui transforme les pierres en autant de savonnettes dans le raide couloir sous la Croix de Chaurionde (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Sur le replat, vers 1760m nous cherchons le sentier. Un cairn éboulé marque le point relevé sur la carte [ 32T 0270666 5016262 ]. Mais rien ! Même pas une trace. En surveillant le GPS, nous nous engageons dans l'herbe chargée d'eau. Cette fois, j'ai enfilé les guêtres mais elles ne serviront pas à grand chose. L'humidité pénètre par capillarité pour descendre jusqu'au fond des chaussures…

Croix de Chaurionde

Philippe à la Croix de Chaurionde. Déjà le temps est menaçant sur le Roc du Pendet et le Pic des Cabottes (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Le cheminement n'est pas évident, il faudrait traverser, mais le plus facile est de monter… droit dans la pente. Herbe haute, raideur, lichen humide qui transforme les pierres en autant de savonnettes, il faut assurer chaque pas. La progression est lente et épuisante. Plus haut, un rognon sépare le couloir en deux et là, le vieux chemin se dessine en lacets serrés dans la branche de la rive gauche. Tout devient plus facile… Déboucher au collet pour rejoindre la croix, est un vrai soulagement.

Vallée du Bréda, depuis la Croix de Chaurionde

Éclaircie sur la Vallée du Bréda, depuis la Croix de Chaurionde (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Prenant le temps d'un pause après la progression laborieuse, nous faisons le point. L'ascension a pris bien plus longtemps que prévu mais le temps semble vouloir tenir, nous décidons de poursuivre par la traversée en gardant le projet initial. La descente du couloir pour un repli rapide, ne nous tente pas par cette humidité.

Rocher d'Arguille et Pic de la Grande Valloire

Montant la croupe herbeuse face au Rocher d'Arguille et au Pic de la Grande Valloire à droite (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

La croupe herbeuse, laisse à l'Est un petit vallon occupé par une demi douzaine de chamois. Surprises par notre présence, le femelles vont fuir prestement en dehors de notre vue. Deux mâles restent paisibles dans la combe.

Roc du Pendet au premier plan

Depuis les pentes des Pointes du Mouchillon, le Roc du Pendet au premier plan, le Pic des Cabottes sur la gauche, la Dent du Pra, la Cime de la Jasse au fond à droite (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

La progression est toujours lente et pénible dans l'herbe et les pierriers. Pas de sente pour monter en direction des Pointes du Mouchillon, vers 2140m, commence la traversée d'abord en écharpe ascendante. Mais l'herbe n'a pas séché, la caillasse est toujours glissante sous les chaussures mouillées.

Crête du Mouchillon

La Crête du Mouchillon apparaît pierreuse et les rochers affleurent… (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

La suite de l'itinéraire se dessine, la rampe de la Crête du Mouchillon apparaît pierreuse et les rochers affleurent – la 1/25000e ne laissait pas imaginer le train si tourmenté. Sans nous l'avouer clairement, la décision est prise d'autant que si les sommets ne sont pas encore pris, le ciel chargé de nuages s'est uniformisé en un plafond bas, menaçant.

Sous le Col de l'Ile

Un profond défilé improbable sous le Col de l'Ile (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Le paysage splendide est coupé par un profond défilé improbable. L'ambiance très sauvage, accompagne la descente sur un replat qui semble bien paisible. En contrebas, un enclos et la ruine d'une cabane de bergers occupent le fond des Deux Ruisseaux. D'ici, la ruine du chalet n'est pas visible.

Enclos des Deux Ruisseaux

Enclos et ruine de cabane des Deux Ruisseaux observé avant de descendre… – photo Philippe Mahieu (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

La contemplation s'interrompt pour chercher une échappatoire. Deux couloirs devraient permettre de descendre. L'examen de la carte précise que celui du ruisseau issu du Col de l'Ile présente une pente plus raisonnable. Aucune rupture de pente ne cache de piège. Assurant chaque pas de nouveau, la descente est lente sur l'herbe toujours humide et les pierres glissantes. À plusieurs reprises, les grosses grenouilles jaunâtres qui bondissent pour fuir le pied ou le bâton, confirment si cela était nécessaire l'humidité de l'environnement.

Couloir du ruisseau du Col de l'Ile

Depuis le fond des Deux Ruisseaux, le couloir de descente issu du Col de l'Ile très en amont (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Enfin, un vieux chemin traverse le fond des Deux Ruisseaux en direction de l'enclos. Il est temps de poser le sac à dos pour prendre la pause repas sereins, sortis des difficultés. De temps à autres, quelques gouttes se laissent ressentir…

Épaule de la Croix de Chaurionde sur la crête des Pointes du Mouchillon (Belledonne Sept-Laux, La Ferrière, Isère - 25/07/11)

Reprenant la marche sous quelques gouttes, bientôt aux ruines du Chalet des Deux Ruisseaux, nous franchissons le ruisseau issu des lacs par un beau pont de pierres sèches, taillées pour les piliers, de larges dalles pour le tablier. Suivant d'abord le sentier des Deux Ruisseaux, le vieux chemin qui coupe le versant ne tombe pas sous le pied pour éviter du même coup une bonne centaine de mètres de dénivelé. Peu pratiqué, sauf par les moutons, après quelques mètres, il est encore bien tracé. Mais le passage ancien est bien érodé, presque disparu après avoir dépassé les câbles du monte-charge EDF. La pluie nous rattrape dans la descente du Tour du Pays d'Allevard. Cape pour l'un, veste pour l'autre, nous ne quitterons plus les vêtements de protection jusqu'à Fond-de-France. Descendant la rive gauche de la vallée, la vue est occupée par le paysage de la Croix de Chaurionde et son raide couloir. Sous la lumière tamisée du début de l'après midi, le relief des lacets du chemin taillé dans les pentes raides est bien lisible. Et dire que sur place, rien ou presque n'est visible…

Documentation et topos

Belledonne et Sept-Laux, les plus belles randonnées par Jean-Michel Pouy. Éditions Glénat, Collection Montagne Randonnée dirigée par Pascal Sombardier.

D'après les itinéraires 40. Croix de Chaurionde et 45. Crête de Mouchillon, proposés par Pierre Pardon dans Belledonne pour tous, un guide aujourd'hui épuisé.

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons