Le Sommet de Peyre Rouge, traversée par la Queyrie, les carrières romaines

L'idée de visiter les Carrières romaines de la Queyrie, avant de traverser vers le pied du Sommet de Peyre Rouge pour tenter son ascension, a motivé la randonnée par enfin, une journée de beau temps. L'itinéraire, au départ des Pellas, commence par la montée du Pas de la Selle et finira par la descente du Pas des Bachassons. Depuis le célèbre Arbre taillé, la rive gauche de la plaine de la Queyrie a permis de traverser le Sommet de Montaveilla par un agréable parcours hors sentier. La flore et la faune du Vercors est toujours aussi exceptionnelle.

Données topographiques
Avertissement
Documentation et topos

[Orientation 1/3]

La randonnée est comparable pour la montée sur les plateaux et la descente à celle du Sommet (crête) de Peyre Rouge parcourue début août, l'an dernier. Le récit déjà publié apportera les précisions nécessaires à la préparation d'une sortie.

Le Mont Aiguille

Au débouché de la forêt vers 1450 mètres, le Mont Aiguille dévoile sa perspective élancée (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Sur le sentier du Pas de la Selle, vers 1450m au débouché de la forêt, la perspective du Mont Aiguille occupe le paysage. Plus haut, en nombre, les Gentianes à feuilles étroites colorent les pentes de taches bleues qui tentent de rivaliser avec le ciel de la matinée. Après la pente soutenue des anciennes pistes d'exploitation forestière, l'ancien tracé retrouvé renoue avec le plaisir d'une marche tranquille pour rejoindre le sentier du Col de l'Aupet.

Gentianes à feuilles étroites, Gentiana augustifolia

Trois Gentianes à feuilles étroites, telles un trio de Cors des Alpes, sonnent l'arrivée de l'été (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Premier cri d'une marmotte invisible, sous le pierrier que traverse en écharpe le sentier. Comme l'année dernière, dans les pentes sous le Rocher de Chamoux, je m'attends à rencontrer une harde de bouquetin. Mais cette fois, en retard au rendez vous, je les aperçois plus haut, qui traversent quelques raides couloirs.

Doline de la Jasse du Lau

La douce doline fleurie de la Jasse du Lau, la crête des Rochers du Parquet est visible sur la gauche (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Le Pas de la Selle franchi, le sentier suit le contour du versant Sud Est de la Montagne du Lau. Peu fréquenté, seul un vague relief, le signale encore dans l'herbe printanière déjà haute. Par endroit, la largeur du passage permet d'imaginer qu'il emprunte le tracé de la voie romaine qui reliait Die à Grenoble.

Carrière romaine, plaine de la Queyrie

Chambre d'abattage de grande dimension et bloc partiellement détaché de la roche de la carrière romaine exploitée aux IIIe et IVe siècles (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Peu avant de descendre dans la doline de la cabane sans nom sur la carte, quelques magnifiques d'Orchis mâles forcent une pause, le temps de quelques photos. Les bergers préparent l'estive proche maintenant, en installant la clôture électrique d'un parc qui hébergera les moutons pour la nuit. Les bosses du terrain cachent mon passage, peut-être seulement m'ont-ils aperçu.

Arbre taillé de la plaine de la Queyrie

L'arbre taillé, figure emblématique de la plaine de la Queyrie (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

En visant d'abord l'arbre taillé pour trouver les vestiges de la carrière romaine en courbe de niveau, la descente facile dans la plaine de la Queyrie permet d'imaginer la difficulté d'un tel parcours dans le brouillard… Une colonne brisée dressée marque le début de la visite [ 31T 0697868 4967776 ]. Disparue de ma mémoire, une jasse ruinée à proximité, retient l'attention [ 31T 0697823 4967765 ]. L'empreinte du travail des romains impressionne toujours et le transport des pierres taillées questionne encore. Combien de fois la plaine de la Queyrie a su m'apporter le plaisir des vastes espaces des hauts-plateaux Sud du Vercors, la satisfaction aussi d'une curiosité excitée par la découverte des carrières ancestrales.

Rive gauche de la Queyrie

Sous la Montagne du Lau, en rive gauche de la plaine de la Queyrie, des traces dessinent une opportunité d'itinéraire pour rallier la Sommet de Montaveilla (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

En quantité, Dactylorhiza sureau, tache de jaune et de pourpre, la plaine aux alentours de l'arbre taillé, figure emblématique de la plaine de la Queyrie. L'itinéraire projeté, prévoyait de suivre le sentier classique jusqu'au Pas des Bachassons. Mais l'observation du paysage, a permis de remarquer une trace montant courir au dessus des barres rocheuses en rive gauche de la plaine. Un itinéraire sauvage se dessine pour atteindre le Sommet de Montaveilla. Un parfum d'aventure remplit l'air pur du Vercors…

Capra ibex, bouquetins

Sur les pentes du Sommet de Montaveilla, un point haut de Peyre Rouge, une harde d'une vingtaine de bouquetins est au repos (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Le parcours facile offre la découverte d'une jolie combe aux replats qui invitent au farniente, pourquoi pas au bivouac. Coupant bientôt la liaison du Pas de la Selle au Pas des Bachassons, les voix émises par un groupe de randonneurs peu discrets poussent vers moi un chamois furtif d'abord, puis trois bouquetins placides – c'est dire le bavardage de la bande tonitruante.

Peyre Rouge

Le Sommet de Montaveilla offre un point de vue intéressant sur l'amont de Peyre Rouge, la crête et le Sommet de Peyre Rouge (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Contournant le Sommet de Montaveilla par l'Ouest, une vingtaine de bouquetins se reposent à quelques mètres dans la pente. Vision superbe, certains se grattent le flanc de la patte arrière, d'autres l'arrière main du bout de la corne bien adaptée à cette pratique, d'autres encore, couchés somnolent rêveurs face au paysage. La mue de printemps doit provoqué bien des démangeaisons. Et les cornes imposantes privent les sympathiques animaux des roulades et grattages bien adaptés en ces circonstances.

Le Grand Veymont

Par delà le vallon du Pas des Bachassons, le Grand Veymont flanqué de son Aiguillette ou Petit Veymont (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

À travers le versant Nord de la cime, une descente aisée se dessine pour rejoindre la crête qui se termine au Sommet de Peyre Rouge. Face au Grand Veymont, flanqué de son Aiguillette, la randonnée est très agréable et naturellement, la marche s'oriente bientôt vers le point d'approche repéré l'an dernier, pour s'engager dans la traversée des pentes Sud Est de l'objectif [ 31T 0699639 4969331 ].

Accès au Sommet de Peyre Rouge

Le trait rouge marque l'itinéraire suivi jusque sous la raide pente qui porte le Sommet de Peyre Rouge (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Au pied de la pente sommitale, une trace se dessine dans un secteur qui semble pierreux. En visant ce passage, des traces témoignent de la fréquentation de chamois, et facilitent la progression dans la pente plutôt raide. Quelques pins au dessus d'un rocher surplombant, constituent une première étape, un pin isolé une seconde, puis enfin le début de cette vague sente.

Passage sous le Sommet de Peyre Rouge

Quelques mètres encore par ce passage délicat sous le Sommet de Peyre Rouge, avant de renoncer (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

La terre encore grasse, colle aux semelles. Et glissant, l'appui sur les pierres est incertain… La pente s'accentue encore, au dessus des premiers ressauts rocheux qui la borde à l'aval. La confiance s'évapore, le doute m'envahit, encore quelques pas avant de renoncer. Demi tour donc, en essayant de suivre ma trace et ce n'est pas si évident. Enfin, la sécurité est retrouvé sous la crête qui constitue l'objectif habituel du Sommet de Peyre Rouge.

Sommet de Peyre Rouge

Le Sommet de Peyre Rouge depuis le point ou la crête devient rocheuse (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Une courte grimpée, dépose le randonneur un peu embarrassé sur la crête où commence l'arête rocheuse. L'heure a tourné, il est temps de casser la croûte. Plusieurs groupes pique-niquent sur la crête opposée. Profitant de la solitude, le vaste environnement suffit pleinement à cet instant magique – un bouquetin traverse la pente, vingt mètres en contrebas.

Talweg (Nord) du Pas des Bachassons

Un névé occupe encore le fond du talweg du Pas des Bachassons (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

Toujours hors sentier, c'est un plaisir de tracer son itinéraire pour rejoindre le sentier du Pas des Bachassons. Un névé occupe le fond du talweg et par endroit, des trous laissent résonner le bruit du ruisseau. Bientôt, le soleil a eu raison de la neige, et quand le chemin franchit un petit ressaut, là où normalement ne s'écoule qu'un filet d'eau, c'est une belle cascade joyeuse qui enchante l'ambiance austère de l'endroit.

Cascade du ruisseau issu du Pas des Bachassons

Là, où normalement ne s'écoule qu'un filet d'eau, une belle cascade joyeuse enchante l'ambiance austère de l'endroit (Vercors Sud, Gresse-en-Vercors, Isère – 15/06/12)

La longue descente du pas, pierreuse d'abord, finira par s'adoucir en pénétrant dans la forêt. Mais en amont, sur le terrain raide et rocailleux, peu avant la bifurcation du Pas du Fouillet, immortaliser de belles anémones offrent l'occasion d'une pause photo. Aussi, les Gentianes à feuilles étroites sont innombrables. À l'ombre de la forêt, la marche devient plus agréable. Vers 1350 mètres, au bord du chemin, Orchis pyramidal, Néottie nid d'oiseau, Céphalanthère, annoncent un premier Sabot de Vénus. Plus bas, dans le sous bois clair, ils poussent en une abondance raisonnable qui démontre la bonne santé de la biodiversité locale. Encore la traversée des ruisseaux puis, le point 1213 marque la fin de la randonnée, le parc aventure encore silencieux et bientôt le parking.

Documentation et topos

Les 100 Pas du Vercors - Édition 2016 randonnées sur les passages d'antan par Bernard Jalliffier-Ardent.

La carrière romaine de la Cléry par André Bourgin. Revue de géographie alpine, année 1959, volume 47, n° 47-3, p.391-395

Avertissement !

Certains passages de cet itinéraire de montagne sont escarpés et/ou exposés, il est déconseillé aux enfants non accompagnés et aux personnes sujettes au vertige. Pour votre sécurité, nous vous invitons à respecter les règles suivantes : être bien chaussé, ne pas s'engager par mauvais temps, ne pas s'écarter de l'itinéraire ni des sentiers.

Cet itinéraire ce déroule tout ou partie dans la Réserve Naturelle des Hauts Plateaux du Vercors qui a pour mission d'étudier et de gérer ce territoire afin que les diverses activités qui s'y exercent (élevage, exploitation forestière, randonnée, etc.) soient compatibles avec la préservation de la faune, de la flore et du paysage. Participez à la protection de cet espace en respectant la réglementation.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Haut de page

Sentiers de pleine nature par Gérard Barré © 2006-2019 Tous droits réservés

Propulsé par Dotclear le contenu de sentier-nature.com est sous licence Creative Commons