Le Crêt de la Goutte, Grand Crêt d'Eau

Randonnée en raquettes. Peu avant la station de Menthières, au lieu-dit le Château, la randonnée commence par la route forestière enneigée. Un cairn marque le sentier qui gravit la pente pour rejoindre la Charnaz – parking d'été. L'itinéraire contourne ensuite le Crêt des Frasses presque en courbe de niveau pour retrouver le Télésiège de la Pelaz, couper les pistes de ski et atteindre le Chalet du Sac. Commence un parcours plus aventureux par le Chalet d'Écorans jusque sous le versant Est du Crêt de la Goutte,qui permet d'atteindre son sommet. Comblé par la vue vraiment exceptionnelle sur les Alpes, la descente traverse le Crêt de l'Éguillon et sa douce combe Ouest avant de retrouver le sentier qui ramène à la Charnaz et au point de départ.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Orientation 1/3]

Quelques places permettent de stationner au début de la route forestière – le Château, Menthières [ 31T 0719737 5116614 – N 46.16765° E 5.84645° ]. La piste est déneigée jusqu'au chemin d'accès à la maison en lisière de la forêt. La température est à peine négative et plus loin, sur la neige durcie, chausser les Yaktrax, rend la marche plus confortable, plus sure.

Le Crêt de l'Éguillon

Dans les pentes sous le Chalet du Sac, le Crêt de l'Éguillon (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

À moins de 700 mètres, un gros cairn indique le début du sentier qui va gravir la pente [ 31T 0719814 5115977 ] et rejoindre la Charnaz. En pente douce, la route forestière retrouvée, conduit vers le Nord contourner le pied du Crêt des Frasses. Elle coupe le télésiège de la Pelaz qui monte de Menthières. Le chemin enneigé va traverser la pente raide et damée du téléski des Frasses. Les antiglisse sont suffisants et par certaines conditions, le passage pourrait nécessiter les crampons – ils sont dans le sac à dos.

Passage du Grand Crêt d'Eau

Des traces marquent encore la neige dans la traversée de pentes raides sous le Crêt de l'Éguillon (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Débouchant enfin dans la combe sous le Chalet du Sac, le paysage sous le Crêt de l'Éguillon prend un caractère plus alpin. Au chalet, échanger quelques banalités avec un randonneur de Bellegarde-sur-Valserine, trompera la solitude quelques instants. Passé le chalet, l'environnement de la station de sports d'hiver reste en arrière et fait place à la nature plus sauvage. Quelques vieilles traces marquent encore l'itinéraire à travers les pentes raides – mieux vaut ne pas déraper.

Le Reculet, Monts du Jura

La vue qui s'élargit vers le Nord laisse le Reculet s'imposer dans le paysage des Monts du Jura (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Le replat dans le voisinage des ruines du Chalet d'Écorans conduit vers des pentes assez raides qu'il faut traverser. Au loin en contrebas, sur le replat déneigé qui domine le pré Chabou, un chamois solitaire paît l'herbe jaunie, m'observe, retourne à son repas. Longtemps, il restera là, seul. Assurer chaque pas dans la traversée est fatiguant et vite pénible. Presque à l'aplomb du sommet du Crêt de la Goutte, gravir le versant Est par un large lacet qui dépose sur l'arête Nord, est finalement plus aisé.

Crêt de la Goutte

La table d'orientation qui facilite la lecture et la croix érigées au sommet du Crêt de la Goutte (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Bientôt au sommet, je me laisse aller à la contemplation du vaste 360°. La table d'orientation facilite grandement la lecture du paysage des Alpes suisses surtout, du Mont Blanc, du Chablais des Aravis, etc.

Crêt du Milieu

Deux éminences vers le Sud, le Crêt du Milieu et l'antenne relais du point 1608, autrement anonyme. Au loin, les Aiguilles d'Arves et la Meije sont facilement reconnaissables (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

La vue sur les Alpes s'étend, du massif de la Jungfrau jusqu'à la Meije ! Le Mont Blanc domine un panorama exceptionnel qui justifie la randonnée et les kilomètres d'accès en voiture.

Panorama du Crêt de la Goutte

Panorama Nord Est, le Mont Blanc et les Alpes Suisses (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Souvent venu à cheval traverser le Haut-Jura, le paysage découvert depuis les crêtes ne m'a jamais laissé indifférent. Mais aujourd'hui, le temps clair jusqu'aux lointains, donne une dimension formidable au panorama.

Panorama du Crêt de la Goutte

Panorama Sud Est, le Mont Blanc et la Vanoise (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

En cassant la croûte, le regard ne peut que suivre les innombrables crêtes, l'une après l'autre. Et puis, le voile se clarifie encore un peu. Seul le Lac Léman, le Pays de Gex, Genève se devinent à peine dans la brume.

Descente du Crêt de la Goutte, le Mont Blanc

Encore le Mont Blanc dans la descente du Crêt de la Goutte – on ne s'en lasse pas (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Mais mieux vaut ne pas trop m'attarder, dans la douceur printanière la neige ramollira rapidement pour compliquer la marche. La descente est rapide sur le collet au Nord du Crêt de la Goutte et la grimpette est courte pour continuer par la traversée du Crêt de l'Éguillon. Sans aller jusqu'au Crêt des Frasses, je descends la large combe au Sud Est, un poteau indicateur marque le carrefour où commence le chemin de la Charnaz [ 31T 0720460 5115327 ].

Sur le chemin de la Charnaz

Un cairn – langage universel, dans le Jura aussi – marque le début de la descente par le sentier de la Charnaz (Haut-Jura, Confort, Ain – 15/03/12)

Altitude 1430m – 13h15, l'espoir de retrouver la fraîcheur de la forêt pour garantir une neige compacte, restera vain. Un pas sur trois ou quatre, s'enfonce jusqu'au genoux dans la profonde humide… Partir une heure plus tôt aurait suffit pour éviter le désagrément. Retrouver le parking est un soulagement. L'été dernier, Philippe Mahieu avait eu l'idée d'une randonnée au Grand Crêt d'Eau. Philippe m'en voudra t'il ? Promis, une prochaine fois, nous tracerons une randonnée par les crêtes de cette belle montagne. Une journée claire du printemps fleuri, alors que la neige aura fondu, sera certainement une occasion à ne pas manquer.

Documentation et topos

Avertissement !

En randonnée, à pieds ou en raquettes, pour ne pas s'égarer à travers un paysage enneigé, carte 1/25000e, boussole et altimètre sont très utiles, surtout par temps de brouillard – encore plus de sécurité avec un GPS de randonnée. La randonnée en montagne l'hiver, à pieds, en raquettes, à ski est une activité dangereuse qui nécessite une grande autonomie et l'acceptation d'un degré de risque adapté aux capacités de chacun. Prendre connaissance du terrain, des conditions météorologiques et des risques d'avalanches est nécessaire avant de partir.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons